Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:34

J'avais d'abord pensé écrire le voyage à Nantes en un seul article, mais les pages commencent à s'allonger alors ça sera un article par jour.


(Résumé des épisodes précédents : Coupin a été embauché en Corse, nous avons trouvé un appartement et un déménageur)

 

Entre les dernières épreuves de Coupin (le 12) et le déménagement (le 21), nous organisons un petit voyage à Nantes, chez les parents de Coupin. Après avoir (presque) tout mis en cartons et rassemblé ceux-ci dans la cuisine.

Cartons

Aller en l’air avec EasyJet et retour sur terre avec la Clio que les parents nous offre pour notre installation (merci beaux-parents !).

C’est la troisième fois que je prends l’avion (les deux premières pour un aller-retour Lyon-Nice lors d’un week-end en amoureux à Pâques) donc j’ai 8 ans à l’aéroport et je crie ‘NAvion’ dès qu’on en aperçoit un.

Billet-EasyJet.JPG

easyjet2.jpg

Le voyage est très court (1h10) et se passe très bien.

 

C’est le moyen frère de Coupin qui vient nous chercher en voiture. Nous passons par chez lui prendre un verre avant d’aller chez les parents qui nous hébergent. Leur petite chienne, très joueuse et assez envahissante (surtout quand on y est allergique) est très contente de nous revoir.


Les parents nous offrent un porte bonheur ramené de leur voyage près de Nice (j’ai oublié le nom du créateur).

Grenouille.JPG


Le soir, nous mangeons de vraies galettes bretonnes sur la vraie crêpière de la maman-que-j’en-voudrais-une-comme-ça.

Krampouz.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:22

J’ai été absente pour cause de déménagement, mais ne vous inquiétez pas, ne pas avoir Internet ne veut pas dire ne pas pouvoir écrire d’article. Je vous prépare la suite et fin de la saga Corse pour bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans .com
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 21:36

(Résumé des épisodes précédents : Coupin a été embauché en Corse et nous avons trouvé un appartement et un déménageur.)

 

Lorsque nous étions à Nantes (vous saurez bientôt tout sur ce séjour), ma mère m'a appelée car elle souhaitait me voir avant le départ. Le jour de notre retour à Lyon, mon grand frère a fait de même. Ca m'a fait plaisir et en même temps je me suis demandé ce que j'allais leur raconter.


C'était aujourd'hui donc.


Ce que je ne savais pas c'est qu'en cas de départ les gens ne veulent se voir que...pour se voir... Je n'ai donc rien eu de particulier à leur raconter, juste leur faire plein de câlins (suis fan des câlins), parce que les prochains ça sera à Noël (peut-être).

 

Le sujet de cet article n'était pas de raconter mes étreintes familiales mais pour parler du fait que je ne réalise pas que demain nous partons. Pourtant j'en ai fait des déménagements.

J'ai déménagé une fois ma mère d'une maison à un appartement, j'ai déménagé deux fois mon père d'un appartement à un deuxième puis dans un troisième. J'ai déménagé des appartements parentaux dans une chambre universitaire après le bac, puis de cette chambre à mon premier appart, puis de cet appart dans celui que je quitte demain. Presque un déménagement par an ces derniers temps. Alors pourquoi celui-là me fait cet effet là ?


Est-ce parce que c'est loin ?

Est-ce parce que c'est quasiment un autre pays ?

Est-ce parce que pour y aller il faut prendre un gros bâteau (que je n'ai encore jamais pris) ?

Est-ce parce que ça a franchement été plus le bordel que pour ceux d'avant ?

Est-ce parce que c'est le début de la "vraie" vie à deux avec Coupin et tout ce que cela implique ? (Même si ça fait 5 ans qu'on se connaît, 2 ans qu'on est ensemble et 9 mois que nous habitons ensemble.)

Est-ce que, quelque part, c'est le début de la vie "d'adulte" parce que je m'éloigne franchement de mes parents ?

 

Tout ça pour dire qu'on peut mettre à jour tous les statuts facebook qu'on veut, parler du déménagement à toutes les personnes qu'on croise et raconter toute la vie qu'on veut sur un blog, y'a des fois où on réalise tout simplement pas ce qui arrive.

Guignol en costume lyonnais du XVIIIe siecle

fete-lumieres-lyon.jpg

ONLYLYON.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 19:19

Pendant ce temps, les cartons se font.


 


Salon.JPG    Cuisine

Couloir.JPG     Salle-de-bain.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 19:12

(Résumé des épisodes précédents : Coupin a été embauché en Corse et nous avons trouvé un appartement.)

 

C’est fou le bordel qu’on peut entasser dans 34m² (taille de notre appartement à Lyon) !

Après quelques cartons, il nous a semblé évident que tout ne rentrerait pas dans une Clio, même sans les sièges arrières. Il fallait donc faire appel à un déménageur. Deux options s’offraient à nous : a) louer une camionnette et faire le déménagement à trois (Coupin, moi et un conducteur supplémentaire, car je n’ai pas le permis) ou b) faire appel à un professionnel.


Solution a) :

Premier problème : il est impossible de louer une camionnette à Lyon et la laisser en Corse car les assurances véhicules de location ne sont pas les mêmes. Cela signifiait donc demander à une tierce personne de faire le voyage de retour seule.

Deuxième problème : les seules personne pouvant nous aider sont mon grand frère et les parents de Coupin. Le premier n’est pas hyper dispo en septembre et les seconds habitent à Nantes.

 

Solution b) :

Premier problème : tous les déménageurs que nous contactons ne font pas la Corse.

Je finis par trouver une toute petite boîte de déménagement, à côté de chez nous, avec des gens très gentils, qui me propose un devis à 3000€ fourgon + chauffeur (nous faisons et défaisons les cartons nous même).

Un peu désespérés, nous nous inscrivons sur plusieurs sites dont fretbay. Les jours passent et nous n’avons toujours pas de réponse. Puis, fin août, un déménageur répond à notre annonce, il est situé dans une autre ville de la Corse que celle où nous allons, mais il est spécialisé dans les déménagements continent-Corse et inversement. Il nous parle de groupage de déménagement (mettre les meubles de plusieurs personnes souhaitant déménager au même endroit et au même moment dans un seul camion), nous propose un devis à 1500€ et des dates situées entre le 20 et 30 septembre, nous acceptons.


Deuxième problème : nous n’avons toujours pas d’appartement à ce moment là. On promet de le rappeler au plus vite.

Puis la première agence nous promet un appartement (celle qui va nous dire non par la suite), donc on rappelle le déménageur pour lui donner l’adresse de livraison des meubles. Il nous envoie un devis par mail avec cette adresse.


Troisième problème : l’adresse change, le déménageur est cool, il ne change pas le devis (ni le montant, ni l’adresse) et dit qu’on s’arrangera une fois les meubles chargés. Il nous demande 500€ d’acompte et nous rappellera début septembre pour fixer des dates plus précises.


Comme nous savons que le déménagement n’aura pas lieu avant le 20 et que Coupin fini ses épreuves le 12, nous nous organisons un voyage à Nantes du 14 au 19 afin de dire au revoir à tout le monde et de récupérer la Clio (qui est pour l’instant aux parents de Coupin).


Quatrième problème : le déménageur appelle le 9 septembre pour nous dire qu’il prendra nos meubles le 16 et nous les livrera en Corse le 17 au matin. Nous tentons de lui expliquer que ce n’est pas possible, que nous avons réservé des billets d’avion pour Nantes, que les cartons ne sont pas finis et que surtout le bail de notre appartement commence le 20. Il nous rappelle lundi.


Finalement tout va bien, le déménageur a un autre déménagement à la fin du mois et peut charger nos meubles le 21 vers 14h et nous les livrer le 23.


Nous prenons :

- rendez-vous pour l’état des lieux de notre appartement à Lyon le 21 à 14h45,

- des billets pour le ferry le 21 à 21h,

- rendez-vous pour l’état des lieux de notre appartement en Corse le 22 à 9h.

 

Dites-moi que tout va bien se passer.

camion-demenagement

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:20

(Résumé des épisodes précédents : Coupin a été engagé en Corse)

 

Coupin a ses dernières épreuves de master en septembre, il demande donc s’il peut commencer en Corse en octobre. Il peut.


Nous sommes début août (les vacances se sont bien passées, merci), nous avons donc deux mois pour trouver un appartement avec sa seule promesse d’embauche mais un salaire et des garants que nous espérons suffisants.

En août, je travaille et Coupin doit écrire son mémoire de master.

On se répartit les tâches : je trouve le déménageur (prochain épisode), il trouve l’appartement.


Mon little brother vient d’emménager avec sa copine dans un 50m² pour 650€/mois à Lyon, leur appart est superbe, nous espérons pouvoir trouver quasi la même chose, en tout cas pour la taille et le budget.

Seloger.com ? Aucune réponse. Il faudra aller sur le site de l’office du tourisme ou de la mairie pour trouver les agences immobilières. Coupin les appelle toutes :

- 20 % des agences ne font pas de locations à l’année, seulement des locations saisonnières,

- 10 % des agences nous disent qu’ils sont encore en train de gérer les locations saisonnières et qu’il faut rappeler en septembre,

- 30 % des agences nous disent que ça sera impossible de louer un appartement sans pouvoir venir le visiter (à 300€ l’aller-retour Lyon-Corse, non merci),

- 30 % des agences nous disent que ça sera impossible de louer un appartement sans contrat, sur seule promesse d’embauche.


Ce qui nous laisse donc…trois agences (!) Je vous passe les commentaires désagréables style "Je me fou que ça coûte 300 € de venir visiter, mais vous comprenez la Corse c’est une ile, ici c’est comme ça que ça se passe, faut se donner les moyens de venir, ça va pas être possible avec seulement une promesse d’embauche vous vous rendez compte des risques qu’on prend…"


Bon, on en trouve une, sympa, qui a des appartements à louer à l’année, qui veut bien monter un dossier avec une promesse d’embauche et qui a UN appartement dans nos moyens (avec une terrasse en prime). Finalement les garants ne seront pas utiles grâce à l'assurance loyer impayé.


On envoie tous les documents et je mets même à jour mon statut facebook tellement c’est quasi fait.

Réponse du comité d’acceptation des dossiers dans trois jours, ce qui nous porte fin août. Trois jours plus tard, on rappelle : "Ah non mais en fait vous avez une période d’essai et du coup ça va pas être possible". Coupin s’énerve parce qu’il avait prévenu dès le début, donc on aurait pu nous le dire tout de suite que ça n’allait pas aller. Je rappelle dans l’après-midi, là c’est la dame qui s’énerve parce qu’elle aurait "déjà tout expliqué à Monsieur". Pimbêche !


Nous voilà donc de nouveau à la recherche d’un appartement, avec les mêmes critères qu’au début du mois, mais trois semaines de perdues. Nous contactons donc les deux autres agences.

La première nous fait poireauter pour monter un dossier (parce que le directeur n’est là que les jours pairs, de semaine, entre 15h30 et 16h15, quand il pleut et qu’il n’a pas tennis) pour un appartement que nous n’avons même pas vu puisque l’annonce est sans photo. Il se révèle moche, mal foutu, pas lumineux. On demande s’ils n’ont pas autre chose, ils nous promettent des photos…qu’on attend toujours. Encore une semaine de perdue.


La deuxième nous demande d’envoyer un dossier complet le mercredi et nous rappelle le vendredi pour nous dire qu’il est accepté et qu’on nous envoie le bail par mail lundi. (47m² pour 680€)


Lundi, pas de nouvelle (alors c’est ça le rythme Corse ?) "Oui mais on n’arrive pas à joindre le syndic pour les charges locatives, mais on vous rappelle hein !" Lundi suivant, le BAIL !!! Plein de fautes -_-

Mardi suivant : le BAIL le vrai ! Ca y est on l’a ! Direction l’assurance. Attestation en main, on poste tout ça (avec de très très gros chèques qui font très très mal) en recommandé avec accusé de réception en croisant les doigts.


Lundi suivant, nous sommes donc le 12 septembre (les dernières épreuves de Coupin se sont bien passées : ça y est il est bac +5, ça rigole plus) et toujours pas d’accusé de réception. Ce qui est embêtant vu que nous partons mercredi à Nantes dans la famille de Coupin, pour son anniversaire et pour dire au revoir avant le GRAND départ.

Mercredi, j’appelle l’agence "Oui on a reçu votre dossier il y’a 2-3 jours, on vous rappelle pour fixer les modalités de l’état des lieux d’entrée".


Nous sommes le 12, nous arrivons dans l’appartement le 22. J’aimerai bien être fixée un rien à l’avance et pas DIX JOURS seulement avant d’arriver !

corse.gif

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 17:36

Je vous disais donc que j’allais quitter Lyon, ma ville, pour aller en Corse. Et un déménagement en Corse est une saga qui vaut le détour !


Le premier épisode est constitué par Coupin qui, voyant la fin de son stage de master 2 approcher, se met en quête d’un premier emploi. Il cherche des offres sur le net et tombe sur un poste en CDI en Corse, il postule par mail.

Pendant trois ou quatre mois, il n’a aucune réponse, donc nous pensons que c’est cuit.


En avril, l’entreprise appelle pour un entretien. On lui explique que les syndicats ont occupé la boîte pendant 5 mois, d’où l’absence de nouvelle de leur part. Maintenant, forcément, ils sont pressés de faire passer les entretiens, d’ailleurs s’il pouvait venir mardi prochain…

Un jour de "congé" exceptionnel posé, huit billets d’avion achetés (Lyon-Paris puis Paris-Corse pour l’aller et Corse-Marseille puis Marseille-Lyon pour le retour) et quelques heures plus tard, le voilà de retour à la maison avec un "ça s’est bien passé" qui ne laisse rien présumer. Reste à attendre.

A l’époque, on ne le savait pas, mais ça va devenir notre lot quotidien.

Réponse promise fin juin.


Fin juin, Coupin appelle : "Oui mais en fait on a d’autres candidats à faire passer alors vous comprenez…" Réponse fin juillet. On espère juste que fin juillet on ne va pas lui demander un deuxième entretien 'pour être sûr' parce que nous serons en vacances à Toulon.


Tranquillement en vacances donc, le téléphone sonne, c’est la Corse. "Si vous êtes toujours intéressé, on vous engage." Il l’est toujours, il est engagé.

Avec un petit mot du directeur en prime. Classe.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 17:11

90

Depuis vendredi 16 septembre 9h, mon papy Guy (le père de mon père) a 90 ans.

90 ans ça fait presque 65 de plus que moi !

 

Papy Guy c'est le cuisto de la famille, le champion de la tarte aux pommes et des confitures. Papy Guy c'est lui, quand j'étais petite, qui me mettait devant la machine à écrire (que je martyrisais pendant une page) et qui ensuite me racontait l'histoire que j'avais tapée en s'arrêtant précisément là où ça devenait intéressant parce que je "n'avais pas écrit plus". Papy Guy c'est lui qui, la dernière fois qu'on s'est vu, m'a dit qu'il parlait souvent de moi avec émotion suite à un "je t'aime mon ptit papy" que je lui aurais dis quand j'étais haute comme ça.

Papy Guy, c'est aussi lui qui m'a dit "Je ferai l'impossible pour venir à ton mariage".

A 90 ans, ça en jette !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 12:06

logo La Part DieuEst un centre commercial situé à Lyon.


Si c'est le titre de ce premier article, c'est parce que si vous franchissez les nouvelles portes du centre commercial (il a été refait, agrandi, embelli récemment), plusieurs voix vous accueillent avec un "Welcome to La Part Dieu" qui nous fait mourir de rire à chaque fois tant l'accent anglais est...hum...disons aussi bon que le mien...et que c'est ce que j'ai envie de vous dire : Welcome !

 

C'est aussi parce que dans peu de temps je quitte Lyon, cette ville près de/dans laquelle j'ai toujours habité.


Lyon-vintage.jpg

Lyon-paysage.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets