Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 21:57

Dans cet article ci, je vous disais que nous avions fait un goûter de Noël le 25 décembre dernier avec, entre autres, des muffins.


J'avais dit que je mettrais la recette sur le blog. La voici donc.


Rendant à César ce qui lui appartient, je précise que cette recette m'a été donné par Maëva.

 

Ingredients.jpg

 

Ingrédients :

150 g de farine

1 oeuf

100 ml de lait

50 g de beurre fondu

1/2 sachet de levure

+/- 100 g de sucre

(Je mets +/- parce qu'on peut aussi réaliser des muffins salés !)

 

Préparation :

Mélanger tout dans l'ordre dont on a l'habitude (juste on évite de mettre le beurre chaud sur les oeufs, ça les fait cuire).

Remplir les moules aux 3/4, le muffin devant lever pour avoir sa forme caractéristique.

 

Cuisson :

180 °C le temps qu'il faut pour que ça ait l'air cuit à ton goût (ça dépend si tu aimes plutôt bien cuit ou pas).

 

Variantes :

Dedans, on peut mettre tout ce qu'on veut !


A Noël, j'avais mis un mélange d'épices à pain d'épices, des morceaux de pomme et un carreau de chocolat au centre. Quelques vermicelles décoratifs et le tour est joué !

 

Dans-moule.jpg

Sur-assiette.jpg

 

J'ai testé fromage râpé, lardons, tout chocolat, citron, amandes, pommes, etc...


Une recette en or, variable à l'infini ou presque et qui permet d'utiliser ce satané dernier oeuf du frigo dont on ne sait jamais quoi faire !

 

Conseils :

On rappelle à toutes fins utiles que le silicone est AUSSI chaud qu'un moule en verre ou en Téflon à la sortie du four. A manier donc avec les gants ou maniques appropriés.


Si vous souhaitez, dans la même fournée, faire des muffins salés ET sucrés, commencez de préférence par les sucrés si vous ne voulez pas laver le moule entre les deux. En effet, j'ai fait l'erreur de faire le contraire : les muffins aux pommes avec arrière goût de lardons, je déconseille !


Cette recette peut également se verser dans un moule à cake si vous n'avez pas de moules à muffins.


Je conseille la plaque à muffins plutôt que les moules individuels qui seront bien plus pénibles à démouler les uns après les autres (surtout qu'ils n'ont pas de bord pour les prendre, donc on se crame les doigts).

 

Vous testez et vous me dites ?

Bon ap !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 16:50

Le week-end dernier, je te racontais que j'avais pris le thé avec Roxanne pour découvrir le thé Mariage Frère (Père Noël si tu m'entends).


Elle m'avait alors parlé d'un établissement de notre ville qui proposait une carte des thés Kusmi, forts réputés aussi (et également inconnus pour moi).

London-Coffee-Shop-2.jpg

 

Cet établissement, d'inspiration anglaise, offre également une formule brunch le dimanche (j'ai une pensée pour La Belette qui aime particulièrement ça et pour son deuxième blog uniquement dédié aux plaisirs gustatifs) et c'est ce que nous avions prévu de tester aujourd'hui.

Panneau-Brunch.jpg

 

Rendez-vous à 12h30.

Il y'a déjà du monde (le brunch commence à partir de 11h).

Il fait beau et il y'a de la place en terrasse, nous allons pouvoir manger dehors ! Chic !

 

Une des deux serveuses nous apporte des couverts et nous invite à nous servir à l'intérieur. Il y'a du salé et du sucré.


En salé, on trouve du bacon, des saucisses, des oeufs brouillés, des mini canapés, différentes sortes de cakes, de tartes ou de muffins, des haricots, des lentilles, différentes salades...

Assiette-salee.jpg

Muffin à la ratatouille. Un peu épicé, vraiment bon.

Canapé jambon/concombre. Banal.

Cake au magret de canard. Surprenant !

Tarte aux légumes. Exquise !

 

Je n'ai pas pris en photo ma deuxième assiette, mais on y retrouvait :

Salade de feuilles d'épinard sauce pesto. Très bonne.

Canapé fromage frais/saumon fumé. Super bon !

Tarte au jambon. Bonne sans être originale.

 

 

En sucré, plusieurs sortes de muffins, de cakes, des pancake, des beignets, des fruits, des mini viennoiseries, du crumble...

Assiette-sucree.jpg

Il n'est pas présent dans l'assiette, mais j'ai aussi pris un muffin amande/cannelle sacrément bon !

En plus, Roxanne a testé le cake sucré au carambar, mais nous sommes arrivées trop tard pour le crumble.

 

En boissons, je pense qu'on pouvait à peu près tout demander mais nous on s'est surtout concentré sur le thé. Ce jour là, celui qui était proposé dans le cadre du brunch c'était le Label Impérial (thé vert Sencha de Chine associé à de l'orange, de la cannelle, des racines de réglisse et des baies d'argousier). En général, je n'aime pas le thé vert que je trouve bien trop amer. Celui là était tout simplement divin ! Je crois que j'en ai pris deux ou trois. (Père Noël si tu m'entends bis.)

 

A l'intérieur, je n'ai pas osé prendre de photos mais la déco est super sympa, avec une tendance plutôt girly et évidemment des photos et des articles concernant la famille royale un peu partout.

 

Nous avons quitté la table à 15h30 après s'être raconté nos vies dans le détail.

Un super moment, assises au soleil. Royal !


A refaire, peut-être une après-midi avec "seulement" un thé et une pâtisserie (ils étaient en train de les installer quand nous sommes parties et elles faisaient bien envie aussi !)

 

Merci à Roxanne pour la découverte de l'endroit !

Si vous voulez y aller, sachez qu'il vous en coûtera 19€ pour bruncher (22€ s'il y'a une animation musicale comme c'était le cas pour nous aujourd'hui) en sachant que tout est à volonté. L'endroit étant très prisé, il est conseillé de réserver.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 08:43

Comme tu le sais, j’ai passé le week-end dernier chez ma Pomminette d’amour.

Verger


Ce que tu ne sais peut-être pas en revanche, c’est le nouveau loisir de la dite Pomminette.

Depuis quelques mois déjà, elle est conseillère culinaire pour Tupperware.


Alors Tupperware, tout le monde connaît. Chez nous, c’est même devenu un nom commun pour dire "barquette en plastique hermétique" ("Y’a des restes ? Pas grave, on met dans un tupperware !") Sauf qu’ici les boîtes en plastique sont de la marque Curver vu qu’on les a acheté à Carrefour, mais t’as compris l’idée.


Ce que tu ignores peut-être, c’est que Tupperware ne se limite pas aux boîtes plastiques hermétiques pour emmener tes restes de lasagnes ou de paella au bureau. Oui Tupperware fait essentiellement dans le plastique (et tes convictions écolos peuvent en être ébranlées), mais fait surtout dans le pratique. Et le ‘pratique’ en cuisine, soyons clair(e)s, c’est quand ça te facilite la vie et te fait gagner du temps. Parce que je sais pas toi, mais moi, quand je rentre du boulot à 19h30, j’ai bien d’autres envies que de passer une heure en cuisine à faire le repas du soir. Et ne dit pas que Coupin n’a qu’à le faire parce qu’il rentre plus tôt, ça compte pas, ici la confection du repas c’est chacun son tour.

Mais si ‘ne pas passer une heure’ ça veut dire toujours manger des trucs rapides à faire, on tourne très vite en rond (surtout quand on ne mange pas de féculent le soir).


Là où Tupperware s’inscrit bien dans la mouvance actuelle (t’as vu comment jte cause comme une commerciale), c’est qu’ils ont compris que la révolution dans la cuisine c’était le micro-onde !

(Et le lave-vaisselle, heureusement tous les produits Tupperware passent au lave-vaisselle et ça, c’est la VIE !)

Tu mets dans ton plat, tu programmes ton micro-onde, tu fais autre chose et quand ça fait ‘cling’ tu passes à table. Pas de température, de temps de cuisson, de degrés à transformer en thermostat et j’en passe.


C’est bien beau tout ça, mais on fait quoi au micro-onde en vrai ? Mais TOUT ma pov’ Lucette !


C’est bien simple, le week-end dernier Pomme n’a cuisiné presque qu’exclusivement au micro-onde.

Le samedi midi nous avons mangé un tajine de poulet au pruneaux qu’elle a fait cuire au four (mais qui aurait pu se faire au micro-onde) avec ça :

Ultra Pro Tupperware

Ultra Pro Tupperware


Le tajine a cuit en même temps que le dessert, qui était dans le couvercle retourné, à savoir un crumble aux pommes.


Le samedi soir, nous avons mangé sushi.

Elle a fait cuire le riz au micro-onde avec ça :

Cuiseur à riz Tupperware

Cuiseur à riz Tupperware

 

Puis nous avons fait des sushi et des makis avec ça :

Sushi Party Tupperware

Sushi Party Tupperware

 

Y’a même une vidéo vraiment bien faite et qui donne sacrément envie là :

J’ai tellement dit que j’étais fan du Sushi Party que Pomme m’a laissé partir avec !

 

En dessert, Pomme nous a régalé avec des fondants au chocolat maison, cuits au micro-onde avec ça :

Micro Vap Tupperware

Micro Vap Tupperware

 

Vidéo du Micro Vap :


  

Accompagnés d’une crème anglaise maison, qu’elle a également fait au micro-onde et une chantilly maison qu’elle a fait avec ça :

Speedy Chef Tupperware

Speedy Chef Tupperware

(Et jvous jure que c'est pas pour rien qu'il s'appelle "Speedy" ! Tu fais une chantilly en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.)

 

Le dimanche midi, nous avons mangé des filets de limande en habit rose. Au final ça ressemblait à ça :

Tupperware-8565.JPG

Tupperware-8566.JPG

Filets de limande en habit rose by Pomme


Elle a fait cuire le tout au micro-onde avec ça :

Micro Vap Tupperware

Micro Vap Tupperware

(Sauf qu'en vert c'est juste impossible quoi !)

 

Bon là bien sûr, sur un blog, ça peut paraître très abstrait, mais je vous jure que c’est bluffant quand vous le voyez en vrai. Le temps gagné ! Chez nous, ça servirait aussi à cuisiner les viandes qu'on ne fait quasiment jamais parce qu'elles finissent trop sèches (genre le veau et le porc).

Moi suis totalement conquise et pourtant j’étais des plus septiques au départ (j’avais une vision très très vieillotte de la marque avant de voir Pomme à l’œuvre).

 

Malheureusement pour moi mais heureusement pour Pomme, il n’y a pas de conseiller(e) culinaire Tupperware en Corse (je le sais parce qu'il y’a une fonction recherche sur leur site, qui est très bien fait d’ailleurs), je serais donc obligée de passer par elle pour faire mes éventuelles futures commandes. Zut alors ! 

 

Je dis ça, je dis rien, mais si vous avez envie de me faire un très très très beau cadeau d’anniversaire en janvier, le Micro Vap est à gagner en couleur Aubergine :

Micro Vap Aubergine

Micro Vap Tupperware Aubergine

(Photo tirée du blog La ptite cuisine de Lily)

 

Vous savez que j’ai un truc avec le violet hein ? (Poke MPP)

 

Pourquoi je parle de cadeau ? Parce qu’il est à gagner et non à vendre.

C’est à dire qu’on ne peut pas l’acheter en aubergine violet, mais qu’on peut le gagner si on vend assez de produits. Assez c’est combien ? C’est 530 euros de produits. Oui c’est beaucoup, mais si vous êtes dix à en parler à trois ou quatre copin(e)s, on peut peut-être y arriver non ?


Feuilletez le catalogue juste là, trouvez votre bonheur, parlez-en autour de vous, venez demander des précisions et passez commande chez moi ou chez Pomme et vous ferez au moins trois heureuses ! (Vous, Pomme et moi.)


Dans l’ensemble, c'est vrai, les produits Tupperware sont assez chers, mais vous faites un investissement sur au moins 10 ans, voire même à vie !


Alors à bientôt ?

Vous êtes des anges.

Je vous aime.

Merci.


(Ouais j’en fais trop, mais bon il est VIOLET QUOI !!! JE LE VEUX !!! IL ME LE FAUT !!! Mon préssssssssiiiieuux !!!) Jte le remet pour que tu le vois bien :

Micro Vap Aubergine

(Source : La ptite cuisine de Lily)


Sauf mention contraire, toutes les images sont tirées du catalogue Tupperware automne/hiver.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 11:42

Hier soir, comme chacun le sait, c’était halloween.

Coloriage-citrouille.gif

Torhia et l’Amoureux nous avait invité Coupin et moi à manger thaï dans un restaurant peu couvert et, devant la météo fort peu engageante, j’avais proposer de faire plutôt un repas à la maison.


Comme c’était halloween, j’ai eu envie de faire un repas orange et noir.

Je tiens ici à remercier Mère Pas Parfaite qui m’a dégoté de chouettes sites avec de chouettes idées de menus qui, combinées et arrangées à ma sauce, m’ont permis de faire le menu d’hier soir.


Apéro

Apéro orange et noir

Toast de tapenade et de confit de poivron sur pain moisson (aux céréales)

 

Boissons : jus de clémentines et jus de raisin


Entrée

Entrée orange et noir

Salade de carottes râpées avec olives noires dénoyautées

Sauce au vinaigre balsamique

 

Plat

Plat orange et noir

Boudin noir et riz au curry

(Trop relevé pour l'Amoureux...toute déçue moi)


Dessert

Dessert orange et noir

Salade de pêches au sirop, figues séchées et grenade

 

Malgré le plat que l'Amoureux n'a pas touché et un débat qui aura sans doute un peu énervée Torhia, j'espère que nos invités auront passé une agréable soirée. En tout cas nous oui !

 

Et chez vous, c'était comment halloween hier ?

Bonne journée (fériée) à tou(te)s !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 14:07

Maintenant, tu le sais, je suis au "régime hyper protéiné".

Pour bien faire, il a donc fallu faire des courses.

 

Premières courses hyper protéinées


Et encore, là t'as pas le saumon et les crevettes du rayon poissonnerie !

Avouez, ça fait un peu carnivore vu comme ça hein ?


C'est fou quand on pense qu'il y'a quelques années je ne mangeais pas de viande par goût !


Après mon premier repas à 150g de protéines, je commence à comprendre pourquoi ma diet me disait que je n'allais pas avoir faim !


Première pesée lundi ! Les paris sont ouverts. Qui dit quoi sachant que ce matin je pèse 64,8 kg ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 15:23

C’est l’une des recettes qu’il me reste de mon passage éclair en tant que commis de cuisine.


Très bon, pas cher, pas long (et pas chiant) à faire, pas long à cuire, adaptable à l’infini. Plutôt diet à condition de ne manger que ça avec une salade. Du salé donc, pour changer.


Pour réaliser ces crousti chèvres, il vous faudra :


Des feuilles de brick (ici on fait deux par personne)

Feuille de brick


Du chèvre en bûche (ou n’importe quel autre fromage. Adaptable on a dit.)

Bûche de chèvre


De la menthe fraîche (ou basilic, ou coriandre, ou ce que tu as sous le coude. Herbes de Provence ? Ouais ça marche aussi.)

Menthe fraîche

Menthe


Basilic frais

Basilic


Des amandes effilées (ou noix, ou noisette, ou rien si t’aime pas ça)

Amandes effilées

 

Du miel (ou pas si tu n’aimes pas le sucré/salé)

Miel liquide

 

Un four (ou une friteuse pour la version moins light. Jamais essayé à la poêle, mais ça marche peut-être aussi.)

 

Alors attention, accrochez-vous pour la préparation parce que c'est pas de la tarte. Cela demandera peut-être un ou deux essais à certain(e)s d'entre vous.


Posez la feuille de brick sur le plan de travail (ou l'égoutoir de l'évier, ou la cuvette des chiottes, chacun fait ce qu'il veut chez soi).

Feuille de brick

 

Posez deux rondelles de chèvre (ou l'équivalent de n'importe quel fromage) plutôt vers le bas, mais pas tout à fait en bas non plus.

Etape 1

 

Posez les feuilles de menthe, basilic, curry en poudre si ça te chante, sur le fromage.

Etape 2

 

Mettre quelques amandes effilées ou autre par-dessus.

Etape 3

 

Rajoutez une lichette de miel.

Etape 4

 

C'est bon ? Vous suivez jusque là ou c'est trop compliqué ?

Bon, maintenant, on s'attaque au pliage. Prenez des notes, c'est aussi ardu.

 

Roulage 1

Rabattre le petit bord du dessous sur la préparation.

 

Roulage 2

Plier l'ensemble vers le haut, jusqu'en haut.

Ouais j'avais prévenu qu'il vous faudrait peut-être plusieurs essais.

 

ATTENTION !

Arrivé en haut, la tâche se complique !

 

Roulage 3

Plier un côté (où il n'y a pas de préparation donc) sur la préparation.

 

Roulage 4

Plier l'autre côté.

 

Voilà ! Vous l'avez fait ! BRAVO !

 

Disposer sur une plaque (ou grille) de four préalablement recouverte de papier sulfurisé.

Cuisson

 

J'insiste sur le fait que, même si on les met sur la grille du four, il faut quand même mettre du papier sulfu, parce que le fromage a tendance à s'échapper. Je dis ça...si vous voulez nettoyer votre four après, c'est vous qui voyez.

 

Petite précision à toutes fins utiles : les feuilles intercalées entre les feuilles de brick ne CONVIENNENT PAS pour la cuisson au four. Ce n'est pas du papier sulfurisé ! Faîtes-le et vous me donnerez des nouvelles de l'odeur et de la fumée de votre cuisine après !

Feuilles paraffinées*

 

Même pas eu le temps de les prendre après cuisson tellement ça sent trop bon et qu'on les a mangé tout de suite (enfin, le temps de faire la salade qui va bien avec. Je conseille le vinaigre balsamique).

 

Adaptables à l'infini disais-je, puisqu'on les a déjà fait avec de la charcu dedans et c'était pas mal non plus (pour les inconditionnels de la viande).

 

Alors, ça vous tente ?

 

Bon ap !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 13:20

Ma mère et mes frères vous le diront, j’ai mis du temps avant de savoir faire la cuisine.

Oui, mes frères ont appris avant moi.

Vu qu’ils avaient plus de pratique, ils étaient plus doués, ce qui me donnait encore moins envie de me lancer. (Oui, ce sont les mêmes frères qui ont aujourd’hui un resto.)


Je crois que c’est de partir de chez maman qui m’a un peu mis un coup de pied au cul. Ben ouais, faut bien se faire à manger toute seule quand on habite toute seule !

J’ai honteusement acheté un four pour mettre dans ma chambre universitaire alors que c’est interdit et je ne me suis plus arrêté ! Les potes de résidence m’appelaient "Madame légumes" ou "Madame tarte" selon le menu. J’ai fait beaucoup beaucoup de tartes c’est vrai.


Il y’a eu ce passage éclair en tant que commis de cuisine qui m’a permis d’apprendre trois ou quatre recettes que je réalise encore aujourd’hui. Cette expérience m’a convaincue que le monde de la restauration n’était décidément pas fait pour moi (trop de pression, trop de stress), mais que j’adorais cuisiner pour moi, pour mes proches, la famille, les amis, les invités.


Du coup, j’ai pris de plus en plus de plaisir à chercher des recettes, les réaliser et les adapter.


Oui parce qu’il faut que je vous avoue un truc, pour moi, une bonne recette est une recette qui sait se faire adapter.

C’est un gâteau dans lequel tu peux mettre deux fois moins de sucre si tu veux, c’est une tarte que tu peux faire avec du lait à la place de la crème, c’est un cake dans lequel tu peux remplacer le beurre par de l’huile si ça te chante (ou qu’en fait t’as plus que ça parce que t’as pas fais les courses et qu’il est dimanche 21h). Tu vois l’idée ?


J’ai tendance d’ailleurs, dans la pâtisserie, à réduire les quantités de sucre et de beurre et à aimer rajouter du chocolat, des amandes, de la poudre de noisette ou que sais-je encore.


Du coup, lorsque je suis tombé sur cette recette de cookies (que j’ai trouvé sur HelloCoton mais je ne sais plus sur quel blog, mauvaise blogueuse que je suis !), je me suis dis que j’allais l’essayer.


Je commence toujours par essayer la recette telle quelle pour voir ce que ça donne, je l’adapte ensuite, lors des prochains essais. (Ben oui, si t’as pas une version "témoin", tu peux pas savoir ce qu’il faut adapter.)

La recette est toute simple et on peut y ajouter ce qu’on veut. C’est pour ça que, pour moi, c’est la meilleure recette de cookies que j’ai vu jusqu’ici.

Je vous la donne avec mes adaptations (moins de sucre, moins de beurre que dans l’originale).


Pour faire la pâte à cookies, il vous faudra donc :

100 g de beurre (je suis sûre qu’on peut encore en enlever)

100 g de sucre (là aussi, il est possible d’en mettre encore moins)

1 œuf (et ça c’est bon ! Parce que s’il t’en reste un tout seul dont tu sais pas quoi faire, ben là il peut servir !)

175 g de farine

½ cuillère à café de levure (moi je mets toujours ‘à la louche’ alors t’embête pas à mesurer)

½ cuillère à café d’extrait de vanille (bon, si t’as pas, t’en mets pas)

50 g de flocon d’avoine (moi je fais avec des flocons de soja parce que j’en ai, mais tu peux mettre autre chose, voire rien si t’as pas. J’aime bien, ça fait un côté un peu croustillant. Je suis même sûre qu’on pourrait mettre des céréales de ptit dej !)


Après, tu peux rajouter tout ce que tu veux, chocolat (fondu ou en pépites), noix de coco, amandes effilées, pignons de pain, raisins secs, poudre de noisette. Je mets 100 g à chaque fois. Suis même sûr qu’en enlevant le sucre, on peut en faire des salés… Une idée à creuser.


Les premiers que j’ai fait étaient avec des pépites de chocolat. Je les ai fait cramer.


Ah oui parce qu’il faut que je te dise que j’en ai appris sur les cookies depuis. En fait, ça cuit quasiment pas, 8 minutes chrono. Du coup, quand tu les sors tu te dis "Nan mais attend, on m’a roulé là, c’est pas cuit ça !" Mais en fait si !

Le cookie se durcit après cuisson, à l’air. Le cookie est fourbe.

Pense à moi quand tu sortiras ta première fournée, qu’ils seront encore tout mous et que tu auras envie de les remettre au four. Entends ma voix te dire ‘Nooon !’ et pose les sur ton plan de travail pendant que tu mets la seconde fournée à cuire. Believe me. Du coup, comment on sait que c’est cuit ? À la couleur !


Pour le four, moi j’ai mis thermostat entre 5 et 6, ce qui doit correspondre à une température d’environ 170 ou 180°C. Jte dis, c’est la meilleure recette, donc tu peux faire comme tu le sens. Bon après, si tu veux mettre plus fort, faudra peut-être les laisser encore moins longtemps que 8 minutes, te voilà prévenu(e).

Préchauffe le four avant de commencer à faire la pâte.

 

Pour faire les pépites de chocolat, moi j'utilise le bout pointu de mon économe (épluche légumes) sur une grosse planches de cuisine. Oui ça fait des morceaux irréguliers, mais c'est ça le fait maison !


Touilles tes ingrédients avec une fourchette. Je préconise la fourchette, parce que quand tu auras mis ta farine, le fouet sera inutilisable.

Dans quel ordre les ingrédients ? L’ordre que t’as l’habitude de faire va !

Tu obtients une pâte pas lisse du tout, qui se désagrège un peu. (Surtout si t’as rajouté des trucs dans la recette.)

Prends un petit tas dans tes mains, éloigne ton chérimari (ou les enfants) qui veut goûter avant que ça cuise (on à les mêmes ?), tasse le tas en question pour l’agglomérer, aplati le un peu sur ton papier sulfurisé.

Laisse de l’espace entre chaque cookie parce qu’ils vont s’étaler un peu. Le cookie est fourbe te dis-je.

Place le papier sulfurisé sur ta plaque et ZOU au four. Reste dans le coin parce qu’encore une fois, ça cuit vraiment pas longtemps.


La deuxième tournée que j’ai faite était également aux pépites de chocolat. Zont pas fait long feu tellement zétaient bons ! C’est là que je me suis dis qu’on pouvait vraiment réduire le sucre et le beurre.


La troisième tournée réalisée il y’a-le temps d’écrire cet article-se compose de pépites de chocolat blanc (pâtissier, oui oui, ça existe) (100 g donc) et de poudre de noix de coco (100 g également). Un clin d’œil au Niçois s’il passe par là (il adore les deux ingrédients).


Avant cuisson :

Avant cuisson


Pendant cuisson :

Pendant cuisson


Après cuisson :

Après cuisson

Zont pas l'air cuits hein ? Regarde le bord, ils sont cuits crois-moi.


Après goûtage : très bons, mais on peut encore enlever du sucre et du beurre en raison de la présence de chocolat (gras et sucré) à mon avis.


Vous essayez et vous me dîtes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:34

OeufD.png

Les ami(e)s, pardonnez-moi parce que j’ai doublement péché.


Mon premier péché est d’avoir complètement oublié mon défi du jeudi la semaine dernière et de poster celui-là le lendemain du jour dit ! (HOUUUUU !)


Mon second péché, regardez-le, il est juste là en dessous. Mais jvous préviens, c’est pas bon pour le régime hein !

Oeufs


La semaine prochaine, je reçois ma Très Chère Amie C de Paris dans mon chez moi Corse ! Du coup, j’ai demandé à Coupin s’il pouvait nous cacher des œufs dans l’appart pour qu’on les cherche (qu’on les trouve et qu’on les mange, mais faut pas le dire). D’abord il a dit non puis j’ai réussi à le convaincre (le saouler à 23h50 hier soir alors qu’il devait se lever tôt ce matin et moi pas a dû jouer...hé hé hé) !


Mercredi (ouais, je sais, normalement c’est lundi la chasse aux œufs, mais ma Très Chère Amie C de Paris n’arrive que mercredi) nous retomberons donc en enfance !


Bon long week-end à tous et attention à la crise de foie !

Prenez soin de vous, je vous aime.

 

Merci à Sysy et à MaCyMa pour ce défi gourmand !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:06

Maintenant vous êtes habitués, voici encore une recette sortie du livre cadeau de ma très chère C de Paris.

Faut dire, j’avais des jaunes d’œuf à vendre après la tarte d’Alyzée.

Recette on ne peut plus simple !

Creme-Nutella 6529

 

Creme-Nutella 6527

Pour une fois, les quantités de la recette peuvent être appliquées

puisqu'elle annonce 6 petits pots et que j'ai pu en faire 5.

Peut-être que mes pots ne sont pas si petits...


Je vous reviens vers vous après test de goûtage (clin d’œil aux fans du Palmashow).

 

EDIT : c'est la loose ! C'était pas ma soirée... C'est trop sucré et trop liquide. Je pense que j'ai mis trop de Nutella (c'est un comble !) 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 19:53

M’inspirant totalement de la recette d’Alysée j’ai réalisé aujourd’hui une énième tarte au citron.


Avant de lire la suite, il faut que je vous dise que j’ai la poisse avec ce dessert.

À une époque, cela faisait partie des plaisirs sucrés préférés de mon plus jeune frère et j’ai testé mille recettes pour arriver à lui faire plaisir. Absolument TOUTES ont été un échec CUISANT ! Pas bon, trop acide, pas assez cuite, pas assez goût de citron, pas assez sucrée, trop sucrée, trop cuite. La cata quoi !


Celle d’Alyzée a l’air simple alors je me lance.

Tarte-citron-Alyzee 6531

La crème au citron

 

Tarte-citron-Alyzee 6533

La meringue, avant cuisson

(Fait à la poche à douille "maison" comprendre : sac congèle coupé dans un coin)

 

Tarte-citron-Alyzee 6534

La tarte après cuisson


Je ferai un édit quand on l’aura goûtée. 

 

EDIT : quand je vous disais que j'avais la poisse... La partie citronnée est PARFAITE (c'est toujours ça), mais la meringue c'est juste DEGUEU on dirait de l'île flottante séchée. L'avantage c'est que ça s'enlève tout seul pour manger ce qu'il y'a en dessous hi hi ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Manger
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets