Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:00

Les Papous, ce sont les parents de Coupin.

 

La dernière fois qu'ils étaient chez nous, La Muse avait quelques jours. C'est sûr que ce n'est pas la même chose de venir en Corse en novembre avec un nouveau-né ou en juin avec un bébé ! Du coup on a pu faire plein de trucs !

 

Vendredi 6 juin

Atterrissage le matin, petit dej à la maison puis marché sur la place de la Mairie.

Repas de midi à base de charcuterie, fromage et quelques crudités.

Après-midi plage.

 

Samedi 7 juin

Lever tôt grâce au "bébé-réveil", petit dej de champions, préparation des sacs et rando au Col Saint Pierre.

Pique-Nique au sommet avec cette superbe vue qui a fait nos faire-parts de mariage.

J'ai pris une vidéo au sommet pour qu'on se rende un peu compte à quel point c'est joli mais Overblog ne veut pas l'insérer.

Normalement l'adresse c'est ça : https://www.youtube.com/watch?v=Se-98U-1dvI

 


J'ai aussi pris des photos...et il se trouve qu'il n'y en n'a pas UNE qui soit bien cadrée...

Photo-1.jpg

Photo-2.jpg

 

On voyait même encore de la neige !

Photo-3.jpg

 

Dimanche 8 juin

Resto "Le Bon Coin" à midi où on mange dix fois trop et où il fait mille fois trop chaud même sous une toile coton, en courant d'air et au bord d'une rivière, mais qu'est-ce que c'était bon !

La-Muse-et-Maminou.JPG

La Muse et Maminou


Sieste puis après-midi plage où on rencontre un autre bébé, de 9 mois.

 

Lundi 7 juin

Dernier petit dej en famille et départ des Papous vers 11h.

 

Super week-end où il a fait archi méga chaud mais on a pu bien profiter !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 15:57

Lors du rendez-vous des 6 mois, la pédiatre a dit qu'on pouvait commencer à espacer un peu les rendez-vous.

 

Aujourd'hui nous avions donc rendez-vous pour le rendez-vous à 7 mois et demi.

Taille : 63 cm

Poids : 6,350 kg.

 

Une Muse en pleine forme ! Qui a vidé l'intégralité de sa vessie sur la table d'examen ! Hop, ça c'est fait.

Tout va bien niveau développement.


Lorsqu'elle aura 8 mois, nous pourrons commencer à remplacer le dernier biberon de la journée par un repas constitué de légumes, féculents, dessert lacté +/- compote selon appétit.

 

pates-alphabet.jpg

Mioum !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 15:08

Lorsque La Muse a commencé à rester assez réveillée durant nos sorties pour avoir envie de regarder partout autour d'elle, il est vite apparu que l'écharpe de portage Boba Wrap était trop élastique pour cette gymnastique. J'avais régulièrement mal au dos en rentrant de nos promenades et je n'arrivais jamais à serrer assez l'écharpe pour compenser son élasticité.

 

Il a donc fallu se pencher sur le cas des porte-bébés physiologiques.

La Muse avait alors un peu plus de trois mois et demi et ça tombe bien, justement, la majorité des porte-bébés physiologiques commencent à trois mois (une question d'ouverture de bassin je crois).

 

C'est bien simple, comme pour le reste en matière de puériculture TOUT existe, il y'a des millions de modèles, des millions de couleurs, de matières, de formes et surtout de PRIX !

J'avoue, c'est ça qui m'a décidé pour le porte-bébé physiologique/ergonomique de Maman à Dit.

Coupin voulait "un truc simple qui se clipse", moi je voulais que les bretelles soient rembourrées, pas de grosses exigences de base donc. (Le plan de prendre un truc simple à mettre c'était aussi de faire porter les autres bien sûr niark niark niark.)

 

Une commande et une livraison ultra rapide plus tard : le voici le voilà dans notre boîte aux lettres.

 

Porte-bebe-0274.JPG


Déjà, je suis surprise qu'il tienne tout entier dans un emballage aussi minus. Du coup, je le pèse pour être sûre : ah oui voilà, c'est HYPER léger ! 550g !

 

Porte-bebe-0275.JPG


Du coup, je ne résiste évidemment pas à l'envie de l'essayer tout de suite en portage ventral avec le poupon cobaye.

 

Poupon-cobaye.jpg


Une simplicité de mise en place absolument déconcertante. J'ai dû relire la notice plusieurs fois pour être sûre de ne rien avoir oublié ("Nan mais vous êtes sûrs là ? Y'a rien d'autres que deux sangles à clipser ?")

 

Porte-bebe-0276.JPG


 

Après quasi trois mois d'utilisation, je viens vous livrer un premier retour.

Je ne parle ici que du portage ventral puisque je n'ai pas essayé le portage dorsal ni le portage latéral, néanmoins possible avec le même porte-bébé.


Tout comme lors des premières installations dans l'écharpe, La Muse a pleuré les premières fois où je l'ai installée dans le porte-bébé, c'est l'effet nouveauté.

Tout comme lors des premières installations dans l'écharpe, La Muse s'est endormie dans le porte-bébé, c'est l'effet adopté.

 

La sangle ventrale se clipse avant de mettre bébé.

On installe bébé les fesses contre le tissu en prenant soin que celui-ci remonte jusque dans le pli du genou.

On passe nos bras dans les bretelles du porte-bébé.

On clipse la sangle dorsale (qui arrive en haut ou au milieu des omoplates à peu près).

Le tour est joué !


On peut aussi installer complètement le porte-bébé, laisser du mou, faire glisser bébé dedans et tout resserer ensuite : c'est ce que fait Coupin, mais il faut être deux. ("Nan mais moi j'ai pas l'habitude d'aggrafer mon soutif au milieu du dos comme toi aussi !")

 

Après trois mois d'écharpe, c'est sûr que les impressions de portage sont différentes. Avec l'écharpe, j'avais la sensation de porter avec le dos, avec le porte-bébé plutôt avec les épaules, vraiment comme un sac à dos. Au début c'est un peu perturbant, après on s'y fait.

Le côté moins enveloppant est appréciable pour les beaux jours, bien installés par chez nous.

Qui dit beaux jours dit bye bye veste de portage mais pas de soucis pour caler une tête de bébé endormi, le porte-bébé Maman à dit possède une sorte de capuche (réglable par de simples pressions) qui permet de maintenir la tête de bébé, de l'isoler un peu du monde ou tout simplement de le mettre à l'abri du vent ou du soleil.

Gros avantage par rapport à l'écharpe : on peut poser bébé endormi dans son lit hyper facilement et sans le réveiller ! On se penche sur le lit, on déclipse tout et bébé dort avec le porte-bébé sous lui ni vu ni connu.

 

Dodo-Dino.jpg

(Bon pas pour toute la nuit non plus)

 

Mon avis

Je suis conquise !

Léger, hyper facile d'utilisation, lavable, jolie couleur, prix tout doux, tissu respirant, solide, présence d'une poche pour glisser des clés et une tétine. C'est bien simple, il a tout pour plaire !

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas.

 

Concours

Le petit plus : comme ils sont adorable chez Maman A Dit, ils se proposent d'offrir à trois lecteurs du blog une paire de jambières bébé/enfant (aussi appelé baby legs) que vous pourrez voir juste là.

Postez simplement un commentaire sous cet article pour me signaler que vous jouez, allez sur le site de Maman A Dit et parlez-moi de votre produit préféré.

Tirage au sort des gagnants le dimanche 8 juin.

 

EDIT du 09/06 :

Les participations gagnantes sont les N° 2 - 4 - 7.

Bravo donc à Nekazy, Mo et Maë !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Puériculture
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 11:36

Comme je le disais là (pour ceux qui ne suivent pas ou qui prennent le train en route) : j'ai eu un rendez-vous avec un conseiller placement qui m'a dirigé vers un conseiller d'orientation, plus à même de m'aiguiller dans ma recherche d'emploi.

 

C'était jeudi 5 juin 2014 à 9h.

Je devais y aller avec un CV pour lequel j'avais travaillé toute la semaine d'avant et qui n'aura finalement servi à rien puisque la conseillère qui m'a reçu m'a demandé de lui parler de mon parcours en entier depuis mon dernier diplôme, à savoir le bac.

 

J'ai raconté ma volonté de devenir sage-femme, la première année de médecine échouée avec l'impossibilité de redoubler, la dépression qui s'en est suivi, Mc Do qui m'a sauvé, un premier job de secrétaire médicale sans grande conviction qui m'a finalement bien plu, un deuxième qui m'a encore plus plu, puis un troisième qui m'a encore plus plus plu, l'arrivée en Corse, la découverte du marché de l'emploi local, Quick, le CMPP, mon dernier job chez les cardios et pour finir la grossesse.

 

Après tout ça, il était temps de parler du bilan de compétences qui ne viendra sans doute jamais, mais la volonté - bien présente elle - de prendre le temps de réfléchir à mon avenir professionnel avant de postuler dans quoique ce soit.

Elle a bien compris ma volonté de ne pas reprendre les études telles quelles (mais pourquoi pas une formation qualifiante ou de l'alternance ?)

 

Elle m'a montré deux ou trois sites que je ne connaissais pas qui pouvaient m'aider à ouvrir mes possibilités et m'a expliqué quel travail je pouvais faire seule à la maison pour réfléchir à de nouveaux horizons.

 

Ce rendez-vous aura aussi servi à me montrer que j'avais quand-même pas mal d'aprioris négatifs sur certains métiers mais aussi sur mes capacités. Il y'aura donc un autre travail à faire à ce niveau là.

 

Finalement, le rendez-vous aura duré deux heures ! Je n'ai pas vu le temps passer et j'ai eu l'impression d'une vraie discussion ouverte, d'un véritable échange et bref d'une rencontre constructive.

Très différent du rendez-vous décrit par le conseiller placement donc.

 

À la fin, la conseillère m'a donné sa carte avec son mail et son téléphone pro direct "si jamais vous avez la moindre question ou si vous voulez qu'on se revoit pour faire le point".

En fait elle n'était pas conseillère d'orientation mais psychologue du travail.

 

Maintenant, j'ai du travail à faire sur moi et ma recherche d'emploi.

      regards-croises-efficacite3_th_241.png

 

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 22:53

Comme je le disais là, je souhaitais un vrai rendez-vous avec un vrai conseiller pour parler de ma vraie volonté de ne plus être secrétaire médicale.

 

Ce conseiller là s'appelle "conseiller placement", me demande pas pourquoi, c'est le jargon Pôle Emploi.

 

Je me pointe donc sans rendez-vous un jour de mai avec la ferme intension de faire entendre mon souhait de faire un bilan de compétences.

Le monsieur qui me reçoit (le conseiller placement donc) est absolument adorable, une voix très douce, une patience qui semble infinie. Il m'écoute vraiment LUI.

 

Il pianote une minute sur son ordinateur avant de m'expliquer que, dans la petite ville où nous sommes, il n'y a pas beaucoup d'organismes qui réalisent des bilans de compétences et que ceux-ci n'en ont pas à proposer dans les mois à venir.

Du coup, plutôt que de me laisser "sans rien" à ne pas savoir quoi chercher comme poste, il me propose un entretien individuel avec un conseiller d'orientation.

 

L'entretien en question s'appelle "Regards Croisés" et servira, m'explique-t-il, à établir un ou plusieurs profil(s) me concernant. Par exemple pour savoir si j'ai plutôt un profil "créatif" "administratif" "social"...le plan étant bien évidemment de trouver le(s) métier(s) qui regroupe(nt) le plus de profils et donc susceptible(s) de me correspondre au mieux.

 

Enfin ça c'est la conclusion parce qu'en vrai on a discuté une heure et BON SANG ce que ça fait du bien de parler à quelqu'un de compétent, de compréhensif et qui n'essaye pas à tout prix de se débarrasser de toi mais prend le temps d'écouter ce que tu as à raconter tout en étant très réaliste sur le marché de l'emploi local.

 

Ce rendez-vous n'aura pas révolutionné ma recherche d'emploi, mais déjà je me suis sentie écoutée et comprise donc on avance.


conseil-gestion-patrimoine-placement-finance-particulier.png

Jte jure que j'ai trouvé ça sur Google en tapant "conseiller placement"

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 08:00

Forcément, après la grossesse extra-utérine, il a fallu attendre l'aval du gynéco pour reprendre la rééducation.


Pour la deuxième et la troisième séance, la kiné a préféré faire uniquement de l'électro-stimulation. La sonde a donc fait travailler mon périnée tout seul sans que je ne m'occupe de rien.

 

La deuxième séance, j'ai joué avec La Muse qui était assise sur moi.

La troisième séance, la secrétaire s'occupait de La Muse alors la kiné a tamisé la lumière pour que je fasse un petit somme.

 

Trop dure la rééducation !

 

Jupiter

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Santé - Beauté
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 12:30

Tu as sorti ta première dent et la deuxième dans la foulée.

Tu es devenue chatouilleuse, tu te tortilles en rigolant quand on frôle tes côtes.

Tu as fait ta première chute par ma faute et je m'en excuse encore.

Tu sais enlever et remettre ta tétine seule. Par contre, tu ne tiens pas ton biberon.

Tu aimes de plus en plus grignoter les aliments entiers avec tes mains (quartier de pomme, morceaux de légume, demi banane...)

Tu tiens vraiment assise, sans les mains.

Tu demandes très très très souvent à ce qu'on te mette debout. D'ailleurs si on te prend sous les bras, tu avances les pieds l'un devant l'autre pour marcher.

Tu as des manières très douces avec les matières "volantes" type cheveux, lacets, rubans, sangles. Il semble que tu les fasses passer sur tes doigts pour les caresser.

Tu fais des nuits de douze heures.

Tu es toujours heureuse de tout, c'est un vrai bonheur d'évoluer à tes côtés.

 

 

Joyeux moinniversaire Ma Muse Chérie

bougie 7

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 15:09

Comme je le disais là, pour le premier repas de La Muse, j'avais acheté un morceau de courge et des petits pots de compote de poire.

 

Je m'offre juste une parenthèse ici pour recommander aux parents qui se lanceraient dans la diversification alimentaire de leur(s) enfant(s) de bien lire les étiquettes des ingrédients des aliments du commerce. En effet, la plupart des petits pots de fruit contiennent souvent plus de pomme qu'autre chose et ceux dits aux légumes sont en fait plein de pomme de terre. Pas terrible pour faire connaître le vrai goût des choses.

Alors oui, c'est pour la texture tout ça, tout ça...mais quand je veux faire goûter le potiron à ma fille, je veux du potiron, pas de la pomme de terre voilà.

Heureusement, on arrive quand-même à trouver certaines marques et certains produits qui ne contiennent que l'aliment principal et son eau de cuisson.

 

Dans ma cuisine, je ne possède pas de BabyCook ou autre appareil spécialement dédié à la cuisine de bébé. Tout simplement parce que je n'ai pas la place de stocker mille et un ustensils et que j'avais dans l'idée de faire en grande quantité et de congeler.

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, y'a des fois la cuisine c'est sympa et d'autres fois on n'a clairement pas envie. Autant pour nous on peut se tourner vers les plats tout fait ou les fast-food (nan mais aussi quelle idée d'avoir un kebab au rez-de-chaussée !) autant pour bébé ce n'est pas possible. Dans les premiers temps, ça ne sera pas dramatique de ne pas lui donner autre chose que son lait dans la journée, mais après oui.

Autant donc s'habituer tout de suite à en faire plein pour avoir de l'avance.

 

Cuisson

En matière de cuisson, chacun fera évidemment comme il veut et comme il peut (d'ailleurs ça vaut pour le reste aussi).

Ici j'ai la chance de posséder (depuis que ma merveilleuse Pomme m'en a fait cadeau pour notre mariage) un MicroVap de Tupperware. C'est un cuit-vapeur au micro-onde.

On met de l'eau dans le réservoir du bas, les légumes (et/ou la viande) dans les paniers du haut, on met la minuterie sur le temps indiqué dans le livre de recettes qui va avec et hop.

 

C'est cette bête là :

021663-gamme-vap_rdax_335x223.jpg

Haricots-verts.JPG

 

Préparation

Au tout début, bébé n'est équipé que pour "manger" liquide, on conseille donc de mixer les premiers fruits et légumes pour qu'ils aient quasiment la consistance d'une soupe (ou d'un petit pot du commerce). D'ailleurs certains parents commencent par mettre une ou deux cuillères de légume ou de fruit dans le biberon.

 

Ici, je mixe avec :

- un hachoir Moulinex électrique quand je prépare en grande quantité,

- un mixeur plongeant quand je prépare pour le repas immédiat ou pour les milk-shake,

- le TurboMax de Tupperware lorsque La Muse est à proximité (rapport au fait qu'elle pleure quand on met un appareil électrique bruyant en marche en sa présence).

 

C'est cette bête là :

zoom_39741TURBO-20MAX.jpg

Mai-2014-0071-copie-1.JPG

 

Il faut aussi savoir que les tous premiers repas de bébé peuvent n'être constitué que d'une ou deux cuillères. Afin de ne pas décongeler de trop grandes quantités qui finiront par être jetées, j'ai choisi de congeler dans un bac à glaçons.

Un glaçon correspondant environ à une bonne cuillère d'adulte, il peut facilement contenir trois ou quatre cuillères de bébé.

Mai-2014-0072.JPG

 

On rappelera ici que la taille de la cuillère de bébé doit être adapté à la taille de sa bouche. Il existe des cuillères format "minus" et je parle en connaissance de cause puisque Muse Minus a commencé la diversification alimentaire avant d'avoir 6 mois.

Mai-2014-0109.JPG

 

La Muse a d'abord mangé un glaçon, puis deux et très vite il a fallu trouver des contenants plus importants. Je sais que certains parents utilisent des pots en verre de yaourtière. Ici j'ai opté pour le plastique qui va au congel, au micro-onde et au lave-vaisselle et surtout qui est très léger en cas de transport.

J'ai acheté un pack diversification alimentaire Avent contenant 10 petits pot, 10 grands pots et une cuillère en plastique, mais chacun fera avec les moyens dont ils disposent.

C'est cette bête là :

24-03-2014.JPG

Mai-2014-0720.JPG

 

Pour info : j'en suis vraiment très contente. Après plusieurs mois d'utilisation, ils sont encore nickel.

 

Repas

On ne le dira jamais assez, mais pour la diversification alimentaire, comme pour le reste, c'est bébé qui décide !

Vous avez décidé d'attendre 18h pour le repas afin que le parent absent la journée soit présent ? Raté, bébé est trop fatigué et il recrache tout.

La pédiatre vous a dit que c'était mieux à midi ? Raté, bébé est à la sieste.

Bref, il faut trouver le moment où bébé est le plus disponible en n'oubliant pas que manger lui demande plus de concentration qu'un biberon ou une tétée.

Ici, La Muse est la plus disponible après sa sieste du matin. Donc oui, des fois elle mange des haricots verts et de la viande à 10h30 mais bon, on s'en fou hein.

 

Comme pour le lait et/ou le biberon (certains parents en ont changé douze fois), un rien peu contrarier bébé. La cuillère, la texture, la température, la position dans laquelle il est, l'endoit où vous vous trouvez par rapport à lui, les bruits extérieurs...TOUT peut jouer. À vous de trouver ce qui convient le mieux à votre bébé et qui ne sera certainement pas ce qui marche pour la voisine.

À titre d'information, La Muse n'a jamais aussi bien mangé que depuis qu'elle tient assise dans sa chaise haute. Avant on lui donnait la cuillère dans son cosy ou sa poussette et c'était systématiquement le carnage ! Il y'en avait du sol au plafond, sur elle et sur nous !

J'ai aussi compris que pour elle, le repas est aussi une forme de jeu. Donc j'ai pris l'habitude de lui donner des aliments pour qu'elle joue avec (genre bâtonnet de légume, gros morceaux de fruits...) AVANT de lui donner la cuillère, ainsi elle s'est amusé d'abord toute seule et ensuite elle est plus calme.

Au départ, je pensais également que lorsqu'elle repoussait la cuillère de purée/légumes, c'est qu'elle n'avait plus faim et je ne lui proposais pas de fruit/compote. Maintenant j'ai compris qu'elle en avait juste marre du légume et elle mange le fruit avec plaisir. Du coup, on peut vraiment remplacer un biberon par un repas.

Au niveau de la texture, elle a d'abord préféré plus consistant que les petits pots du commerce puis elle a mieux mangé quasi aussi liquide. Niveau température, comme pour le lait, elle ne mange rien qui sorte directement du frigo, je fais donc tout tiédir au micro-onde y compris les compotes.

 

Boisson

Et oui ! Votre bébé mange, alors il peut aussi boire autre chose que du lait ! Certaines marques font des jus de fruits adaptés à bébé. Pour l'instant je n'en ai jamais proposé à La Muse, elle ne boit que de l'eau. Il faut juste penser à lui en proposer. Par exemple quand elle fait une pause au milieu du légume et entre le légume et le fruit. Je pense également à prendre un petit biberon d'eau avec moi lorsque je sors rapport aux températures élevées de notre région Corse.

Quant à la marque de l'eau, je lui donne la même qui constitue ses biberons de lait en poudre (et qu'on a aussi dû changer une fois !)

 

Propreté

Un conseil : n'oubliez pas que TOUT se lave !

Au tout début, lorsque La Muse ne mangeait qu'une ou deux cuillères, un seul bavoir suffisait.

Puis, il a fallu recouvrir son siège (cosy ou poussette) d'une serviette.

Ensuite j'ai sérieusement songer à mettre un tapis de bain sous sa chaise haute, à l'emmailloté dans une toile cirée, à mettre des bâches aux murs et...nan je rigole (quoique).

Donc oui un enfant qui mange en met généralement partout, surtout si on lui donne les aliments entiers pour qu'il s'amuse seul avec. Heureusement, la chaise haute se lave, le sol se lave, mes vêtements se lavent, les vêtements de La Muse sont changé après le repas (en fait elle est en pyjama avant et je l'habille après) et La Muse elle même est lavée au gant.

 

Selles

Pour finir, juste rappeler (mais c'est comme pour vous finalement), que l'alimentation induit directement un changement dans les selles. Leur fréquence, leur texture, leur couleur (oui leur odeur aussi). Donc pas de panique si d'un coup bébé se met à faire des bouses vertes, c'est normal ça fait deux jours que vous lui faîtes découvrir les épinards !

 

divalim.png

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 20:03

C'était il y'a un an, je le racontais ici.

Avec Coupin, on se disait oui pour la vie.

Une petite cérémonie à la Mairie.

Entouré de nos plus proches, sans chichi.

Un resto à midi.

Une soirée jusqu'à tard dans la nuit.

 

On venait aussi d'apprendre que le Baby en route était Une Muse.

Toujours à midi, avec un tout petit jour d'avance mais Une Muse en poussette en plus, on est retourné dans le même resto.

 

Fêter nos noces de coton.

Des cadeaux en rapport pour l'occasion.


Une capeline pour ma tête de blonde, pour lui un t-shirt sortie de la boutique de ses présentateurs de jeux vidéo préférés.

 

Que retenir de cette première année ?

"Tu veux m'épouser ?

- Encore ?

- Encore !

- Oui !"

 

cadeaux-noces-de-coton.jpg

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Mariage
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 09:24

Tu n'es pas sans savoir que nous habitons au dixième et dernier étage d'un immeuble.

Cela entraîne donc qu'il y'a des gens en-dessous de nous (non mais quand je dis "en-dessous de nous" je veux bien sûr parler de leur géographie, pas de leur condition !)

 

Un jour (que j'étais complètement pas coiffée et encore en pyjama, mais passons), une voisine sonne à la porte.

Elle se présente comme la nouvelle propriétaire de l'appartement du 5e gauche, me précise qu'elle a des problèmes avec notre Syndic et me demande des informations sur notre dégât des eaux venant de la toiture.

Entre les lignes de ce qu'elle me raconte, je comprends qu'elle a pas mal de problèmes avec le Syndic et qu'elle aimerait trouver d'autres propriétaires qui en ont aussi pour faire plus de poids. Elle semble éplucher toutes les factures que le Syndic nous envoie pour regarder si ce qu'on paye est bien à notre charge, bien légal... Manque de chance pour elle, le Syndic a toujours été très bien avec nous (par exemple au moment de l'attentat ou justement pour le dégât des eaux) et nous payons toutes les factures sans presque regarder de quoi il s'agit.

 

Mais ça n'empêche pas de sympathiser et justement La Muse se réveillait, donc nous avons parlé de nos filles puisqu'elle en a deux de 3 ans et 16 mois. Je propose de descendre pour les rencontrer et elle nous invite pour le goûter.

 

Vers 16h30, je sonne donc au 5e gauche avec une boîte de mignardises maison sous le bras et je rencontre Lorie (la voisine), Nico (son mari), Julia (la grande) et Lola (la petite). Hélas, les filles ont déjà goûté donc mes mignardises n'ont pas le succès escompté. Toutefois, Lola arrive quand même bien à barbouiller ses mains de chocolat.

 

Leur appartement ? Ben c'est le même que le nôtre dans l'autre sens (puisque sur le pallier d'en face) et avant les travaux sauf qu'ils ont peint tous les murs en blanc histoire de faire un peu propre. Ils n'ont pas cassé le mur entre la cuisine et le salon ce qui donne une impression de pièce bien plus petite et évidemment ils n'ont pas la très belle vue qu'on a du 10e même s'ils voient aussi le port. (J'avais oublié à quel point le carrelage d'origine était affreux !)

 

On sympathise bien et je crois que j'ai la cote avec Julia puisque j'ai failli la ramener chez moi "La prochaine fois !"

 

Nous nous sommes revu plusieurs fois depuis, pour aller à un vide-grenier, pour aller au parc avec les filles, pour faire rencontrer nos maris... Une famille jeune (Lorie vient d'avoir 30 ans) et sympathique 5 étages plus bas que pouvait-on rêver de mieux ?

 

Fete-des-voisins.jpg

 

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans En Corse
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets