Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 12:32

Être mère c'est :

 

Retomber amoureuse.

Avoir un bébé qui ne s'endort que dans tes bras le soir où tu as décidé de bouquiner.

S'émerveiller de tous les progrès.

S'inquiéter pour toutes les grimaces.

Se demander la dernière fois qu'on s'est lavé les cheveux.

Ne pas être épilée depuis...houlaaa tout ça.

Décider de donner une tétée avant d'aller aux toilettes et ne pouvoir y aller qu'une heure après.

Prendre mille photos par jour.

Recevoir des cadeaux pour elle et être aussi contente que s'ils étaient pour soit.

Avoir un objet à son bébé dans toutes les pièces de la maison : peluche, doudou, lange, tétine, jouet...

Mettre de la musique entre 17h et 18h pour apaiser les pleurs du soirs.

Parler un peu plus doucement la nuit tombée.

Apprendre à tout faire avec une seule main.

Se trouver très chanceuse.

Ne pas réaliser complètement.

 

Mere-enfant.jpg

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 13:27

Avant d'être médicalement arrêtée de bosser pour "grossesse pathologique" (comprendre : avec plein plein plein de contractions), j'étais secrétaire médicale en cardiologie.

Mon poste était à mi-temps au cabinet médical et à mi-temps au sein d'une clinique de la ville.

Mon contrat était de 39h par semaine avec une demi-journée de libre (le mardi matin).

Mes horaires variaient de 9h à 9h30 le matin, une pause de 1h à 1h30 pour manger et je finissais tous les soirs à 19h sauf le lundi à 18h.

 

Dès que j'ai appris ma grossesse, je me suis dis que ça allait être compliqué de concilier vie de famille et vie professionnelle dans ces conditions.

Au fur et à mesure de ma grossesse, je me suis rendue compte que je ne voulais plus travailler là. Horaires trop étendus dans la journée, impossibilité de s'absenter, difficulté à prendre des vacances, ambiance tendue, travail stressant.

 

Lorsque La Muse a eu un mois, j'ai donc pris mon courage et mon téléphone à deux mains et j'ai appelé au cabinet médical pour demander un entretien avec le cardio qui gère les contrats pour parler de ma reprise.

On m'a donné rendez-vous avec un autre, environ quinze jours après mon appel.

 

C'était ce matin.

J'avais pour idée de demander une rupture de contrat conventionnelle, ce qui me permettait de pouvoir toucher les allocations chômage, contrairement à la démission. Ainsi que de ne pas avoir à effectuer de préavis.

 

Je pensais exposer au cardio qui me recevait les avantages pour toutes les parties :

- les miens : rester à la maison pour élever La Muse et pouvoir bénéficier des allocations chômage (plus intéressantes dans mon cas que le congé parental),

- les leurs : garder une salariée motivée (celle qui me remplace depuis mon arrêt maladie de juin) qui n'allait pas s'absenter à chaque rhume de sa fille,

- ceux de ma remplaçante : accéder à un CDI.

 

J'avais même en tête toutes les choses auxquelles j'étais prête à renoncer pour faire pencher la balance de mon côté (indemnité de fin de contrat, congés payés non pris...)

 

Tout cela n'aura servi à rien puisque, comme pour mon entretien d'embauche finalement, ce rendez-vous aura été le plus rapide de toute ma vie. Huit minutes en tout et pour tout.

"Bonjour, je viens vous voir pour vous demander une rupture de contrat.

- On s'en doutait un peu, avec les horaires, que ça allait être difficile avec un bébé. Et comme ici on ne peut pas modifier les horaires... Vous voulez une rupture conventionnelle ?

- C'est ça.

- Il faut quoi comme papiers ?

- Heu...

- Nan mais laissez tomber, je vais appeler la comptable, elle saura. C'est pour quand ?

- J'étais sensé reprendre le travail le 13 janvier.

- Ok donc on a un peu le temps de se retourner. D'accord, ben je demande à ce qu'on vous appelle quand les papiers sont fait."

 

Huit minutes alors que ça fait huit mois que je stresse.

Huit minutes qui me donnent le droit de rester à la maison pour m'occuper de La Muse.

Huit minutes qui m'ouvrent le droit aux allocations chômage.

Huit minutes qui m'ouvrent finalement la porte à tellement de choses ! (On en reparlera)

 

Je suis joie.

 

Coeur-cardio.png

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 12:28

Être amoureuse, c'est :


Avoir toujours une pensée pour l'être aimé.

Avoir "Grande image devant les yeux et plus voir les autres".

Vouloir tout partager avec l'être aimé.

Vouloir lui faire découvrir les choses qu'on aime et avoir très envie de découvrir les choses qu'il/elle aime.

Vouloir le/la présenter au monde entier, la voix remplie de fierté en disant "C'est lui/elle".

Se demander ce que l'être aimé va penser de telle ou telle chose.

Se demander comment il/elle va réagir dans telle circonstance.

Se demander de quoi demain sera fait.

Avoir envie de vivre tous les jours à ces côtés.

Être sûre d'être aimée en retour.


En fait, être mère, c'est retomber amoureuse.

 

coeur.jpg

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Aquarium Chat Ampoule
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 10:45

06 12 2013 vers 10h

 

Ciel-irreel-06-12-2013-9585-M.jpg

 

Ciel-irreel-06-12-2013-9589-M.jpg

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans En Corse
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:44

Ici, j'avais fait un tome 1.

 

Ce week-end, Coupin a retroussé ses manches et voilà ce que ça donne :

Apres-travaux-M.jpg

 

On rappelle qu'à la base c'était comme ça :

Avant-travaux.jpg

 

Qu'est-ce qui a changé ?

Le sol a été surrélevé, comme vous l'avez vu dans la première partie des travaux.

Le "plancher" ainsi constitué a été recouvert de dalles PVC auto-collantes immitation parquet (Gerflore Prime Wood Médium). Je sais pas si on le voit très bien sur la photo alors jte le met en grand :

Prime-bois.jpg

 

Les murs ont été peints en Terre du Roussillon N°2 de Mr Bricolage.

Le meuble télé du premier appart s'est transformé en table basse.

Le petit canapé marron a trouvé sa place dans le fond (pour la petite histoire, il a fallu lui enlever les pieds et manoeuvrer avec la fenêtre OUVERTE pour arriver à le rentrer).

Un des deux bancs/coffres rembourrés de But fait l'angle avec pour être aussi assis face à la vue (c'était quand même ça le plan).

Les coussins marrons aussi viennent de But.

On voit même un ptit bout du palmier qu'on nous a offert pour notre mariage et qui semble pousser par le bas (mais j'y connais rien en palmier).

 

En bref : on pourrait vraiment être plus mal ! (Copyright au Paternel)

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 15:41

Jeudi 14 novembre 2013

 

Lors de mon séjour à la maternité, une auxiliaire était passée dans la chambre pour me présenter les antennes PMI de la ville, m'expliquant qu'on pouvait, entre autre, y faire peser son bébé.

Je me souvenais qu'il y'avait une demi-journée où on pouvait s'y présenter sans rendez-vous, mais était-ce le jeudi ou le vendredi ?

Un coup de téléphone plus tard, il s'avère que c'est le jeudi matin avant 11h30 et il est déjà 10h !

 

Le temps de sortir la poussette et de me payer deux suées sur la route (une voie ferrée à traverser), je suis à la PMI à 11h.

C'est au deuxième étage mais l'ascenseur est immense.

Le lieu est hyper chaleureux ! Des couleurs vives partout, une expo sur l'alimentation aux murs, des coussins partout en salle d'attente, un espace jeu sur un énorme tapis qui a l'air super moelleux. Il fait chaud et personne ne parle trop fort.

 

Je suis accueillie par une auxiliaire puéricultrice qui m'invite à peser La Muse dans les mêmes conditions qu'auparavant, c'est à dire juste après la tétée. Je lui donne donc en salle d'attente, sous l'oeil complice d'une autre maman qui en fait autant. Tout en simplicité.

 

La Muse et moi entrons ensuite dans une pièce encore plus chauffée. Je la déshabille et je la mets nue sur la balance qui affiche 3,295 kg ; ce qui donne une prise de poids de 16g/j depuis la dernière pesée. En général, on recommande entre 20 et 30g/j mais l'auxiliaire m'indique que cela peut s'expliquer avec le changement de balance et également à son petit rhume. En effet, La Muse utilise ses calories pour guérir plutôt que pour grandir. On me conseille donc de la couvrir d'avantage, même à la maison.

 

Un "deuxième service" en salle d'attente (La Muse tète souvent en deux fois) et nous voilà reparties, sous le soleil.

 

Prochain rendez-vous : jeudi prochain pour voir si elle prend bien malgré le rhume.

mouche bébé

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 18:26

Lors de notre deuxième sortie en poussette, je n'étais pas assez habillée. Je suis tombé malade, rien de grave, un ptit rhume.

Dans un élan de générosité, je l'ai partagé avec Coupin et nous l'avons également partagé avec notre fille.

 

Heureusement pour nous, avec la quantité de blogs que je lis, je savais exactement quoi faire et c'est dans la nuit de lundi 11 à mardi 12 que nous avons effectué notre premier lavage de nez au sérum physiologique.

serum_physiologique_zoom.jpg

Entre les soins du visage et le rhume, on devrait investir dans des actions Physiodose

 

C'est peu de dire que La Muse n'a pas aimé ça ! Mais force est de constater qu'elle respirait sacrément mieux après, donc le dodo s'en trouvait facilité. (Oui j'avoue, j'ai complètement laissé faire Coupin pour la première fois, j'osais pas.)

 

Au bout d'une semaine, ça allait déjà mieux, mais nous avons acheté un mouche-bébé pour aider un peu. Bien étrangement, le mouche-bébé n'a pas l'air de déranger La Muse plus que ça...allez comprendre.

 

A l'heure où je vous parle, on est passé de plusieurs lavages par jour à seulement un par jour et un par nuit, on est sur la bonne voie.

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 19:36

Aujourd'hui, mercredi 27 novembre 2013, La Muse a 1 mois.

Un mois ? Mais j'ai l'impression d'avoir accouché hier !

 

Lundi soir, nous avons été en famille chez la pédiatre qu'on m'avait conseillée à la maternité.

Tout s'est bien passé. La Muse va bien, elle mesure 50 cm, pèse 3550 g et fait 36 cm de périmètre crânien.

Voilà pour les chiffres.

 

Mais les chiffres ne disent rien ma fille.

De tes jambes qui "nagent" dans le bain.

De ta manie de salir la couche qui vient juste d'être changée.

De tes mains qui commencent à s'ouvrir pour libérer un petit pouce.

De ta position d'égytienne pour dormir.

De tes nombreux plis du cou.

De tes trois petits boutons sur le menton qui persistent depuis ta naissance.

De ta bouche qui est définitivement celle de ton père.

De tes sourires de plus en plus nombreux qui font notre bonheur.

De ton nez que tu tiens de ta mère.

De tes yeux de plus en plus bleus, de plus en plus beaux aussi.

De tes rides sur le front quand tu fais ton air étonné.

De tes expressions qui changent à la vitesse de l'éclair.

De tes cheveux qui éclaircissent.

De certains pyjamas qui commencent à devenir un peu juste quand tu te tends.

Des bruits de dinosaure que tu fais parfois quand tu as faim.

De ce besoin d'être rassurée quand la nuit tombe.

De ton hoquet quasi après chaque tétée.

De ta facination pour les sources de lumière.

De ta tétine que tu prends parfois pour t'endormir mais que tu laisses tomber souvent.

De ce vide dont on ne soupçonnait pas l'existence mais que tu remplis pourtant. (Source)

 

Mettez vos croix, regardez vos courbes.

Moi je n'ai d'yeux que pour ton développement.

 

Muse-Gros-dodo.jpg

      Bon moiniversaire ma fille que j'aime.

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 09:39

Samedi 9 novembre 2013

 

Ce week-end, les parents de Coupin nous rendent visite afin de rencontrer leur deuxième petite-fille (rappelle-toi, comme nous sommes tontons donc ils sont déjà une fois grands-parents).

 

Samedi, il a fait beau juste le temps de sortir à nouveau notre super pousette sur cette super balade du bord de mer.

Comme la première fois, La Muse a mangé au milieu

 

Là, sur la plage, à côté de l'homme de ma vie, ma fille dans les bras et au sein, devant la mer, je me dis soudain que je n'ai jamais été si heureuse.

"Je crois que tu n'imagines même pas à quel point je suis heureuse là tout de suite.

- Oh si, j'imagine très bien...au moins autant que moi je le suis."

 

On ne le savait pas encore, mais ce jour là je n'étais vraiment pas assez habillée pour la saison (on est rentré sous la pluie) et je suis tombé malade. Peu de temps après, Coupin sera également malade, ainsi que La Muse.

mer-tropique.jpg

Je précise que cette photo n'a absolument pas été prise par moi durant cette promenade,

mais piquée on ne sait où sur Google.

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 11:15

Après avoir vu plusieurs publicités (journal, affiches...on rappelle qu'on ne regarde pas la télé) pour des promotions en matière de pose de fenêtres, nous avons décidé de contacter plusieurs entreprises afin d'avoir des devis pour le remplacement de nos fenêtres.


Pour mémoire, elles sont à ouverture "à la française", en bois et en simple vitrage.

On voulait du coulissant, alu et double vitrage.

En gros, les devis s'étalaient entre cinq mille et neuf mille euros. Le devis le plus intéressant étant d'ailleurs curieusement celui d'une entreprise ne proposant PAS de promotion.

 

Mais c'était sans compter sur le vendeur de Bâtiman qui nous a rappelé une semaine avant la fin de sa promo pour nous demander si on avait fait notre choix. Comme on lui expliquait qu'on avait trouvé moins cher ailleurs, il nous a fait une remise de 200€ pour être le moins cher. Banco.

 

Six semaines après, nos nouvelles fenêtres arrivaient (un vendredi) et le vendeur nous proposait une pose le vendredi d'après ou encore le suivant. Va pour le vendredi 22 novembre.

 

ET BAH ON A BIEN FAIT ! Parce que juste la veille, il s'est mis à CAILLER sévère et qu'il n'y a rien que je n'aime moins qu'être obligée d'empiler les épaisseurs de fringues chez moi.

 

Le plan de cette équipe de poseurs (ils sont deux), c'est de commencer le chantier tôt pour finir tôt. Pour être à la maison tôt ? Peut-être, mais surtout parce qu'après 17h30 il fait nuit !

Ils sont donc arrivés à 7h41 exactement.

 

Pour les fenêtres, aucun problème, ça rentre dans l'ascenseur. Pour les cadre en revanche, il faudra les monter à pieds...sur dix étages...ça réchauffe ! Heureusement ils sont deux et heureusement il n'y a "que" cinq cadres et ils sont en alu.

 

 Cadre alu M

Tu te méfieras, t'as une fenêtre dans ton salon

Cadre alu 2 M

Fenêtres M

 

Pour le reste des opérations, je ne saurais vous en dire plus puisque La Muse et moi avions migré chez Brice pour éviter le bruit et les courants d'air.

Tout ce que je sais, c'est qu'au retour, vers 17h30, les nouvelles fenêtres avaient tellement trouvé leur place qu'on aurait dit qu'elles avaient toujours été là ! En plus, les poseurs avaient balayés derrière eux, ce qui est tout de même assez rare pour être souligné.

 

Au niveau du chauffage, c'est difficile de se rendre compte vu qu'on chauffe à peu près depuis cette période. Au niveau du bruit par contre, y'a pas photo ! C'est bien simple, on n'entend plus rien !

 

Prochain chantier : la salle de bain ! (Mais on sait pas encore quand.)

 

Nouvelle fenêtre nuit M

Du coup elles sont propres !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans D & A ménagement
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets