Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 11:32

Comme je le disais juste ici, j'ai obtenu une rupture de contrat conventionnelle avec mes anciens patrons les cardiologues (gloire à eux).

Ce que nous ne savions pas en revanche c'est que la procédure avait été modifié il y'a peu et qu'elle était désormais plus longue. Pas plus pénible, mais avec plus de temps de réflexion pour les deux parties.


J'ai donc demandé ma rupture le 13 janvier (on ne peut pas la demander avant le jour officiel de reprise) et elle a été acceptée le 5 mars. Soit presque deux mois de délais (vous le saurez si jamais vous en demandez une un jour : mettez de côté !)

L'administratif étant ce qu'il est (chiant et long), j'ai eu les papiers de fin de contrat le 5 avril environ (multiples problèmes avec la comptable entre les arrêts maladie, maternité, congés payés...)

Comme nous partions à Nantes peu de temps après, je ne me suis pas inscrite de suite au Pôle Emploi, je l'ai fait à notre retour fin avril.

 

J'ai été reçu pour un "entretien finalisant l'inscription" le vendredi 25 avril à 11h après avoir soignement rempli et imprimé le dossier directement sur le net.

Ce jour là, comme il était précisé sur l'invitation à l'entretien qu'il fallait compter environ une heure, j'ai déposé La Muse à son père dans son bureau.

 

En fait d'une heure, ça a duré 20 minutes à tout casser et le conseiller n'arrêtait pas de regarder sa montre. Très agréable.

Il a juste cliqué sur "suivant" vu que j'avais rempli le dossier correctement et alors qu'il s'apprêtait à conclure notre entretien par "Donc si j'ai bien compris vous voulez le même job mais avec des horaires plus cool ?" j'ai pu en placer une.

"Non en fait je crois que je ne veux plus être secrétaire médicale.

- Ben pourquoi vous avez quand-même marqué ça dans le dossier ?

- Parce qu'on est obligé de choisir au moins un métier pour lequel on s'inscrit et qu'il n'y a que celui-là dans lequel j'ai de l'expérience.

- Alors vous voulez faire quoi ?

- Un bilan de compétences parce que je n'en ai aucune idée.

- HOULAAAAAA alors là, je vous arrête TOUT DE SUITE ! Bon, c'est pas que c'est impossible le bilan de compétences hein, mais soit c'est très cher, soit c'est très compliqué. Non ce que je vous conseille, c'est de suivre une formation qui s'appelle "CAP emploi" qu'on dispense avec [Nom de la boîte de formation] avec qui on est partenaire. Je vais les appeler pour savoir quand c'est la prochaine session et je vous rappelle cet après-midi."

C'était le 25 avril. Nous sommes le 15 mai et j'attends toujours son coup de fil.

Je suis ressortie de là complètement dépitée.

 

Heureusement, Super Maman est arrivée pour me sauver des griffes de Super Méchant Pôpôle ! (En vrai, ma mère est formatrice en insertion professionnelle donc elle s'y connaît genre BIEN en matière de retour à l'emploi.)

Je ne résumerais pas ici les heures de conversations qui ont suivies, toujours est-il qu'elles étaient bien plus instructives que les 20 minutes passées au Pôle Emploi.

 

J'ai donc attendu que les-giga-ponts-de-mai-qu'à-ce-stade-là-on-parle-de-viaducs passent et j'ai appelé le 3949 le numéro unique des demandeurs d'emploi et des actifs pour demander un VRAI rendez-vous avec un VRAI conseiller.

"Mais madame, le conseiller qui vous a reçu le 25 avril était un VRAI conseiller !

- Bon alors disons le conseiller qui sera en charge de mon dossier par la suite.

- Il vous sera attribué trois mois après la réception de votre dossier.

- Ah ouais ?! Mais moi il faut que je parle à quelqu'un avant ça !

- Alors passez à l'Agence et demandez à être reçue par un conseiller.

- Comme ça, sans rendez-vous sans rien ?

- Comme ça, sans rendez-vous sans rien.

- Cool ! Ok ben je passerai alors ! Merci !"

 

À l'heure où j'écris ces lignes, je ne suis toujours pas passé (y'a pas non plus écrit "Garderie" sur le bureau de Coupin), cet article visait juste à vous informer de mon avancée (ou de ma non-avancée) professionnelle.


Vous serez aussi certainement très content d'apprendre que Pôpôle me rémunère pendant une durée maximum de 655 jours calendaires.


Ça laisse un peu de temps pour trouver un boulot qui me conviendra mieux.

 

bonhomme_blanc_loupe_medium.jpg

Travail ? Où es-tu petit travail ?

 

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Boulot
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 07:00

On m'avait prévenu : ces choses là, ça pousse par deux !

L'esthéticienne m'avait même dit que les incisives poussaient souvent dans la même semaine.

 

Autant la première n'est pas passée inaperçue, comme je le racontais ici.

Autant la deuxième...

 

Un jour j'ai dit à Coupin "Tiens, je pense que la deuxième c'est pour cette nuit" et le lendemain elle était sortie. De la nuit, rien à déclarer.

C'était trois ou quatre jours après la première effectivement.


C'est bien de savoir que ça peut aussi pousser sans faire des nuits absolument atroces !

 

Etapes-poussée-dentaire

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 12:15

Dans le carnet de santé, un calendrier donne les dates approximatives pour commencer tel ou tel aliment.

Le médecin pédiatre peut, dans certains cas, donner son aval pour commencer certains aliments plus tôt ou d'autres, au contraire, plus tard.


Ici, c'est après le rendez-vous du 4e mois de La Muse que la pédiatre nous a demandé de commencer la diversification alimentaire.

D'abord les fruits et légumes.

 

J'ai acheté une part de courge et des petits pots tout fait de poire.

Je n'ai hélas pas assez mixé la courge et La Muse avait tendance à s'étrangler avec. Donc j'ai donné de la poire...et La Muse n'aimait pas ça. Elle fait une grimace atroce genre "trop acide" quand on lui donne du fruit, sauf la banane.

J'ai enchaîné sur l'aubergine qu'elle a adoré ! La consistance était super ! Ni trop liquide (comme c'est le cas avec la courgette), ni trop pâteux.

Puis la carotte (on m'avait déconseillé de commencer par la carotte car elle a tendance à constiper les bébés).

Entre temps, j'ai essayé la pomme et une compote pomme-pruneau, mais décidément seule la banane arrive à franchir ses lèvres sans grimace. Sinon, au rayon des compotes sans sucre ajouté, j'ai trouvé un parfum pomme-pêche qui a eu beaucoup de succès. On va y arriver !

Les haricots verts ont été un régal ! Ainsi que la patate douce.

Les épinards en revanche l'ont fait régurgiter pas mal alors on a arrêté.

 

Lorsqu'un légume (ou un fruit pour ceux qui aiment ça) a été accepté et toléré seul, on peut ensuite le mélanger à d'autres. Aujourd'hui, je ne propose plus de la carotte seule (qui a effectivement tendance à constiper La Muse) mais je la mélange à d'autres légumes car elle donne une consistance plus ferme qu'un autre légume qui rend beaucoup d'eau. Dans la même idée, je ne propose plus de la courgette seule (qui est bien trop liquide), mais je la mélange à d'autres légumes pour donner une consistance plus liquide.

 

Lorsque nous étions à Nantes, la mère de Coupin avait également acheté des petits pots d'artichaud qui ont été bien mangé et de potiron (encore mieux), mais ceux-ci contiennent très souvent de la pomme de terre et la pédiatre nous l'avait déconseillé. De plus, la consistance est souvent très liquide et La Muse a alors plus de mal à manger.

 

Parce que son kiff ultime à La Muse, c'est de manger avec les mains !

Est-ce parce qu'elle est aussi dans l'âge des premières dents et qu'elle porte tout ce qu'elle a dans les mains à la bouche ? Toujours est-il que si tu lui donnes la cuillère, elle la met toute seule dans la bouche. D'ailleurs si tu lui donnes le petit pot, elle mettra aussi les mains dedans et donc ce qu'elle aura dans les mains à la bouche.

Mais généralement on essaye de faire propre (j'ai bien dit ON ESSAYE) et donc on lui donne la cuillère nous-même, ou alors une cuillère elle et une cuillère nous. Du coup il ne faut pas une consistance trop liquide sinon, avec ses gestes maladroits, ça n'arrivera jamais jusqu'à sa bouche.

Quand je peux, j'essaye aussi de ne pas mixer tous les aliments pour ses petits pots maison et de lui en présenter tels quels pour qu'elle les découvre par elle même (par exemple en bâtonnets de légumes ou en morceaux de banane). Pour ça, le haricot vert a été top ! Idem le quartier de pomme qui a eu un franc succès !

 

Ensuite on a pu introduire la viande blanche à raison d'une cuillère à café puis deux par jour.

J'ai donc introduit le poulet, mixé à un légume qu'elle avait déjà bien toléré.

Puis le jambon blanc et enfin le veau.

Aucun problème à déclarer.

 

Est venu ensuite le temps de la viande rouge et j'ai tenté le steak haché (remixé dans un légume), mais les morceaux étaient trop gros. Il faudra donc ré essayer.

 

Pour ses 6 mois, la pédiatre nous a demandé d'introduire le gluten avec des céréales infantiles. Dans le même temps, je lui ai donné une tranche de pain sec de la veille qui a eu un vif succès ! (Oui La Muse met des morceaux de pain mâchouillés partout, mais on s'en fou, tout se lave.) Il faut bien regarder les étiquettes pour choisir une céréale infantile qui ne contient pas trop de sucres mais ça donne un petit goût très agréable au biberon du matin. Attention tout de même, ça a tendance à caler vachement plus qu'un biberon de lait seul. Ne pas s'étonner donc si l'enfant ne boit pas la même quantité ou s'il a faim plus tard dans la journée.

 

Mai-2014-0071.JPG

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 09:00

On sera gentil de ne pas juger ma conduite qui, je le sais, était totalement stupide.

Le but ici n'est pas de me justifier de quoi que ce soit, simplement de faire part de mon expérience pour que cela serve à d'autres.

 

Pour une raison qui m'échape encore, j'ai posé La Muse sur notre lit dans notre chambre et je suis allé chercher une fringue dans le bureau. Oui ça n'a duré qu'une minute, mais elle a eu le temps de tomber. (Hauteur : environ 40 cm.)

Elle a pleuré très fort, je l'ai prise dans mes bras et elle s'est calmé avec sa tétine en moins d'une minute.

Comme c'était l'heure, je lui ai donné son biberon, qu'elle a bu normalement.

 

Puis j'ai appelé le 15 pour savoir quels signes devaient m'inquiéter.

On m'a passé un médecin très rassurant qui m'a dit "Le plus grave ce sont les chutes de tables à langer, le reste, si ce n'est pas trop haut, en général ça passe."

Les signes alarmants :

- Une perte de connaissance. Immédiate ou dans la journée de la chute.

- Des troubles de la vigilance (sensation d'être "perdu").

- Des troubles moteurs (si l'enfant arrivait à s'assoir avant la chute, il doit encore pouvoir le faire, pareil s'il arrivait à se tourner etc...et il doit pouvoir bouger ses quatre membres sans avoir mal).

- Des vomissements dans l'heure qui suit la chute.

- Une somnolence. C'est à dire si l'enfant dort vraiment plus que d'habitude ou s'il a vraiment plus de mal à se réveiller que d'habitude durant la journée de la chute.

 

La Muse a eu une rougeur de la taille d'une pièce de 2€ environ sur le crâne, j'y ai posé un gant de toilette mouillé d'eau froide. Je lui ai également donné de l'homéopathie (ainsi qu'à moi pour la frayeur).

L'heure d'après déjà la rougeur avait réduit de moitié.

Trois heures après on la voyait à peine.

 

On ne redira jamais assez l'importance de toujours surveiller son enfant (à plus forte dose son bébé). Moi même je le savais, je l'ai lu partout que les accidents domestiques arrivent.

Voilà, je voulais simplement vous faire part de mon expérience pour donner une idée de la marche à suivre. Si ça peut éviter une attente interminable aux urgences, chez le généraliste ou le pédiatre, c'est toujours ça de gagner.

 

Les accidents eux...malheureusement...on ne les évite pas toujours. La preuve.

Accidents-domestiques.jpg

Un ptit lien vers le site très bien fait sur les accidents domestiques

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 10:06

L'avantage quand on se gave de blogs parents, c'est qu'on sait un peu à quoi s'attendre.

Bien sûr, entre la théorie et la pratique, il y'a un gouffre ! Nous allons voir comment avec pour exemple : la première dent de La Muse.

 

On avait bien les signes avant-coureurs de la poussée dentaire puisque depuis un bon mois, La Muse mâchouillait tout ce qui lui tombait sous la main.

Et puis la semaine dernière, elle a eu les joues et les fesses rouges (comme si elles étaient irritées) et un peu de température (n'excédant jamais 37,7) (on rappelle au passage qu'au delà de 38,4 il faut consulter). Je lui ai donné un ptit cocktail homéopathique de ma confection (aidée d'un bouquin) et elle semblait bien supporter tout ça.


Puis, elle a commencé à avoir du mal à dormir. Ho pas grand chose, seulement lui remettre sa tétine ne suffisait plus à la calmer, il fallait aussi la bercer un peu. Pour les siestes, c'était un peu plus compliqué, parfois elle loupait carrément celle du matin, parfois il fallait que je l'endorme sur moi l'après-midi, parfois elle alternait micro-siestes et micro-réveils...

En parallèle, on voyait clairement les deux incisives centrales en bas comme en "transparence" sous sa gencive.

 

Dans la nuit de dimanche à lundi 5 mai, l'horreur.

Une Muse inconsolable ; une température à 37,8 ; un vomissement et une diarrhée. Impossible de la coucher, elle n'était bien que dans nos bras quand on marchait. On s'est relayé avec Coupin jusqu'à trois heures et demi du matin. 

Il y'a quand-même eu un moment où elle avait tellement tellement de sanglots qu'on a pris ça pour des spasmes et qu'on s'est posé la question d'appeler le 15 ou d'aller aux urgences. C'est aussi à ce moment là que j'ai eu un tout petit peu les larmes aux yeux, me sentant très très impuissante (le gouffre dont nous parlions entre la théorie et la pratique).

Nous avons redonné une dose de Doliprane (étant donné que la première avait dû partir avec le vomi) puis nous avons couché La Muse dans sa poussette pour pouvoir la bercer en soulageant un peu nos bras. (Oui elle ne fait que six petits kilos de rien du tout, mais on y était depuis environ quatre heures à ce moment là.)

 

Un miracle s'est accompli puisqu'une fois dans la poussette, il ne lui a pas fallu très longtemps pour qu'elle s'endorme. Alors nous l'avons laissée dedans et sommes allé nous recoucher.

 

Le lendemain matin, elle nous a accueilli toute sourire, comme à son habitude. Là, une phrase de Prune a jaillit de ma cervelle embrumée "En général je passe une nuit pourrie et le lendemain il y'a une nouvelle dent." J'ai mis mon petit doigt dans la bouche de La Muse et je me suis vraiment fait croquer !

L'incisive centrale en bas à droite était sortie.

 

La journée d'après a paru surréaliste tellement La Muse était calme. Plus du tout de température, plus du tout de difficultés à dormir...

...jusqu'à la prochaine...

 

Etapes-poussee-dentaire.gif

Il paraît que ça pousse par deux ces bêtes là

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 19:04

"Ca grandit trop vite hein ?"

"On aimerait les garder bébés toute la vie pas vrai ?"

Ces questions, on me les pose régulièrement et je ne sais jamais comment y répondre.

Alors je fais un sourire attendri et je passe mon chemin sans rien dire.

 

Parce que non, je ne veux pas garder ma fille bébé pour toute la vie, non je ne trouve pas qu'elle grandit trop vite et au contraire, plus les jours passent et plus je m'éclate !

 

Je trouve que les interractions sont quand même plus nombreuses et plus sympas avec un enfant qu'avec un nouveau-né. On peut jouer ensemble, rire, se regarder, essayer de se comprendre. Je trouve ça plus chouette qu'avec un nourrisson qu'on peut effectivement bisouiller et câliner (encore faut-il n'avoir pas peur de le casser) mais qui ne fait pas grand chose par lui même.

 

Actuellement, ma fille cherche à se déplacer, met tout à sa bouche, mange de plus en plus de choses variées, peut-être habillée plus joliement qu'en pyjama, peut être promenée plus longtemps sans se fatiguer, rigole très souvent, sourit encore plus souvent, rit aux éclats, cherche à communiquer avec nous...et je pourrais encore continuer...

Et je sais que ça va continuer.

Que plus le temps va passer, plus ses interractions avec nous seront importantes et ça me plait déjà d'avance.

 

Alors oui elle commence à peser son petit poids dans nos bras, oui elle ne s'endort plus sur moi comme lorsqu'elle était nouveau-né (quoique), oui je la promène plus souvent en poussette qu'en porte-bébé parce que c'est plus confortable pour moi et pour elle parce qu'elle peut voir le monde, oui elle mange autre chose que mon lait, oui elle est pénible en ce moment à cause des dents (mais elle souffre bichette)...mais elle bidouille les boutons tactiles du four pour entendre le "bip bip", elle cherche à attraper les magnets du frigo, elle pousse de plus en plus sur ses pieds pour se mettre debout, elle est extatique devant l'aquarium, elle est morte de rire devant le miroire, elle découvre la mer et le sable, elle est très curieuse et veut toujours voir ce qu'on fait, elle éclabousse toujours autant partout lorsqu'elle est dans son bain, elle est heureuse de tout...et c'est trop marrant !

 

Avec Coupin, lorsque nous avons fait la connaisance de notre nièce Nantaise, nous avons aperçu ce qui nous attendait pour la suite et nous nous sommes dit que ça sera encore plus sympa après !

 

La Muse est toute mignonne, elle s'endort encore comme un tout petit bébé en poussette et elle restera sans doute Minus, mais non, je ne veux pas la garder bébé. Je n'ai pas non plus spécialement hâte qu'elle grandisse, entendons-nous bien, mais je sais que ça arrivera quand ça devra arriver et je m'en réjouirai ! D'ailleurs je m'en réjouis déjà !

 

bebe-enfant-fille.jpg

Peut-être qu'un jour elle ressemblera à cette petite-fille

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 12:45

Comme d'habitude, j'ai lu des choses sur le sevrage de l'allaitement.

Comme d'habitude j'ai fait à ma sauce.

Il est écrit partout que ça prend du temps et qu'il ne faut surtout pas le faire en même temps que d'autres changements.

J'ai fait ça en deux semaines justement quand on était à Nantes donc pas chez nous, le tout en même temps que la diversification alimentaire, un nouveau biberon et une nouvelle eau pour le lait artificielle. Tout comme il faut pas faire dans les livres. Mais nous allons bien toutes les deux.

 

Dans tout ce que j'ai lu, il est conseillé de supprimer une tétée tous les cinq jours.

Moi j'en avais marre de l'allaitement alors j'ai donné des biberons autant que possible et je faisais téter La Muse uniquement lorsque mes seins allaient exploser.

Comme c'est aussi à peu près pendant cette période qu'elle a commencé à faire ses nuits (c'est à dire à ne plus manger la nuit), je vidais bien mes seins sous la douche avant d'aller me coucher pour ne pas risquer l'engorgement au matin.

 

On ne dira jamais assez que d'avoir son bébé tout contre soi favorise les montées de lait. Pendant le sevrage, je donnais donc si possible le biberon à La Muse lorsqu'elle était dans son cosy, j'évitais de la balader en porte-bébé et au plus possible de la porter contre moi à la maison.

Dit comme ça, ça peut paraître un peu extrème (et peut-être que ça l'est), mais on rappelle que je voulais un sevrage rapide (et c'est à ce moment là que je me suis rendu compte que ma production lactée était IMPORTANTE !)

 

Dans le même temps, j'ai pris de l'homéopathie pour aider à stoper la montée de lait et, comme je le disais, en quinze jours c'en était fini de l'allaitement.

Quelque part, c'est "bien tombé" parce que du coup je n'ai pas eu de question à me poser sur son alimentation au moment de mon opération.

 

Pour le lait en poudre, j'ai pris celui qu'on lui avait donné dans ses biberons de complément à la maternité parce que j'étais sûre qu'elle le tolérait.

Pour le biberon à proprement parler, nous avions d'abord acheté un Bébé Confort tout bête à Leclerc avec une tétine plate à deux vitesses mais nous nous sommes vite apperçu que La Muse semblait se fatiguer et ne buvait quasiment jamais plus de 50 ml d'un coup.

J'ai donc été dans un magasin de puériculture pour demander conseil et une vendeuse m'a recommandé un biberon Mam avec une tétine plate vitesse 2, me disant que le caoutchouc très souple était généralement très bien toléré par les bébés allaités.

 

biberon-mam-africa-vert.jpg

C'est celui là qu'on a

 

Concernant le rythme des "tétées au biberon", j'avais demandé à la pédiatre qui m'avait conseillé de donner d'abord à la demande (comme au sein), puis qui m'avait assuré que La Muse se régulerait toute seule.

 

Une fois à Nantes, lorsque la mère de Coupin nous a suggéré de noter les heures et les quantités bues par La Muse, nous nous sommes rendu compte qu'elle ne buvait jamais plus de 75 ml en une seule fois. Nous avons donc acheté une tétine vitesse 3 et là MIRACLE ! La Muse prenait ses 120 ml de lait sans aucun problème ! Nous avons vite augmenté les quantités à 150. Et de toutes les heures ou presque, elle est passé à un biberon toutes les trois heures, comme c'est recommandé.

 

Petite parenthèse qui peut sembler bête mais comme je me suis posé la question, j'imagine que d'autres peuvent en faire autant.

La méthode pour préparer un biberon (comme on ne me l'a pas expliqué à la maternité) est inscrite sur la boîte de lait en poudre.

Les quantités de lait à donner sont inscrites sur la boîte de lait en poudre et sont fonction du poids de l'enfant.

Le nombre de biberons à donner dans la journée est également inscrit sur la boîte de lait en poudre.

On précisera tout de même que le bon sens vaut toujours mieux que les recommandations des industriels (et même des pédiatres) et si bébé englouti la quantité recommandée et semble avoir encore faim, on l'augmentera la fois d'après, pareil pour le nombre de biberons à donner à la journée. Ici, comme nous avons le format Minus, elle a plutôt tendance à "sauter" le biberon du soir pour dormir plutôt que d'en prendre un supplémentaire.

 

Il intéressant de préciser également que chez Mam (mais sans doute aussi chez les autres marques), il existe une tétine avec une ouverture en X qui coule encore plus vite que la vitesse 3 et qui est parfaitement adaptée aux liquides épaissis et aux purées. Ici, nous n'avons pas testé la purée au biberon, mais comme nous avons introduit les céréales dans le lait, nous les donnons avec la tétine X qui fonctionne très bien.

 

Voilà pour mon témoignage de "sevrage express" et sans douleur.

 

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 09:25

Dans le cercle des blogueuses à mômes, il y'a des adresses que l'on se passe volontiers.

Le site Funky Giraffe en fait partie.

funkygiraffebibs.png

 

D'ailleurs tu as sûrement déjà entendu parlé de cette marque ici chez Maëva ou là chez Prune.

Des prix top canon et régressifs (plus tu achètes, moins la pièce te reviens cher).

Des vêtements génialissimes et des bandanas-bavoirs qui ont fait la renommée du site.

 

Alors forcément, lorsque la marque m'a envoyé un gentil mail pour me proposer d'essayer quelques vêtements, j'ai sauté sur l'occasion !

 

J'ai pris cette petite paire de chaussettes au motif de la marque parce que j'adore les girafes, ainsi que ce body bleu avec une girafe et ce pyjama assorti (rapport au fait que ma fille est canon en bleu).

On m'avait prévenu que la marque taillait plutôt grand alors j'ai patienté jusqu'au week-end dernier où j'ai enfin pu lui enfiler. Pour info, j'ai pris la taille 0-3 mois qui va donc à La Muse Minus qui porte du 3 mois. Au niveau de la longueur c'est parfait mais elle pourrait peser deux voire trois kilos de plus que ça irait encore (oui bon, on a dit qu'elle était minus).

 

Les chaussettes

Très agréablement surprise par les chaussettes qui remontent assez haut sur la jambe et qui ne glissent pas ! Bon, comme le grand plaisir de La Muse c'est d'attraper ses pieds, il est évident que la chaussette fini par être à moitié enlevée, mais pour un bébé plus jeune je pense que ça serait parfait.

 

Le body

Habituellement, je crains un peu les bodies qui s'enfilent par la tête parce que La Muse a horreur de ça. Là, l'encolure était assez souple pour être bien agrandie avant d'être enfilée, ce qui est hautement appréciable. On notera également la présence de seulement deux boutons pressions à l'entre-jambe ce qui a fait dire à Coupin "Ah enfin ! Pourquoi ils ne font pas tous ça ?!!"

La matière est hyper douce et les biais de finition sont de super qualité.

 

Le pyjama

Sur le site ils sont appelé "dors bien" et d'ailleurs je ne l'ai pas mis à La Muse pour faire dodo mais pour aller à la plage tellement il est trop beau ! (Attention, les pieds ne sont pas inclus dans le vêtement, ce qui peut surprendre.)

Là aussi, lorsque j'ai vu qu'il allait falloir l'enfiler à La Muse par la tête j'ai un peu serrer les fesses, mais comme pour le body, l'encolure a été parfaitement adaptable et La Muse n'a pas du tout pleuré.

Bon à savoir : les vêtements sèchent ultra vite !

 

Les bandanas

Ceux là ont été acheté avec mes propres petits sousous et j'en ai pris dix d'un coup (rapport au fait que ça coûte moins cher d'en acheter plein !) parce que j'ai une petite nièce Corse à naître en août que je voulais gâter.

Des motifs plus jolis les uns que les autres ! Le plus dur a été de se restreindre à dix ! Une finition au top ! Un bandana qui remonte bien haut sous le coup. Deux petites pressions à l'arrière pour régler un peu la taille. Un verso en polaire pour être sûr de garder les vêtements dessous au sec.

 

Mon avis

Je suis RAVIE ! C'est peu de dire que la marque gagne vraiment à être connue !

Les bandanas sont si jolis qu'ils peuvent être assortis aux tenues de bébé et la qualité des autres vêtements que j'ai pu essayer est vraiment extra. D'ailleurs il me semble avoir entenu Coupin dire "En fait faudrait qu'on commande que chez eux maintenant."

Vivement la prochaine Funky Hour !

 

Un grand merci à la marque de m'avoir permis d'essayer ces vêtements que je recommande vraiment chaudement !

 

Le site de la marque.

La page Facebook de la marque.

 

P.S : aucune photo de La Muse dans ses vêtements parce qu'elle ne les a porté qu'une fois et que j'ai complètement oublié de faire des photos "publiables", mais je ferai un EDIT.

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans La Muse
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 21:29

Pour cause de moindre effort sur la sangle abdominale, c'est Coupin qui aura La Muse sur les genoux pendant le trajet en avion.


Celle-ci sera réveillée une partie de trajet.

L'avantage de cet avion, c'est qu'il y'a une table à langer dans les toilettes. C'est quand-même plus agréable pour tout le monde de voyager au sec et sans odeur.

L'avantage de cette petite fille, c'est qu'un rien l'amuse ! Elle a taper sur la tablette du siege, sur l'accoudoir, essayé de grignoter un coin du Kindle, dormi un peu dans les bras de son père....

En bref, pas le temps de s'ennuyer et nous retrouvions notre Corse.

Drapeau-corse.jpg

 

Notre ami Damien nous attendait avec le siege auto de La Muse direction la maison avec les sandwich préparés le matin même par Maminou (un peu écrasés par leur voyage en soute il faut l'avouer).

 

Grâce à un avion pris dans la matinée, nous étions à la maison assez tôt pour ranger toutes les affaires avant de commencer une nouvelle semaine.

 

De chouettes, très chouettes vacances dans le pays Nantais avec une météo plus que clémente !

Les prochaines, ça sera en juin dans la région Lyonnaise !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 21:23

On commence à faire les valises. Demain on part.

 

Le sac de Coupin ferme laaargement, quand ma valise ressemble plus ou moins à ça :

valise-qui-deborde.jpg

 

Mais il faut dire que les Papous nous on gâté gâté de cadeaux !

On repart même avec une nouvelle poussette puisqu'elle voyage gratuitement dans la soute à bagages !

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets