Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 11:13

En différé d'hier.


Aujourd’hui : RANGEMENT.

Non parce que là, franchement, j’ai beau être bordélique, c’est VRAIMENT plus possible !

Bureau Coupin

(C'est le bureau de Coupin)

 

Bureau Coupine

(Et ça c'est le mien...no comment)

 

Bureau en bordel

(C'est le DAWA dans le bureau !)

 

Cuisine GCuisine D

(Sans parler de la cuisine !)


En plus y’a des fils qui courent partout dans cette maison de geek !

Fils dans entrée

(Fils dans l'entrée)

 

Fil dans cuisine

(Fils dans la cuisine)

 

Fil dans couloir

(Fil dans le couloir)

 

Fils dans bureau

(Fils dans le bureau)


Du coup, j’ai passé la journée à ranger (la chambre et la cuisine surtout et j’ai commencé le bureau), enfin jusqu’à 15h.

Mur cuisine

(A puuu rien !)


Après, Coupin est rentré plus tôt du boulot, nous avons enfourché notre fidèle Poney et sommes allé à But profiter des soldes (et de mon versement Pôle Emploi *danse de la joie*) pour meubler la cuisine.

À But, étrange...aucun panneau, affiche ou pancarte n’annonçant les soldes… Peut-être qu’aux vues de leur récente braderie partielle ils n’ont pas pu faire de soldes ?

Nous tournons un peu dans le magasin, on voit bien le coin salon, le coin chambre, le coin salle de bain mais pas le coin cuisine. On arrête un vendeur après quatre bons allers-retours. Celui-ci nous dit que c’est par là-bas mais qu’il ne sait pas s’il y’a beaucoup de meubles déballés. Comment ça déballés ?

Ah ben oui, effectivement des ouvriers ont fermé la zone avec du ruban jaune et noir comme sur les scènes de crime dans les séries américaines et sont en train de monter les meubles. Après réflexion, c’est vrai qu’il y’avait la mention ‘avant travaux’ sur le prospectus.


On retourne dans la voiture en se demandant si le fait de faire des travaux pendant les soldes n’est pas la meilleure façon de se tirer une balle dans le pied… Du coup, direction Confo. On n’avait rien vu de très probant sur le site Internet, mais sait-on jamais.


À Confo, on n’est visiblement pas les seuls à avoir eu l’idée de faire les soldes !

Des hordes de clients gravitent autour des rares vendeurs. On finit par comprendre que, pour avoir les meubles qu’on a en tête, il faut taper dans le ‘bas de gamme’ sinon les meubles sont vendus avec la cuisine complète et c’est à dire qu’on n’a pas tout à fait 2 000 € à mettre dans une cuisine là tout de suite.

On trouve des meubles bas comme on veut avec une partie placard blanche et une partie tiroir au-dessus couleur hêtre. On arrive à attraper Julien, le vendeur qui nous avait déjà vendu les injecteurs de la gazinière (rappelle-toi). Malheureusement, son pc lui indique qu’il n’a pas nos meubles en réserve et qu’il ne faut pas espérer les avoir avant fin février ! Ah ouais heu non mais là c’est urgent la cuisine ! Là, il ouvre le catalogue que Confo a fait spécialement pour les soldes et il nous montre des meubles, quasi les mêmes, mais tout blancs (sans la partie hêtre donc) et moins chers puisque soldés.

Confo

Vous voyez rien hein ? C’est normal.


Nous prenons la décision de les acheter et de les customiser à coup de stickers (on va devenir des pros du sticker). Tant qu’on est là, on va se promener au rayon déco pour trouver les dit stickers mais y’a rien.

En se dirigeant vers la caisse, Coupin tombe en amour devant une table de salon en pin.

Table-Canyon-II.jpg

C’est vrai qu’elle est belle.

Nous faisons signe à Julien, qui passe justement par là avec d’autres clients, pour lui faire comprendre que nous aussi nous aurions besoin de lui, mais que nous ne sommes pas pressés.

Nous nous asseyons sur le banc vendu à côté de la table.

Banc-Canyon-II.jpg

Au moment où je me dis "Tiens, c’est marrant un banc, ça fait colo", Coupin me dit "On prend le banc aussi ? Ça fait famille !"

Il me fait fondre quand il sort des trucs comme ça. Parfois j’ai l’impression de le soûler avec mes envies de gamins, mais il me rappelle, par de petites phrases comme celles-ci, que lui aussi en a envie.


Finalement le banc n’est pas disponible, même le modèle d’expo est vendu. En plus, c’est une fin de série donc il ne sera plus jamais du tout disponible. Bah, ce n’est pas grave, nos chaises Ikéa iront très bien avec la table et rien ne dit qu’on ne trouvera pas un jour un banc dans une brocante voisine (en tout cas j’ai regardé sur le bon coin, y’a pas).

On a juste le temps d’arriver à l’enlèvement des marchandises que le monsieur nous appelle et hop hop en deux trois mouvements, lui et Coupin chargent les cartons dans le coffre de notre fidèle poney. Malheureusement, celui-ci ne fermant pas, nous allons devoir rouler tout doux jusqu’à Décathlon.


Pourquoi Décathlon ? Parce que demain (ou aujourd'hui vu que je n'ai pas posté cet article hier) (comme vous le savez vu que je ne vous le rabâche pas le moins du monde depuis le premier de l’an) c’est mon anniversaire et que ce que souhaite m’offrir Coupin se trouve dans ce magasin.

Pour bien faire, il aurait fallu que je reste dans la voiture et qu’il choisisse sans moi, mais il fallait essayer, choisir la couleur ET garder Poney devant rester ouverte vu la TAILLE du carton contenant la table. J’ai donc acheté mes cadeaux moi-même. Mais vous attendrez demain pour savoir de quoi il s’agit.


Petit détour par Gifi (où Coupin m’a désormais interdit de rentrer seule tellement sinon j’ai envie d’acheter tout le magasin) pour trouver des stickers. Y’a, mais pas comme on veut. Tant pis, on retourner chez Mr Bricolage à l’occasion.


On se sert de notre super diable pour remonter les cartons puis Coupin attaque le montage des meubles pendant que je fais à manger.

Cartons meubles cuisine

(Et encore, vous voyez pas le carton de la table !)


Il en chie un peu pour le premier.

Premier meuble by Coupin

Le deuxième passe déjà mieux.

Cuisine 2 meubles sur 4

Je sens qu’on va rigoler pour les 80 ! (Parce que ceux-là font 40 cm de large, mais on en a aussi pris deux qui font 80 cm.)

Meuble 40 près

(Vous voyez mieux là ? Il n'est donc pas tout à fait tout blanc puisqu'il y'a un liseret gris foncé.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 23:23

Ça y est j’ai fini mon premier Mini Kit DMC.

Théière Marocaine

(Le scanner a foncé les couleurs)

 

(Oui j’ai fait le tuto sur la théière chinoise parce que j’avais déjà commencé la théière marocaine.)


J’en ai envoyé une photo prise avec mon téléphone via MMS à ma mère et ça a engagé un dialogue complètement nawak que je vous transcris.

[Photo de la théière] Petite théière marocaine.

Oui et ?

Ben rien, c’est rigolo une petite théière marocaine en point de croix.

Ahhh mais je n’avais pas vu que c’était du point de croix !

C’en est, et c’est moi qui l’ai fais !

Alors oui c’est rigolo !

Ah ben c’est plutôt ce genre de réaction que j’attendais ! 

Alors je vais copier le message et te le renvoyer de temps en temps.

Quel message ? Celui sur les réactions attendues ?

Le message qui fait plaisir quoi !

Du coup, comme je comprenais rien, je l’ai appelé. Elle m’a dit en riant "Je voulais juste dire que si le simple message ‘Alors oui c’est rigolo !’ te fait aller mieux, je vais te l’envoyer quand tu n’iras pas trop bien."


Elle est trop forte ma maman.

 

Cet article est dédié à Dominique.

Grille TM

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Point de croix
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 23:04

JM-A-K-Villefranche-Sur-Saone.jpg

 

Cette fois c’est une carte postale signée par trois personnes que nous avons reçue !

 

Mon père m’avait prévenu qu’elle n’était pas très jolie, mais ce n’est pas grave, l’important c’est de savoir d’où elle vient. (En plus elle a été abîmée dans le transport.)

 

Merci à vous.

 

Message pour Nhalf : que ça ne te dispense pas de m’en envoyer une de Nice ouais ouais ouais !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 15:41

Comme vous l’aurez compris, nous allons payer notre mariage avec nos petits deniers (ça permet de pouvoir faire exactement ce qu’on veut et, par exemple, de mettre beaucoup de sous pour ça et moins pour autre chose).


Il faudra donc que ce mariage coûte le moins cher possible.


On a même pensé à le faire dans le champs à côté de chez nous, mais comme il est habité par deux chevaux et deux ânes, on se dit que le proprio risque de ne pas être d’accord.

 

Il suffit de quelques visites sur les sites ou blogs de mariage pour se rendre compte qu’une part importante du budget est investie dans la robe. Et ça, je suis contre.

Quel intérêt de mettre 2 000 € (ajoutez autant de zéro que vous souhaitez) dans une robe qu’on portera une journée ou deux ?

 

Ma robe à moi devra donc :

- être louée (au moins on est sûr qu’elle sera reportée un jour)

OU

- être assez simple pour pouvoir la remettre (quand je dis 'simple', je souhaite quand même une jolie robe, mais que je puisse mettre un autre jour sans qu’on croit que je vais me marier toutes les semaines)

OU

- être tellement peu chère qu’on pourrait presque la jeter après.

 

Dans ce choix, ma Super Coupine du Monde S de Nantes (son surnom s’allonge de jour en jour), a été d’une aide IMMENSE puisqu’elle ne jure que par Ebay.

Sur Ebay, contrairement à ce que je pensais jusqu’alors, il n’y a pas que de l’occasion. Il y’a aussi des boutiques qui se font connaître par ce biais.


Voilà la robe que j’ai trouvé hier. S la trouve trop simple, mais elle plait à mes deux témoins et au futur marié bien sûr.

Robe E

Vous pouvez la voir sur le site ici. (38,50 €)


Voilà la robe que S m’a trouvé ce matin. Le futur marié aime également. Pas encore de réponse des témoins.

Robe S

Vous pouvez la voir sur le site ici(30,50 €)


Sinon, j’ai ça. (C’est une robe de grossesse…on sait jamais. Je l'aurais bien prise chez MamanNana, mais il n'y a qu'UNE robe blanche.)

robe-grossesse-meliane

Sur le site Envie de Fraise (129 €)

 

Sont-elles pas adorables ? Laquelle préférez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Mariage
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 15:17

Dans ma quête de lieu pour notre futur mariage, je suis arrivée sur des sites et des forums improbables parlant de mariage sur la plage, dans la forêt (lointaine), dans des champs…

Dans l’ensemble, les gens qui arrivent à faire ce genre de choses connaissent d’autres gens (qui des fois connaissent d'autres gens) qui ont des terrains, des champs, des vignes ou autre.

 

Comme nous ne connaissons (encore) personne ici qui possède ce genre d’endroits, il est facile de se demander OÙ ALLONS-NOUS METTRE ENTRE 60 ET 80 PERSONNES TOUTE UNE JOURNÉE ?


J’ai donc épluché mon site chéri Homelidays qui nous a permis de partir en vacances en villa à 6-7 l’année dernière à La Seyne Sur Mer.

Sur Homelidays, le principe est simple, tu es propriétaire : tu poses une annonce avec ta propriété et les dates disponibles à la location et les gens te contactent pour louer. Tu souhaites louer ? Tu entres tout pleins de critères que tu souhaites et le site te sort une liste de biens à la location qui les remplit. Le rêve ! Tu peux presque TOUT choisir ! Moins d’un kilomètre de la plage, en ville, à la campagne, avec jardin, piscine, lit pour bébé, prix, dates, année, pays, TOUT !


J’ai donc répertorié des maisons possédant un jardin pouvant accueillir tout notre petit monde dans notre ville et j’ai envoyé un mail aux propriétaires.

Dans la semaine qui a suivie, j’ai eu quelques réponses négatives (on loue pas pour les mariages), quelques réponses diverses (les dates sont plus dispo, finalement on est en travaux, notre jardin est en pente…) mais aucune positives.

 

Et HIER, alors que j’avais complètement oublié tout ça (oui parce que le délire Homelidays c’était avant qu’on décide de repousser à 2013 alors c’est dire si ça remonte), voilà ce que je reçois dans ma boîte mails.

Bonsoir,
Il y a un jardin d'environ 400 m2, je ne sais pas si cela conviendrait pour un mariage car cela dépendra du nombre d'invités.
Le terrain est plat et arboré.
Le tarif de la location est fixé à 650 € par semaine.

Suivi d’un numéro de portable.

Je rappelle, répondeur, je laisse un message.

La dame me rappelle cinq minutes après. Nous discutons environ un quart d’heure. La propriété est divisé en rez-de-chaussée (qu’elle loue) et étage (qu’elle habite) et possède deux entrées indépendantes. Située un peu à l’écart de la ville, dans un lotissement.

Elle me donne des indications précises et m’invite à venir visiter. Rendez-vous est prit pour ce samedi à 15h. Elle précise tout de même que la maison ne pourra pas être visitée parce qu’il y’a quelqu’un dedans actuellement jusqu’à fin juin, je la rassure en lui disant que c’est surtout le jardin que je veux voir (la maison, on s’en servira juste pour aller aux toilettes et accéder au frigo, alors je me fiche qu’il y’ait un canapé et un lit deux places). Elle s’inquiète car nous sommes actuellement en hiver, le jardin dit-elle "n’est pas à son avantage, il n’y a ni herbe ni fleurs". Je la rassure, c’est juste pour se faire une idée.


Point positif : le prix bien sûr. (On avait par exemple vu une salle des fêtes louable à 1 500€ le week-end.)

Point négatif : la remise des clés semblent un peu aléatoire. Si on peut avoir les clés seulement le samedi matin pour le repas de midi ça fait trop juste. Encore pire si c’est 16h.

À voir donc.


Ah oui, je ne vous ai peut-être pas dis, mais le mariage aura vraisemblablement lieu un samedi matin à la mairie de la ville (genre 10h), le repas du mariage sera donc le repas de midi et quand il fera nuit, tout le monde rentrera chez lui (hotel, camping, villa, chambre d’hôtes). Le dimanche : plage pour tout le monde !


Pourquoi on ne fait pas le soir ? Parce que ça veut dire prévoir la lumière, prévoir de ne pas pouvoir être dehors, prévoir sans doute de la musique, une piste de danse, de l’alcool et tout ça, non seulement on n’en veut pas, mais en plus ça coûte trop cher. Ça sera donc un petit buffet de midi, tranquillou. On ne mange pas pour 15 jours et je rentre encore dans ma robe le soir 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Mariage
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 14:35

Il est quatorze heure. C’est une journée qui a plutôt mal débutée.

 

Hier, Coupin était tout fatigué alors il s’est couché avant moi (ça a dû arriver deux fois en plus de deux ans de vie commune). J’étais en train de finir l’article "commencer le point de croix". Je l’ai rejoins vers minuit.

J’ai tourné un peu dans le lit parce que je n’arrivais pas à trouver une bonne position (le matelas par terre c’est peut-être pas l’idéal quand même, quand est-ce qu’on gagne au loto pour se MEUBLER ?)


Puis des idées de déco de mariage se sont bousculées dans ma tête. Pourquoi maintenant, pourquoi le mariage, pourquoi CETTE idée ? Je n’en sais rien. Ma maman m’a toujours dit que dans ces cas là, soit ça passe en cinq minutes, soit il faut se lever pour écrire sinon ça continue de tourner.

Je me suis donc levée. Il est alors 1h30 (oui oui DU MATIN). Je rallume l’ordi, j’ouvre une page Word et je note ce qui me vient. J’ai l’impression que le clavier fait un bruit de marteau piqueur tellement je ne veux pas réveiller Coupin.

 

L’idée pour le mariage, je ne vous en parle pas tout de suite, des fois que ça puisse se faire.


Je suis retourné au lit à 4h après avoir enchaîné les tisanes nuit tranquille. Je suis gelée. Dans le lit, Coupin me fait un gros câlin et je m’endors avec sa chaleur.

Je n’ai aucun souvenir de son levé et départ de la maison.

 

Je me réveille à 10h30 avec un mal de dos épouvantable et les genoux en compote (paraît qu’il faut que je change de chaussures pour le footing.)

 

Mon portable m’annonce un message vocal. Peut-être Coupin qui voulait savoir comment j’allais ? Je l’écoute distraitement.

 

En fait c’est une clinique vétérinaire dans laquelle j’ai postulé en novembre qui me demande des les rappeler si je suis toujours intéressée. Je rappelle illico.

Il y’a un bruit de foule derrière la secrétaire qui me répond et elle parle à une vitesse folle ! Je comprends quand même que je dois me présenter ce vendredi à 16h. Elle me donne des indications très très Corses floues sur l’emplacement de la clinique. Je cherche et finis par la trouver grâce au plan du réseau des transports en commun et à Google Street View. Ce n'est pas à côté, ça sera sans doute trop loin pour y aller en vélo, mais il y'a un bus qui passe juste en bas de la rue et qui s'arrête juste devant. Une chance !

 

Heureusement, j’avais enregistré l’offre d’emploi dans mes documents et j’ai pu la relire.

Auxiliaire vétérinaire -  Métier du ROME A1501 - Aide aux soins animaux 

Vous assisterez les vétérinaires dans leur quotidien : accueil physique et téléphonique des clients, entretien ménager, vente de produits... Disponibilité et dynamisme sont nécessaires.

Type de contrat : Contrat à Durée Indéterminée

Expérience : débutant accepté

Salaire indicatif : mensuel 1 365 euros

 Durée hebdomadaire de travail : 35h00 hebdo

Secteur d'activité : activités vétérinaires

 

Petit repas puis, à 12h15, mon téléphone sonne avec le numéro du CAMSP/CMPP qui s’affiche. J’avale ma bouchée de pain et je décroche.

C’est la directrice que j’ai eu lundi au téléphone. Elle me propose un entretien lundi prochain à 13h avec elle et la secrétaire médicale en place, si cela me convient. Cela me convient tout à fait !


Finalement, elle s’annonce plutôt bien cette journée ! Souhaitez-moi bonne chance !

Croise les doigts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 23:06

Comme vous le savez, au moment où j’ai voulu commencer le point de croix, j’ai dû prendre les premières informations sur le net étant donné que je suis tombé sur une méchante madame dans la première mercerie où je suis allé.

 

Aujourd’hui que j’ai un chouya d’expérience dans le point de croix, c’est à mon tour de faire un mini tutorial pour celles et ceux qui souhaiteraient commencer cette activité.

Pour mon exemple, je suis aidée par un mini kit de point de croix compté DMC acheté 1,50€ à Gifi.

Je dois tout d’abord signaler que c’est la première fois que je vois du point de croix chez Gifi et que celui de ma ville est particulièrement bien fourni au rayon activités manuelles.


Que nous apprend la première page du Mini Kit DMC ?

Mini kit DMC Théière chinoise


En haut à gauche, on trouve la mention "Mini Kit point de croix compté".

Cette mention a toute son importance. En effet, il existe, à ma connaissance, deux sortes de point de croix : le point compté (comme celui-ci) et le point dessiné.

Le point dessiné se présenté généralement sous la forme d’une pièce de tissu (nappe, napperon, torchon, serviette...) où le motif est déjà dessiné et où le but est de passer son fil par-dessus le dessin. Cette sorte de point de croix présente l’avantage d’être extrêmement facile (à mon sens) et de pouvoir choisir les couleurs que l’on souhaite. Je pense que ça peut être un bon entraînement, par exemple pour les enfants ou les personnes n’ayant aucune notion de couture ou de broderie. (J’ai un peu râlé au début, mais en fait je pense que c’était une bonne chose de commencer par là, même si je n’ai pas tenue deux heures.)

Le point compté, comme celui proposé par notre Mini Kit, s’appelle ainsi parce que le dessin est généralement sur un support (digital ou imprimé) appelé diagramme ou grille et qu’il faut le reproduire sur la toile en comptant les points à partir des autres points (je vais y revenir1).

 

Juste en dessous, la mention ‘facile’ : parfait pour débuter.

 

En haut et au milieu, la marque DMC dont je vous invite à parcourir ici l’historique selon Wikipédia.

Il faut savoir que la plupart des merceries proposent du fil DMC pour le point de croix. Certaines proposent aussi d’autres marques mais je vous invite à être très prudent(e) sur le choix de la marque de votre fil. En effet, si, au cours d’une broderie, vous veniez à manquer de fil, il vous faudrait être certain(e) de pouvoir vous procurer exactement le même pour continuer.

L’avantage avec la marque DMC, c’est que chaque couleur est associée avec un numéro, permettant de la retrouver facilement. ("Bonjour je voudrais la couleur 310 chez DMC - c’est le noir - oui, voilà." C’est plus simple que "Bonjour il me faudrait cette couleur là, celle là ? Non c’est plus gris, non plus foncé, non plus clair." Enfin vous comprenez.) Si vous n’avez pas de mercerie près de chez vous, ce n’est pas grave, DMC a aussi un site Internet !

 

En haut à droite, un petit dessin du rendu final.

 

Au centre, le rendu final.

Ici, l’image du rendu final est taille réelle. Vous constaterez donc que votre broderie va être très petite (5cm x 5cm). Parfait pour commencer, mais bon à savoir si vous tenez à en décorer votre cuisine : il va peut-être vous en falloir plusieurs ou de plus gros.

 

Juste en dessous, un titre.

Ici ‘Théière chinoise’. Ainsi que la taille du motif final 5 x 5cm.

 

Tout en bas, les éléments qui composent ce kit.

Une toile Aïda 10 x 10 cm.

 Il s’agit de la toile blanche parsemée de petits trous sur laquelle vous allez broder votre motif. (On ne dit pas pointdecroixiser.) Ici, DMC a été gentil, il nous a mis une toile deux fois plus grande que le motif final. Vous pourrez donc l’ajuster à un éventuel cadre ou faire un encadrement (j’y reviendrais2).

Sachez qu’il existe (à ma connaissance) deux types de toile Aïda. Appelées généralement 5 par 5 ou 7 par 7. Qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit du nombre de fils qui composent chaque ‘carré’ de votre toile. Rapprochez-vous de votre toile. Encore. Vous arrivez à distinguer les fils ? Pour notre Mini Kit, il s’agit d’une toile 5 par 5. (Pour l’instant je n’ai brodé que sur celle-là.) Il semblerait que la toile 7 par 7 présente des trous plus petits, mais je n’en ai jamais vu, c’est la gentille madame de la mercerie qui me l’a dit.

 

Un diagramme.

 C’est la grille qui va vous permettre de broder votre motif. (On y reviendra3)

Il est à noter que certaines grilles gratuites sont téléchargeables sur Internet, sur des sites ou des blogs de personnes qui brodent. Par pitié, ne téléchargez pas des grilles sur le blog d’une personne pour les mettre sur le votre sans lui demander son accord. Certaines personnes dessinent elles-mêmes leurs grilles et cela ne récompenserait par leur travail. Mettez plutôt un lien vers le blog source ou demandez la permission, la plupart des personnes seront tout à fait d’accord pour peu que la grille ne soit pas toute récente. Vous pouvez également trouver des photos de motifs finaux réalisés et vous en inspirer.

Pour le point de croix que je suis en train de faire, je teste une autre méthode. J’ai pris un coloriage gratuit sur un site que j’ai imprimé sur du papier millimétré (oui oui, celui qu’on avait à l’école). Je considère chaque millimètre comme un ‘carreau’ de toile et je brode avec ça. Bon à savoir : un ‘carreau’ de toile Aïda 5 par 5 fait exactement 2 millimètres. Si vous souhaitez utiliser cette technique, pensez donc que votre motif final va faire deux fois la taille du dessin sur votre feuille de papier millimétré.

 

Une aiguille.

Très importante l’aiguille bien sûr. Pour les personnes souhaitant débuter et qui n’ont aucune aiguille chez elles (ce n’était pas mon cas, mais elles étaient perdues dans les cartons du déménagement), je ne saurais trop vous conseiller que de débuter avec une aiguille comme celle contenue dans ce kit. En effet, les trous étant déjà présents dans votre toile, il n’est pas nécessaire que votre aiguille soit trop pointue, trop piquante. Celles contenues dans les kit DMC sont parfaites pour broder ! (Vous ne pourrez donc pas faire de la couture avec, à moins d’abîmer votre tissus.) Croyez-moi, au début on se pique beaucoup les doigts ! De plus, cette aiguille présente un grand chas (mesurant presque 1 cm de long) très pratique quand on arrive à la fin de son fil. (Le chas d’une aiguille c’est le trou dans lequel on passe le fil.)

Kit

Du fil à broder Mouliné Spécial DMC.

C’est le fil qui va vous permettre de faire les petites croix du point de croix. Pourquoi mouliné ? Parce que chaque fil est composé de 6 brins qui sont moulinés ensemble. (On y reviendra4)

 

La notice explicative.

Je vais vous la montrer tout de suite. C’est justement cette notice qui m’aurait été très utile lorsque j’ai commencé.

La première page de cette notice est ainsi faite.

1

En étape 1, on nous invite à repérer le centre de notre toile et on nous explique que le centre du motif est représenté par un carré entouré sur le diagramme.

Ici, on nous conseille de commencer notre point de croix par le centre. J’ai trouvé le même conseil sur Internet, mais également des personnes préférant commencer par le haut ou le côté. Chacun fait comme il veut. L’avantage de commencer par le centre, c’est que votre motif final sera centré par rapport à votre toile. Vous aurez donc les mêmes ‘marges’ en haut, en bas et sur les côtés. Normalement.

Pour le Calvin&Hobbes, j’ai commencé par le centre en prenant une toile très grande, pour être sûre qu’il rentre.

Calvin&Hobbes fini

Pour le Google, j’ai commencé par le bas. J’ai recoupé après.

Logo Google Chrome

Comment on trouve le centre de notre toile ? En la pliant en quatre.

 

En étape 2, on nous invite à prélever 2 brins de notre fil Mouliné spécial DMC (notre on y reviendra4).


En étapes 3 ; 4 et 5, on nous explique les deux façons de réaliser un point de croix.

2

Soit en réalisant chaque petites croix les unes après les autres ; soit en réalisant, sur une ligne, un aller avec des demi-points (diagonale) et un retour avec les autres demi-points (l’autre diagonale).

Personnellement, j’utilise les deux techniques. Lorsque j’ai de petits motifs à faire, j’utilise la première technique. Lorsque j’ai de grandes lignes à faire (par exemple pour le Google), j’utilise la deuxième. Je ne croise pas toujours mes fils dans le même sens parce que je fais comme ça vient.

 

En étape 6 et 7, on nous explique comment commencer et finir une ligne.

3

Mon dieu si j’avais su ça AVANT ! Je me serai beaucoup moins fait chier embêtée ! Imaginez-vous que pour le Calvin&Hobbes j’ai fais des NŒUDS avec mes fils pour les enchaîner !

Astuce pour le tout premier point, comme vous n’avez pas de rangée sous laquelle faire passer votre fil, il suffit de le passer sous votre première boucle à l’envers de votre toile. Serrez bien et cela tiendra.

 

En étape 8, on nous apprend le point de piqûre, dont on se sert pour parfaire certains motifs ou faire les bordures de certains dessins. Ici, on n’utilise qu’un brin de Mouliné.

Bon à savoir : si vous souhaitez utiliser du fil brillant de chez DMC, il vous suffira d’un seul brin même pour faire vos croix. En effet, le brin brillant est aussi gros que deux brins de non-brillant.

 

En dernière page de ce Mini Kit, le diagramme (notre on y reviendra3).

4

On nous présente donc le motif à reproduire sur notre toile. Chaque petit carré correspond à un petit carré sur la toile, donc à une croix. On y a représenté également de plus gros carrés de dix petits carrés de côté. Chaque point à faire est représenté par une couleur (en générale assez proche de celle de notre fil) et un motif (point, croix, flèche), ce qui est assez judicieux quand les couleurs sont proches (ou pour les gens distinguant mal les couleurs).

Comme on nous l’a annoncé avant, le point central du motif est encadré (ici en bleu), on nous conseille donc de commencé par celui-là.

N’ayez pas peur de vous tromper ou de manquer de fil, DMC met toujours plus de fils qu’il n’en faut pour vous permettre de recommencer si besoin. Mon conseil pour un motif aussi petit : prenez d’abord la couleur correspondant au premier point encadré, puis faites tous les points de cette couleur. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de changer de fil trop souvent. Une fois cette couleur terminée, choisissez-en une autre, faites tous les points avec cette couleur etc… Les couleurs vous semblent très proches les unes des autres ? C’est normal, c’est pour faire les reflets. Conformez-vous au diagramme et votre motif sera semblable à celui sur la couverture de votre mini kit.

Comme vous le constatez, vous comptez souvent les points à partir d’autres. (Celui-là est deux points à droite de celui-là, celui-ci est trois points en dessous de cet autre etc…) C’est pour cela qu’on l’appelle le point compté (notre on y reviendra1).

Une fois votre motif terminé, vous pouvez l’encadrer dans un sous-verre ou bien faire un encadrement sur votre toile. En effet, vous possédez assez de toile pour faire un motif autour de votre dessin final. (Notre on y reviendra2)

Encadrement

Modèle d’encadrement réalisé pour essayer.

 

À noter qu’il existe des fils DMC dégradés (comme celui utilisé pour réalisé l’encadrement ci-dessus) qui vous permettent de faire varier la couleur sans changer de fil.

Dégradé DMC

Fil dégradé rose au centre, jaune à droite.

 

Voilà, vous savez tout ce que je sais sur le point de croix.

 

Maintenant c’est à vous !

5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Point de croix
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 11:08

Dans le même article, je vous parlais également d’une structure médico-sociale.

Il s’agit du CMPP/CAMSP de ma ville.


J’y ai envoyé un CV en octobre, lorsque je l’avais envoyé partout et la directrice m’avait appelé fin décembre donc.

J’ai reçu un mail le 5 janvier avec l’offre d’emploi dont elle m’avait parlé et son numéro de portable pour la rappeler si j’étais toujours intéressée. Comme il était alors 17h30, j’ai répondu par mail que j’étais toujours intéressée et que je me permettrais de la rappeler le lendemain, vendredi. Elle a répondu que ça serait plus pratique pour elle lundi.


Hier matin donc, je l’ai appelé sur ce numéro de portable à 9h tapantes. Elle m’a demandé de la rappeler sur sa ligne fixe du travail dans une dizaine de minutes. J’ai patienté sur Facebook puis j’ai rappelé.

Elle m’a expliqué qu’elle arrivait en Corse depuis septembre (encore une !) et qu’elle avait retrouvé mon CV dans les archives de son prédécesseur (gloire à lui). Voilà l’offre qu’elle propose :

Recrutement en CDI pour Centre Médico Psycho Pédagogique (CMPP) et Centre d'Action Médico Sociale Précoce (CAMSP) d’un agent de bureau secrétariat à mi-temps, équivalent 18H hebdomadaire.

Missions : saisie des plannings, préparation des dossiers nouvelles consultations, archivage des dossiers, standard téléphonique, prise de rendez-vous pour les consultants et techniciens…

Travail en équipe avec les secrétaires médicale en poste.

Date de recrutement : 1er février 2012.

Niveau de recrutement : indice de base 371 points CCNT66 + 8,21 % prime de sujétion (soit un salaire de base approximatif de 750,73 € selon la valeur du point actuelle) et une reprise d’ancienneté selon l’antériorité du candidat.

Profil : expérience de secrétariat, d’accueil du public, aisance relationnelle, bonne rédaction. Maîtrise des logiciels courants informatique. Niveau Bac exigé.

 

Elle a pris le temps de me parler de la structure, que je ne connaissais pas ainsi que du poste.

Le CMPP est payé par la Sécurité Sociale (CPAM) à l’acte effectué. Comme sa principale mission est de faire des consultations, il y’a donc beaucoup d’actes. Avant, il y’avait une facturière qui ne faisait que ça, mais elle a pris sa retraite et il a été décidé de ne pas la remplacer. C’est donc la secrétaire médicale en place qui effectue cette tâche et la directrice cherche donc une personne pour la remplacer pendant ce temps.

 

Mon CV l’intéresse parce qu’elle voit que j’ai déjà été secrétaire médicale, qui plus est dans une structure hospitalière, qui plus est avec un public de jeunes. Cependant, elle me conseille, pour l’entretien à venir, de me documenter sur l’établissement (ce que je fais toujours) et d’enrichir mon CV.

Pardon ?

Oui, il semblerait que mon CV ne soit pas assez précis sur mes compétences techniques. C’est bien la première fois qu’on me dit ça !

Après discussion, il semblerait qu’en fait j’utilise des termes trop ‘vagues’ dans mes savoirs faire et qu’on va donc me demander ce que je sais faire très précisément au niveau du secrétariat pendant l’entretien.


Elle m’a également posé la question interdite de savoir si j’avais des enfants et si je comptais en avoir prochainement parce que "Vous comprenez, j’aime travailler dans la transparence, il me faut quelqu’un sur lequel je puisse compter, quelqu’un qui ne va pas se mettre en congé maternité dans deux mois". J’ai répondu que je n’avais pas d’enfant et que je ne comptais pas en avoir tout de suite parce que nous venions d’arriver en Corse. (Ce qui est pratiquement la vérité.)


Hier matin, cette directrice allait justement avoir un entretien avec la secrétaire médicale en place pour savoir quand il serait opportun d’avoir une deuxième personne, elle m’enverra un mail pour me le faire savoir. Mail reçu hier à 12h17.

Voilà donc comment cela devrait se présenter :

Lundi matin 8h30 à 12h CMPP : Préparation des dossiers nouvelles consultations, accueil téléphonique et physique.

Lundi après-midi CAMSP 14h à 17h30 : accueil téléphonique, archivage dossiers…

Mercredi CMPP 8h30 à 12h et 13h à 17h : Archivage dossiers, saisie comptes rendu techniciens, préparation et édition de formulaires, prise de RDV patients.

Jeudi matin CMPP 8h30 à 12h : prise de RDV patients.

 

Elle m’informe également qu’elle a envoyé l’offre au Pôle Emploi (misère) et qu’elle attend cette semaine pour avoir d’autres candidatures afin de commencer les entretiens la semaine prochaine.


Voilà vous savez tout.


Cette fois-ci, pas de blague, si je suis retenue pour le poste, je le prends !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 10:57

Je vous disais ici que j’avais posé mon CV dans un magasin dont je ne pouvais pas parler à l’époque.

Vous aurez compris qu’il s’agit de la super mercerie où la dame est trop gentille et où le magasin donne envie de tout acheter.


Nous y sommes allé pour la première fois avec Coupin afin qu’il m’achète mon cadeau de Noël. En effet, il voyait que je n’osais pas commencer un autre point de croix après le Calvin&Hobbes parce que je n’avais pas beaucoup de fils, il m’a alors proposé d’en acheter d’autres.

Nous avons tout de suite repéré les fils de la marque DMC en entrant à droite sur un portant tournant très pratique. Les fils sont en libre accès et classés par numéro (DMC associe une couleur à un numéro, pour retrouver facilement le fil dont on a besoin), contrairement à la première mercerie où je suis allé (celle de la méchante madame) où je devais demandé chaque couleur à la méchante madame, occasionnant par là un soupir de sa part (très engageant).


Nous avons choisi quelques couleurs de base, un fil brillant vraiment joli et les couleurs pour le prochain point de croix que j’avais envie d’offrir à ma très chère amie C. Arrivés à la caisse, la gentille madame nous annonce avec un charmant accent que l’appareil de carte bleue est en panne. Coupin sort donc pour faire un retrait et j’en profite pour faire le tour de la très jolie boutique.

Il y’a bien sûr des kit de point de croix, de la toile Aïda et des aiguilles, mais aussi des boutons, des rubans, des pelotes de laine de toutes les tailles et toutes les couleurs, ainsi que des ouvrages à consulter sur place. Je retourne à la caisse et dis à la gentille madame que sa boutique est vraiment très jolie.

Elle m’explique qu’elle est venue en Corse en septembre (comme nous !) avec sa mère et ses enfants, depuis le Portugal pour y reprendre cette boutique. Elle trouve beaucoup de choses, pour le point de croix notamment, sur Internet, en particulier sur des sites brésiliens.

Elle me parle de la langue française qu’elle connaît peu et de la présence de sa mère (qui fait les retouches vêtements par exemple) qui elle ne la parle pas du tout.


Coupin revient au moment où je lui dis "S’il vous faut un jour une vendeuse, pensez à moi !" sur le ton de la rigolade. Mais elle me répond très sérieusement "Oui, peut-être qu’il faudra un jour…pas maintenant parce que je viens d’ouvrir, mais prochainement." Elle me demande une carte. Je lui promets de revenir le lundi suivant avec mon CV.


Finalement, le lundi suivant on a déménagé alors je n’y suis retourné que le mardi, avec mes deux points de croix : le Google et le Calvin&Hobbes, non terminé à l’époque.

Nous avons bien discuté et, en regardant mon CV et plus particulièrement mon numéro de téléphone elle a conclue notre conversation par "dès que je peux embaucher, je vous appelle." Me laissant toute en joie.


Une fois le Calvin&Hobbes terminé, j’y suis retourné pour le lui montrer (en photo) et m’enquérir d’éventuelles cartes de vœux à broder.

Elle n’avait rien pour les cartes de vœux, mais m’a conseillé d’aller voir sur Internet (le budget et Pôle Emploi en décideront cependant autrement). Comme la dernière cliente partait, elle a pris le temps de me montrer un peu les ‘coulisses’ de la boutique, en m’expliquant qu’elle réalisait également des broderies pour les clients : comme ce bracelet qu’elle personnalisait avec un prénom. Se faisant, elle m’a demandé si elle pouvait me tutoyer, ce à quoi j’ai évidemment répondu oui !


Je suis sortie de là avec un espoir encore plus grand d’une collaboration.


Je n’ai pas de nouvelle depuis, peut-être irais-je refaire un tour courant janvier.

fils-DMC-rayon.jpg

(Photo prise chez refletsdesoie.fr)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 19:46

Inscrite depuis peu sur le groupe Facebook du Millefeuille, j’ai fait des découvertes très intéressantes en matière de produits de beauté au naturel.

En effet, pour commencer mon millefeuille, j’ai choisi de prendre des produits de parapharmacie, parce que je savais que ma peau pourrie les supporterait. Grâce à ce groupe (très convivial !), j’ai découvert qu’il y’avait encore mieux que les produits de parapharmacie : les produits naturels. Qui, d’ailleurs, pour la plupart, s’achètent également en parapharmacie.


Comment j’ai découvert ça ? En lisant les commentaires des participants du groupe et en allant sur le site l’essentiel de julien.


Sur ce site, Julien (donc) nous explique comment utiliser les huiles essentielles à bon escient.

Vous ne soupçonnez pas tout ce qu’elles peuvent faire pour vous ! Meilleure digestion, meilleur sommeil, lutter contre l’acné, booster le système immunitaire, lutter contre la couperose, assainir l’air ambiant, lutter conte les coups de soleil, blanchir les ongles et les dents, lutter contre l’eczéma, contre les angoisses et j’en passe !

Bien sûr, la plupart du temps il faut les mélanger à d’autres composés, mais Julien va au plus simple : du miel, de l’eau chaude, une autre huile végétale...

Tout est très bien expliqué, il y’a des vidéos pour certains articles qui sont très bien faites et il répond dans les commentaires aux questions que vous vous posez.

 

Suivant ses conseils, aujourd'hui j'ai acheté de l'huile essentielle de lavande parce qu'elle fait tout !

phytosun-huile-essentielle-lavande-fine-10ml.jpg


Vraiment, ce site est dans mes favoris !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans .com
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets