Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 13:20

Ma mère et mes frères vous le diront, j’ai mis du temps avant de savoir faire la cuisine.

Oui, mes frères ont appris avant moi.

Vu qu’ils avaient plus de pratique, ils étaient plus doués, ce qui me donnait encore moins envie de me lancer. (Oui, ce sont les mêmes frères qui ont aujourd’hui un resto.)


Je crois que c’est de partir de chez maman qui m’a un peu mis un coup de pied au cul. Ben ouais, faut bien se faire à manger toute seule quand on habite toute seule !

J’ai honteusement acheté un four pour mettre dans ma chambre universitaire alors que c’est interdit et je ne me suis plus arrêté ! Les potes de résidence m’appelaient "Madame légumes" ou "Madame tarte" selon le menu. J’ai fait beaucoup beaucoup de tartes c’est vrai.


Il y’a eu ce passage éclair en tant que commis de cuisine qui m’a permis d’apprendre trois ou quatre recettes que je réalise encore aujourd’hui. Cette expérience m’a convaincue que le monde de la restauration n’était décidément pas fait pour moi (trop de pression, trop de stress), mais que j’adorais cuisiner pour moi, pour mes proches, la famille, les amis, les invités.


Du coup, j’ai pris de plus en plus de plaisir à chercher des recettes, les réaliser et les adapter.


Oui parce qu’il faut que je vous avoue un truc, pour moi, une bonne recette est une recette qui sait se faire adapter.

C’est un gâteau dans lequel tu peux mettre deux fois moins de sucre si tu veux, c’est une tarte que tu peux faire avec du lait à la place de la crème, c’est un cake dans lequel tu peux remplacer le beurre par de l’huile si ça te chante (ou qu’en fait t’as plus que ça parce que t’as pas fais les courses et qu’il est dimanche 21h). Tu vois l’idée ?


J’ai tendance d’ailleurs, dans la pâtisserie, à réduire les quantités de sucre et de beurre et à aimer rajouter du chocolat, des amandes, de la poudre de noisette ou que sais-je encore.


Du coup, lorsque je suis tombé sur cette recette de cookies (que j’ai trouvé sur HelloCoton mais je ne sais plus sur quel blog, mauvaise blogueuse que je suis !), je me suis dis que j’allais l’essayer.


Je commence toujours par essayer la recette telle quelle pour voir ce que ça donne, je l’adapte ensuite, lors des prochains essais. (Ben oui, si t’as pas une version "témoin", tu peux pas savoir ce qu’il faut adapter.)

La recette est toute simple et on peut y ajouter ce qu’on veut. C’est pour ça que, pour moi, c’est la meilleure recette de cookies que j’ai vu jusqu’ici.

Je vous la donne avec mes adaptations (moins de sucre, moins de beurre que dans l’originale).


Pour faire la pâte à cookies, il vous faudra donc :

100 g de beurre (je suis sûre qu’on peut encore en enlever)

100 g de sucre (là aussi, il est possible d’en mettre encore moins)

1 œuf (et ça c’est bon ! Parce que s’il t’en reste un tout seul dont tu sais pas quoi faire, ben là il peut servir !)

175 g de farine

½ cuillère à café de levure (moi je mets toujours ‘à la louche’ alors t’embête pas à mesurer)

½ cuillère à café d’extrait de vanille (bon, si t’as pas, t’en mets pas)

50 g de flocon d’avoine (moi je fais avec des flocons de soja parce que j’en ai, mais tu peux mettre autre chose, voire rien si t’as pas. J’aime bien, ça fait un côté un peu croustillant. Je suis même sûre qu’on pourrait mettre des céréales de ptit dej !)


Après, tu peux rajouter tout ce que tu veux, chocolat (fondu ou en pépites), noix de coco, amandes effilées, pignons de pain, raisins secs, poudre de noisette. Je mets 100 g à chaque fois. Suis même sûr qu’en enlevant le sucre, on peut en faire des salés… Une idée à creuser.


Les premiers que j’ai fait étaient avec des pépites de chocolat. Je les ai fait cramer.


Ah oui parce qu’il faut que je te dise que j’en ai appris sur les cookies depuis. En fait, ça cuit quasiment pas, 8 minutes chrono. Du coup, quand tu les sors tu te dis "Nan mais attend, on m’a roulé là, c’est pas cuit ça !" Mais en fait si !

Le cookie se durcit après cuisson, à l’air. Le cookie est fourbe.

Pense à moi quand tu sortiras ta première fournée, qu’ils seront encore tout mous et que tu auras envie de les remettre au four. Entends ma voix te dire ‘Nooon !’ et pose les sur ton plan de travail pendant que tu mets la seconde fournée à cuire. Believe me. Du coup, comment on sait que c’est cuit ? À la couleur !


Pour le four, moi j’ai mis thermostat entre 5 et 6, ce qui doit correspondre à une température d’environ 170 ou 180°C. Jte dis, c’est la meilleure recette, donc tu peux faire comme tu le sens. Bon après, si tu veux mettre plus fort, faudra peut-être les laisser encore moins longtemps que 8 minutes, te voilà prévenu(e).

Préchauffe le four avant de commencer à faire la pâte.

 

Pour faire les pépites de chocolat, moi j'utilise le bout pointu de mon économe (épluche légumes) sur une grosse planches de cuisine. Oui ça fait des morceaux irréguliers, mais c'est ça le fait maison !


Touilles tes ingrédients avec une fourchette. Je préconise la fourchette, parce que quand tu auras mis ta farine, le fouet sera inutilisable.

Dans quel ordre les ingrédients ? L’ordre que t’as l’habitude de faire va !

Tu obtients une pâte pas lisse du tout, qui se désagrège un peu. (Surtout si t’as rajouté des trucs dans la recette.)

Prends un petit tas dans tes mains, éloigne ton chérimari (ou les enfants) qui veut goûter avant que ça cuise (on à les mêmes ?), tasse le tas en question pour l’agglomérer, aplati le un peu sur ton papier sulfurisé.

Laisse de l’espace entre chaque cookie parce qu’ils vont s’étaler un peu. Le cookie est fourbe te dis-je.

Place le papier sulfurisé sur ta plaque et ZOU au four. Reste dans le coin parce qu’encore une fois, ça cuit vraiment pas longtemps.


La deuxième tournée que j’ai faite était également aux pépites de chocolat. Zont pas fait long feu tellement zétaient bons ! C’est là que je me suis dis qu’on pouvait vraiment réduire le sucre et le beurre.


La troisième tournée réalisée il y’a-le temps d’écrire cet article-se compose de pépites de chocolat blanc (pâtissier, oui oui, ça existe) (100 g donc) et de poudre de noix de coco (100 g également). Un clin d’œil au Niçois s’il passe par là (il adore les deux ingrédients).


Avant cuisson :

Avant cuisson


Pendant cuisson :

Pendant cuisson


Après cuisson :

Après cuisson

Zont pas l'air cuits hein ? Regarde le bord, ils sont cuits crois-moi.


Après goûtage : très bons, mais on peut encore enlever du sucre et du beurre en raison de la présence de chocolat (gras et sucré) à mon avis.


Vous essayez et vous me dîtes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
J'ai des recettes en fichier word, je peux les envoyer par mail... ? Bises
Répondre
E
<br /> <br /> Bien volontiers ! Elsasaone@hotmail.fr<br /> <br /> <br /> <br />
F
La panna cotta à l'agar-agar c'est facile et bon, pour accompagner les cookies ! Bises
Répondre
E
<br /> <br /> Je note, mais il faudra que je trouve une recette, parce que c'est quelque chose que je n'ai jamais ne serait-ce qu'envisager de faire<br /> <br /> <br /> <br />
S
A quelques détails près, je fais les mêmes, j'adooore !! :D Je fais fondre du chocolat et quand les biscuits sont cuits, je les badigeonnent de chocolat !!! Miam
Répondre
E
<br /> <br /> Ah oui ça doit être pas mal du tout ! Encore moins bon pour le régime, mais pas mal du tout !<br /> <br /> <br /> <br />
G
Les panna cotta, c'est plus simple que tu ne le penses. Un jour, je prendrai le temps de décortiquer la recette dans un article (je l'avais survolée dans un article il y a quelques mois) ... un<br /> jour ... Bisous
Répondre
E
<br /> <br /> Bon courage pour ce qu'il te reste à rédiger ! Des bisous !<br /> <br /> <br /> <br />
F
J'essaierai ! J'ai toujours tendance à trop cuire par peur que ça ne soit pas assez ; ainsi ils restent moelleux en refroidissant ou deviennent durs de partout ? Bises
Répondre
E
<br /> <br /> Si vous ne les cuisez pas trop (je promets que 8 minutes suffisent), ils deviennent croquants sur les bords et encore moelleux à l'intérieur, parfaits !<br /> <br /> <br /> <br />

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets