Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 17:48

Quand j’ai dis à Coupin que mon blog avait reçu plus de 300 visites le 26 décembre, il m’a fait tout un speech sur le fait que je pourrais gagner de l’argent en mettant de la pub dessus.

 J’ai essayé de lui faire relativiser les choses, en lui disant notamment qu’habituellement je tournais plutôt autour des 20 visiteurs par jour et, qu’à mon sens, je gagnerai plus d’argent à tester des produits pour des marques qui payent les blogueurs pour en parler, qu’en mettant de la pub dont tout le monde se fou sur le blog.

 Mais tout financier qu’il est, il est parti sur un calcul (auquel je n’ai rien compris) qui tentait de me convaincre que la pub n’est pas le mal, que ça pouvait me faire un salaire, que sur tel site ils avaient réussi à tout payer avec ça…etc…

 

J’en ai parlé à ma Super Coupine Du Monde (S de Nantes) qui m’a dit également que c’était une bonne idée.

 

Il est 17h48, j’ai réfléchi à ça toute la journée, je vous livre donc mon opinion sur le sujet, en date d'aujourd'hui.


Je n’ai pas envie d’ennuyer mes 20 lecteurs habituels (essentiellement composés d’amis et de famille venus prendre des nouvelles) avec de la publicité.


Je ne saurais pas quelle(s) pub(s) mettre en rapport avec ce blog qui part dans tous les sens varié.


Je n’ai pas envie de courir après les marques pour leur dire : "Hey y’a un espace publicitaire à prendre ici". J’ai plutôt envie que ça soit elles qui viennent me dire "On aime ce que vous faîtes, on se sent proche de ce que vous racontez." (On peut toujours rêver.)


Dernier point, mais c’est peut-être le plus important tout de suite : même si je VOULAIS mettre de la pub sur ce blog, je ne SAURAIS PAS comment faire.


Par contre, tester des produits qu’on m’offre et en parler s’ils me plaisent, ça serait avec plaisir.

Mais quelle marque irait donner GRATUITEMENT un produit à une blogueuse inconnue (en Corse qui plus est, bonjours les frais de port) qui a seulement 20 petites visites par jour ?


Et vous, votre politique sur le sujet ?


coca_familly.jpg

(Coupin est totalement partant pour tester la marque Coca sinon)

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 18:04

Vous a-t-on déjà parlé de Stereomood ?


Pour ceux qui ne savent jamais quoi écouter, pour ceux qui ont déjà écouté toutes les chansons de leur bibliothèque/MP3, pour ceux qui voudraient écouter une playlist toute faite sans chercher des heures quelle chanson irait bien avec quelle autre, pour ceux qui écouteraient bien ‘quelque chose de dansant’ ; ‘quelque chose de calme’ ou ‘quelque chose qui accompagne le ménage, le sport, la pluie’.


Une seule réponse : stereomood.com

 

Comment ça marche ?

Vous arrivez sur un écran foncé où il est écrit un tas de chose en clair (oui c’est en anglais, mais c’est so easy à comprendre). Toute les expressions correspondent à une playlist.

Stereomood

Vous n’avez plus qu’à cliquer et elle se lance. Pas besoin de s’occuper de passer à la chanson d’après, mais vous pouvez quand même si celle en cours vous déplait.

En plus c’est gratuit ! Enjoy !


De rien, tout le plaisir est pour moi.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 08:49

Fréquentation 26 12 2011

 

Ok avouez maintenant, qui a trafiqué le moteur d'Over-Blog ?

 

 

EDIT de plus tard :

 

Il semblerait que ça vienne de là.

26 12 2011 33

 

Tout s'explique.

 

26 12 2011 22

 

Alors bienvenue aux lecteurs d'Hello Coton !


Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 12:47

logo-bouygues-telecomLoin de moi l’idée de faire des infidélités à Google, parce que quand je serais grande je me marierais avec Google. Mais aujourd’hui je suis tombée amoureuse de Bouygues qui m’a fait de jolis cadeaux de Noël.

 

Il faut que je vous parle de leur système de chat en ligne avec un conseiller clientèle. Imaginez, vous êtes tranquillement assis devant votre pc, vous pouvez continuer à lire vos mails et vos blogs préférés pendant qu’un conseiller vous conseille (du coup) sur ce qu’il y’a de mieux pour vous. En plus, vous avez vos deux mains libres pour boire un thé (ou aller pisser sans le téléphone à l’oreille) et c’est silencieux !

J’ai découvert ce système au moment de choisir un opérateur pour notre box de Corse (Numéricable ne traversant pas encore la Méditerranée). Je suis allé tranquillement regarder sur leur site s’ils faisaient une offre groupée avec un mobile (parce que Coupin en avait alors besoin) et une petite fenêtre s’est ouverte avec une conseillère prénommée Marie qui me proposait son aide.

C’était tellement facile et j’ai pu tellement lui poser toutes les questions que j’avais en tête !

 

Aujourd'hui, c’est moi qui ai besoin d’un nouveau forfait et SURTOUT d’un nouveau téléphone (le mien, tout tactile, m’exaspère au PLUS HAUT POINT). Je me suis donc rendue sur le site de Bouygues et avant que j’ai eu le temps de dire ouf, une petite fenêtre s’est ouverte avec un conseiller nommé Nicolas qui me proposait son aide.

 

Nicolas: Bonjour, avez-vous des questions sur nos offres ? Je suis disponible si vous avez besoin d'aide ou de conseils.

Vous: Volontiers. Je possède déjà une Bbox et mon conjoint a son forfait téléphone mobile chez Bouygues également. Aujourd'hui j'aimerai à mon tour avoir un forfait chez Bouygues.

Nicolas: D'accord.

Vous: Malheureusement, mon engagement chez mon opérateur actuel n'est pas terminé. Aussi, je me demandais si on pouvait souscrire tout de suite un forfait qui ne commencerait qu'à la fin de mon engagement actuel ?

Nicolas: Vous pouvez souscrire à une offre Bouygues Telecom tout en conservant votre numéro même si vous êtes encore engagé chez un autre opérateur.

Vous: Je ne voudrai pas payer deux forfaits jusqu'en juin...

Nicolas: Vous pouvez choisir un forfait dès maintenant et le transfert de votre numéro se fait en 3 jours maximum. Tout de suite après, votre ligne chez votre opérateur actuel sera résiliée. De ce fait, vous ne payez pas deux forfaits.

Vous: Et bien si vous le dites, je vous fais confiance, vous en savez plus que moi en matière de téléphone.

Nicolas: Rassurez-vous, je ne fait que vous renseigner sur les termes et conditions qui sont bel et bien existants ;)

Vous: Merci. Cela dit, j'ai regardé les téléphones mobiles proposés par Bouygues et je n'ai pas trouvé ce que je souhaitais... Je cherche un téléphone qui soit pratique pour envoyer les sms. J'avais pensé à un téléphone dont le clavier azerty soit coulissant sur le côté...mais je n'en ai pas trouvé.

Nicolas: Pouvez-vous m’accorder quelques instants, s’il vous plaît ? Je vais vérifier cela pour vous tout de suite. (Trop mignon)

Vous: Bien sûr, merci beaucoup. J'ai une amie qui a le Samsung B3410 et je souhaiterai le même genre.

Nicolas: Je suis désolée mais le B3410 n'est pas disponible sur la boutique en ligne. Je peux vous en proposer d'autres peut être ? (Il m’envoie des liens vers des fiches descriptives de mobiles.)

Vous: Très bien, je regarde tout ça et je reviens vers vous

Nicolas: Tout se passe bien ?

Vous: Très bien merci. Je vais choisir en fonction du prix. Pouvez-vous m'aider à trouver un forfait mobile adapté ?

Nicolas: Si vous le voulez bien, je vais vous poser quelques questions pour vous aider à prendre votre décision, d’accord ?

Vous: Oui

Nicolas: Savez- vous de combien d’heures vous avez besoin chaque mois ?

Vous: J'ai actuellement un forfait de deux heures qui me convenait, mais je suis maintenant cliente Bbox avec la nouvelle offre qui comprend également les appels illimités vers les mobiles. Donc j'imagine que je ne vais plus avoir besoin d'autant de temps de communication

Nicolas: D'accord. Etes-vous intéressé par les SMS/ MMS et internet dans votre forfait ?

Vous: SMS et MMS oui, j'envoie plus de 1000 SMS par mois et j'aimerai beaucoup envoyer des MMS (mon forfait actuel ne me le permet pas). Internet non, pas spécialement

Nicolas: Parfait :) Je vous propose dans ce cas, le forfait Eden Classique avec 1h d'appels, et SMS et MMS en illimités. Ce forfait comprend également l'accès à internet grâce aux hotspots Bouygues et donc par la WiFi à laquelle vous pourrez vous connecter de temps en temps si vous le souhaitez.

Vous: Où peut-on se connecter en wifi par exemple ?

Nicolas: Vous avez des milliers et des milliers des hotspots en France et vous pourrez particulièrement vous connecter sur la WiFi avec votre BBox. Et vous ne payez pas en plus pour cela vu que c'est inclus avec votre forfait.

Vous: Ce forfait est-il compatible avec une offre tout en un ? Ainsi qu'avec les téléphones que vous m'avez proposé ?

Nicolas: Tout à fait. Je vais vérifier les prix des mobiles avec ce forfait pour vous. (Comme c'est gentil)

Vous: Merci

Nicolas: Le premier sera à 1€ avec ce forfait, le second à 69.90€ et le troisième à 129.90€. Sur les mobiles à plus de 50€, je peux vous faire une remise immédiate de 50€ par code promo. Ce qui fait le deuxième à 19.90€ et le troisième à 79.90€. (Je remplace le nom des mobiles)

Vous: Quelle différence majeure entre le premier et deuxième ?

Nicolas: Avec le premier vous avez un appareil photo de 3.2 MPx et 5 MPx pour le deuxième, ainsi qu’une connexion 3G+ avec le deuxième qui est plus rapide. Le deuxième est également plus petit que le premier et plus récent.

Nicolas: Vous avez la possibilité d’avoir le premier en rose et blanc également et le deuxième en noir ou dans une version «Black flowers»

Vous: Rose et blanc ? Pouvez-vous me montrer ? (Oui je suis bel et bien une fille ^^)

Nicolas: Excusez-moi, le deuxième n'est plus disponible en noir, je vous envoie les liens pour le premier en rose et blanc.

Nicolas: Aie, le blanc pour le premier n'est plus disponible également, je vous prie de bien vouloir m'excuser s'il vous plaît.

Vous: Avouez que vous voulez que je prenne le deuxième lol !

Nicolas: Je ne vous force pas à prendre le deuxième, je vous laisse le choix.

Vous: (C'était une blague ;-) )

Nicolas: Vous êtes une personne avec beaucoup d'humour :)

Nicolas: Je vous fais un résumé des offres ?

Vous: Avec plaisir

Nicolas: Donc, vous avez le forfait Eden Classique 1h à 19.90€ - remises de 3€ par mois avec regroupement avec Idéo = 16.90€ le mois, le mobile Sony Ericsson *** à 69.90€ - 50€ de remise par code promo = 19.90€, un mois de forfait offert pour souscription en ligne + remboursement jusqu'à 100€ pour la conservation de votre numéro. De plus, c'est Bouygues Telecom qui se charge de votre résiliation pour la ligne mobile. Vous n'avez aucune démarche à entamer.

Vous: Vous êtes parfaits :)

Nicolas: Et je vous remercie pour le compliment, c'est bien gentil de votre part :)

Nicolas: Souhaitez-vous souscrire aujourd’hui ? Cela ne prendra que quelques minutes ?

Vous: Si vous m'assurez que je ne payerai pas à la fois le forfait de Bouygues et à la fois mon ancien forfait, pourquoi attendre ?

Nicolas: Je vous assure, on résilie votre ligne actuelle dès que votre numéro est transféré au forfait Bouygues, cela prend généralement 3 jours. De ce fait, vous ne payerez pas deux forfaits mais un seul, le forfait Bouygues.

Vous: Alors vous êtes encore mieux que le Père Noël !

Nicolas: Vous me faites rougir maintenant. Trop de compliments en une journée !

Vous: Vous êtes au travail le lendemain de Noël, si je peux au moins vous faire sourire, c'est l'idéal :-)

Nicolas: Merci, mais que faire, les conseillers de chat doivent être là tous les jours, sauf les congés de Noël et nouvel an.

Vous: Alors autant le faire dans la joie et la bonne humeur. Vous me faîtes des cadeaux, je vous en fais.

Nicolas: Souhaitez-vous commander aujourd’hui dans ce cas ?

Vous: Avec plaisir !

Nicolas: Merci bien, vous me faites gagner une vente !

Vous: Et des points sur votre évaluation de fin d'année j'espère !

Nicolas: Tout à fait.

Nicolas: On passe à la commande ?

Vous: C'est fait.

Nicolas: Profitez de la livraison gratuite par Express Chronopost (normalement à 5€) pour toute commande jusqu’au 16/01/2012. Vous aurez votre mobile en moins de 2 jours ouvrés après la validation de votre commande.

Vous: Je vais faire ça

Nicolas: Excellent.

Vous: Merci pour vos précieux conseils.

Nicolas: Je vous en prie, ce fut un plaisir de vous aider pour la commande :)

Vous: Si vous avez le temps et l'envie, retrouvez-moi sur mon blog elsa-saone.over-blog.com (J'ai osé !)

Nicolas: Je vais noter ce lien :)

Nicolas: Bonne fin de journée. Bonnes fêtes de fin d’année.

Vous: Merci à vous aussi. Bon courage

Nicolas: Je vous remercie, vous êtes bien gentille. Au revoir et à bientôt peut être.

Vous: Au plaisir de vous lire en commentaire sur le blog, je serais ravie !

Nicolas: Dès que j'ai le temps, je vous rends visite.

 

Cher Nicolas (ou quelque soit votre véritable prénom), si vous passez par ici, laissez un petit commentaire, j'en serais enchantée ! (Les autres, vous pouvez aussi hein !)

 

EDIT du lendemain :

9h : J'ai eu un mail de 'Nicolas'. Ben vous savez quoi ? C'est pas son vrai prénom...et c'est même pas un garçon !

10h : le facteur Chronopost est passé : j'ai mon téléphone ! Hiiii ! Moins de 24h après la commande ! Sont forts chez Bouygues ! Merci Bouygues ! J'aime Bouygues !

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 08:49

Fréquentation blog décembre 2011

En gris, les chiffres du mois de novembre, où on stagnait autour de 5 visites par jour.

En décembre, c’est souvent au-dessus de 20 et c’est grâce à vous.

Merci

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 08:32

Ce matin, le couloir aurait pu incarner l’expression "une lumière vive au bout d’un tunnel".

26-12-2011 5650

 

Du coup j’en ai profité pour prendre des photos du jour naissant dans le salon (8h20) et sur la terrasse.

26-12-2011 5651

(Oui c'est le bordel, mais la lumière est jolie vous ne trouvez pas ?)


26-12-2011 5652

 

Avec de gros plans sur les aperçus mer.

26-12-2011 5653

26-12-2011 5655


Bon lundi à tous. Bonne chance pour ceux qui vont au travail ce matin.

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 23:59

Vendredi après-midi, je suis allé faire les courses de Noël à Carrefour.

Me suis maudite de ne pas y être allé entre midi et deux comme je l’avais initialement programmé ! Y’avait un monde fou au rayon saumon, j'vous raconte même pas !

 Suis rentrée juste dix minutes après Coupin, on a bourré les courses en vrac dans le frigo puis on s’est mis en route pour le cinéma, dans un village non loin. J’étais un peu énervée par mon passage à Carrefour (alors que je n’ai même pas attendu pour passer en caisse) et j’ai quelque peu déteint sur Coupin, qui me certifiait qu’il n’y avait pas de rond point là où je lui disais qu’il y’avait au moins deux façons de prendre une route plus rapide. Le GPS a fini de nous départager et, alors qu’on le regardait tous les deux, on a heurté la voiture de devant.

Rien de grave, c’était tellement bouché qu’on avançait à deux à l’heure, mais les ceintures ont bien jouées leur rôle. La dame de la voiture de devant est sortie, elle a regardé sa voiture puis elle a dit à Coupin qu’il n’y avait rien et elle a redémarré.

On est resté muet pendant deux minutes, puis on s’est reparlé, calmement. Quand même, ça aurait été bête de commencer notre week-end de Noël par une dispute.

 

Le village ? Charmant ! On l’a vu de nuit, tout illuminé par les déco de Noël, mais il y’avait la mer juste aux pieds du ciné. On ne la voyait pas mais on l’entendait bien. Ce sont de petites choses comme ça qui nous font prendre conscience qu’on habite en Corse. On s’est promis de revenir aux beaux jours.

Le film ? Le dernier mission impossible. Ça aurait pu être bien, mais c’était juste moyen. Les héros eux-mêmes sont persuadés de leur succès alors forcément le suspens n’y est pas. Les quatre protagonistes sont soit disant abandonnés par l’Agence mais ils ont tout de même des moyens illimités…juste dommage. Le jeu d’acteur est tout simplement faux. Sauf Tom Cruise qui lui est parfait.

Le cinéma ? Tout petit, très intimiste. On sent une vraie communication entre les spectateurs dans la salle. Très sympa. C’est la première fois que je vois deux personnes sortir de la salle au bout de 3 minutes parce qu’elles se sont trompé de film !

 

Comme la séance était à 18h30, on était de retour pour manger et on s’est fait une raclette de Noël. Trois fromages à raclette différents : au poivre, à la moutarde (que je vous recommande) et du morbier, dont nous sommes fans. Pas de charcuterie Corse cette fois, nous sommes resté dans le classique jambon blanc, blanc de poulet, bacon et chorizo.

 

Samedi matin, grasse mat en amoureux puis menus travaux dans le salon.

On a enlevé toutes les chevilles des murs puis on a enduit les trous. On prépare tout ça correctement avant de poser la tapisserie. Ensuite, pendant que je commençais le point de croix de ma très chère amie C, Coupin a tiré un fil téléphonique de notre chambre au bureau en passant par le couloir. On a envisagé toutes les solutions et c’était la plus simple pour faire arriver la Bbox jusqu’ici.

Fil tel 2  Fil tel 3

J’ai eu mon Niçois de frère au téléphone pour le remercier des livres qu’il m’a offert, puis mon père pour qu’il me raconte le Noël de la veille. Mon Calvin&Hobbes leur a plus, je suis contente ! Même qu’ils croyaient pas que c’était moi qui l’avait fait ! Hé ben si ! Mais j’avoue j’ai pas signé…

 

À midi, on a mangé des américains (c’est un sandwich avec des frites dedans).

sandwich-americain.jpg

(J'ai piqué cette photo à Google images, les notres étaient bien plus beaux !)

 

L’après-midi, pas grand chose, Coupin essaye de se servir de sa main gauche car sa main droite le fait souffrir sans qu’on sache d’où ça vient. Je regarde Downton Abbey.


Dans la soirée, j’ai la Brune de mon père au téléphone qui se confond en excuses de ne pas nous avoir envoyé nos cadeaux par La Poste avant, mais elle était tellement persuadée qu’on était à Nantes qu’elle en a persuadé mon père, pourtant fidèle lecteur de ce blog et qui, de ce fait, n’avait pas pu passer à côté de cet article indiquant que nous seront à Nantes du 23 au 29 janvier 2012. Tant pis, on le recevra dans la semaine et on sera tout aussi contents !

 

Le soir, nous faisons des toast que nous mangeons en direct, en parlant de la déco du salon.

A minuit, feu d'artifice tiré dont ne sait où, mais qu'on voit très bien de la fenêtre.

 

Dimanche. Re grasse mat.

Alors que je prépare le petit déjeuné, je n’entends plus Coupin. Je l’appelle, pas de réponse. Je me dirige dans le salon où je crois l’avoir vu entrer et le découvre torse-nu sur la terrasse, en train de prendre le soleil. Je retourne dans la cuisine, mets le petit dej sur un plateau et retourne sur la terrasse où Coupin a enlevé son pantalon. En boxer sur sa terrasse un 25 décembre, y’a pire non ? Je ne tarde pas à me dévêtir également, on doit avoisiner les 20°C. Pas un nuage dans le ciel et on voit la mer.

Comme dirait mon père ‘On pourrait être plus mal !’

 

On a les parents de Coupin au téléphone à qui on fait un peu de mal en leur parlant de nos températures alors qu’ils vont chercher du bois pour allumer la cheminée. Ils sont tout déçus qu’on n’ait pas reçu leur colis alors qu’ils l’ont posté jeudi. Tant pis, ça nous fera un Noël à rallonge.

 

À midi, c’est rôti de bœuf, haricots verts, marrons, champi et bûche pour le goûter (plus assez faim).

 

Coupin joue à un nouveau jeu dont je n’ai pas encore bien saisi les tenants et les aboutissants. Il joue à nouveau avec la main droite parce que la gauche "met trop de temps à répondre" mais avec une chaussette pleine de glaçons dans la manche. Je lis le blog du Papa de MiaIl est plein de tendresse.

 

Dans l'après-midi, j’ai ma maman, ses fils et belles-filles au téléphone.

Longtemps chacun. Ça fait du bien.

Je note une différence entre mon petit frère qui ne suit pas le blog et qui me pose des questions sur où j’en suis dans le boulot et sa chérie qui m’arrête quand je parle de Quick par "oui je sais, je l’ai lu sur le blog" c’est rigolo. À part elle qui se prend un peu la tête à son boulot, ils vont tous bien.

Ils me demandent tous si ce n’est pas trop dur de ne pas être parmi eux pour les fêtes et je leur répond "Bah si le prix à payer pour être dans un appartement super bien, sur une île magnifique, pouvoir prendre son ptit dej au soleil sur sa terrasse le 25 décembre c’est être loin de vous pour les fêtes de 2011 (faudrait pas que ça se reproduise trop souvent quand même) ça me va hein !"

Ce que vous ne savez pas, c’est que l’année dernière j’étais bien parmi vous, mais mon cœur était à Nantes, donc finalement on est quitte. Hi hi !  

 

L’année prochaine c’est vous qui venez ?

 

Le soir, j'ai ma très chère amie C sur msn. Elle a reçu tellement de thé pour Noël qu'elle va pouvoir tenir un siège.

Au dîner, feuilletés aux fruits de mer, escargots pour moi (Coupin n’aime pas ça) et salade verte.

Finalement nous aussi on aura fait un week-end de repas de Noël.

 

Maintenant je peux vous le dire, Coupin m’a offert des fils pour le point de croix comme cadeau de Noël et je lui ai offert une bouilloire électrique accompagnée d'un assortiment de boissons chaudes (thés, infusions, chocolats et cappuccino lyophilisés) pour son travail parce qu’il se plaignait de devoir traverser tout le bâtiment dans un sens, monter un étage et traverser tout le bâtiment dans l’autre sens pour accéder au distributeur de boissons chaudes, tout de même bien appréciables (les boissons) pendant cette période plus froide. (Mon dieu que cette phrase est longue !) Ouais parce qu’il fait pas 20°C tous les jours non plus hein, on n’a pas changé d’hémisphère non plus.

 

Et vous, vous avez été gâté par vos proches ? Vous vous êtes fait exploser la panse ?

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 20:20

Attention, l’article qui va suivre va causer produits de soins et beauté du visage.

 Donc si tu t’en fous (par exemple toi) ou si tu connais déjà (par exemple toi), tu peux te passer de la lecture suivante.

 

Lorsque je saute - telle une puce liseuse - d’un blog à l’autre et que je constate que sur deux blogs que j’aime lire on parle d’un troisième, je vais généralement y faire un tour.

 Parfois c’est un bon plan, parfois une bonne adresse, parfois une mine de bons conseils.


Ma dernière trouvaille : le blog de Sonia.

 Elle y raconte sa vie à Paris mais donne également des conseils soins et beauté du visage avec une pratique qu’elle a nommé le millefeuille (ou mille feuille, on peut dire les deux).

 Cette technique (elle répète qu’elle ne l’a pas inventée), elle l’a rapportée du japon où on l’appelle Layering. Elle consiste à superposer les couches (d’où le nom, que Dame Sonia a déposé là par contre) de produits sur son visage afin d’avoir une belle peau.

 Oui mais pas n’importe quels produits, pas n’importe quand et surtout pas dans n’importe quel ordre.

Vous trouverez toutes les infos nécessaires à la bonne compréhension de ce "rituel beauté" comme elle l’appelle, sur son blog, juste ici et .


Moi suis pas très maquillage, pas très soins, pas très "beauté" d’une façon générale.

Bon j’aime bien m’habiller avec des robes, des chaussures avec un peu de talon tout ça, mais niveau soin du corps, jusque là c’était savon, shampoing, dentifrice et basta. (Bast’ comme ils disent ici.)


Surtout que ma peau et moi ça n’a pas toujours été l’entente cordiale.

Tous les hivers elle se rappelle à moi par le gentil terme ‘atopique’ et me déclenche un eczéma carabiné, le genre qui résiste à tout et qui ne supporte aucune crème. Sinon c’est pas rigolo.


Je peux te dire que j’en ai essayé des crèmes et des savons sans savon moussants peaux sensibles réactives ! Tu sais, le genre qui te laisse un film bien gras sur la peau et que tu passes mille ans à frotter sous la douche pour le faire partir, irritant bien ta peau au passage et laissant tout le loisir au calcaire de lui faire du mal.


Au tout début, mon eczéma c’était de novembre à avril et il nécessitait un savon spécial et une crème spéciale à appliquer matin et soir (parfois même dans la journée, par exemple pour les mains).

 Ça s’est un peu calmé quand je suis passé de mon premier à mon deuxième appartement à Lyon, grâce au chauffage électrique, que je mettais donc (à fond) quand je voulais. À ce moment là, j’ai arrêté le savon de pharmacie qui coûte un bras et je suis passé au baume émollient Atoderm PP anti-récidive pour sécheresses cutanées sévères et récidivantes visage et corps BIODERMA (plus gras tu meurs !).

Baume nuit

(C'est cette bête là)


Comme je devais en mettre partout ou presque, c’était pyjama long aux jambes et aux bras obligatoire ou tâches de gras sur les draps. Pour le glamour, tu repasseras.

À ce moment là, eczéma de décembre à mars.


Lorsqu’en juillet nous avons appris que nous allions habiter en Corse, j’ai rêvé d’un pays où les températures ne descendraient pas assez pour déclencher mon eczéma d’hiver et être enfin débarrassée de mes problèmes de peau.


Mais c’était sans compter sur mon visage, qui m’avait laissé tranquille jusque là, qui a choisi le mois de juillet pour se manifester.

 Un matin, je me réveille couverte de boutons d’acné sur le visage. Moi qui n’en avait eu que très peu pendant l’adolescence, c’était bien ma veine d’attendre 24 ans pour avoir une peau-pizza.


Nous sommes en juillet, nous mangeons très gras à cause des barbecues, je me dis que ça passera en rentrant et je profite du soleil (Coupin dit que ça assèche la peau, donc que ça fait disparaître les boutons).

En août, je commence un nouveau travail au sein d’un bloc opératoire. Mes boutons ne disparaissent pas. Comme l’air du bloc est filtré, conditionné et climatisé, je me dis que ça doit venir de là.

En septembre, déménagement oblige, j’y pense moins, en me disant que le stress ne doit pas aider.

Octobre, il fait beau, je suis en Corse, je profite du soleil, les boutons je m’en fou.

Novembre, c’est repartie pour un nouveau boulot, de nouveau du stress, ça ne peut venir que de là.

Décembre, plus de boulot, plus de stress et TOUJOURS des boutons, plus que jamais ! Que fait la police ?


À la suite d’un article de Marie des Mamans Testent sur Saforelle, je l’avais introduit dans ma salle de bain et je me lavais le visage avec ça, en me disant que ça devait être plus doux que le savon de Marseille. Mais rien n’y fait.


À la lecture du blog de Sonia, je me suis dis que je tenais peut-être ma solution : le millefeuille.

Restait à convaincre Coupin de dépenser un peu nos sous pour des produits de "beauté". En fait, c’est lui qui a amené la conversation un soir où je me torturais une fois de plus devant le miroir "Tu devrais peut-être demander conseil en pharmacie, non ?"

Ah ça, il ne fallait pas me le dire deux fois. Nous étions samedi, cela me laissait tout le dimanche pour potasser le blog de Sonia à la recherche des produits qui allaient peut-être me sauver la face. Heureusement pour moi, elle avait justement écrit un article sur le millefeuille en parapharmacie comportant des marques que je connaissais déjà pour être supportées par ma peau toute pourrite.


Lundi, après la poste, avec mon colis L sous le bras, je me suis donc rendue à la pharmacie pour y trouver les produits suivants.


Pour l'étape N°1 (le soir) : huile lavante nourrissante visage et corps Sensifluid A-DERMA peaux sensibles.

Huile

A-DERMA, je connaissais déjà, c'est la marque qui m'a sauvé d'un eczéma récalcitrant sur les mains qui portaient des crevasses et que je planquais sous dix mille couches de gants tellement c'était moche. (Même à l'intérieur j'avais toujours des gants.)

Dans les crèmes A-DERMA, il y'a de l'avoine issu de l’agriculture biologique, très doux et très reconstructeur pour la peau. C'est simple, après une application de cette crème, les tiraillements des crevasses étaient parties. Une semaine après, mes mains étaient DOUCES, j'en ai pleuré de joie.

 

Mes impressions après une semaine d’utilisation : odeur très discrète et très appréciable. Texture super agréable ! Mousse bien, pas besoin d’en mettre beaucoup.

 

Pour l'étape N° 2 (le soir ou N°1 le matin) : Sébium gel moussant nettoyant purifiant BIODERMA peaux mixtes/grasses (non desséchant, sans savon, hypoallergénique).

Savon

BIODERMA je connais puisque c’est eux qui font mon baume émollient hyper gras.

 

Mes impressions : une véritable impression de frais après nettoyage ! Personnellement je n’aime pas trop l’odeur.

 

Pour l'étape N°3 : Cleanance lotion purifiante matifiante AVENE peaux sensibles jeunes à problèmes.

Lotion

 

Mes impressions : bon là ça assèche carrément, mais c’est ce qu’on lui demande après tout. Odeur assez neutre. Attention, en raison de la présence l’alcool, on ne peut pas faire de masque de coton avec cette lotion. Il est a noté que, sur un site de pharmacie, j’ai lu qu’il valait mieux passer la lotion uniquement sur les zones à problèmes (la zone T composée du front, du nez et du menton pour moi).

Il ne faut pas oublier (moi la première) de bien secouer le flacon avant utilisation, pour mélanger les deux phases.

 

Âgée de moins de 26 ans, je passe les étapes 4 (sérum) et 5 (contour des yeux) pour arriver à l’étape 6.

 

Pour l’étape N°6 : Sébium AI soin intense peaux à tendance acnéique BIODERMA.

Crème

 

C'est la pharmacienne qui me l'a conseillée tant que j'ai des boutons, comme crème de jour lorsque j'en ai partout, juste sur les boutons par la suite.

 

Mes impressions : UN PUUUR BONHEUR !

Des crèmes, comme je le disais, j’en ai testé plus d’une et celle-là est tout simplement merveilleuse. Elle hydrate ma peau sans laisser de film désagréable (celui que tu te dis que tu ne pourras jamais t’habiller) et elle ne fait pas briller la peau ! C’est la première fois que je vois ça ! Quant à l’odeur, ça sent le lait de bébé je trouve.

 

Pour le gommage : gommage doux purifiant AVENE peaux sensibles (hypoallergénique, non comédogène).

Gommage

 

Je n'ai jamais fais de gommage de ma vie sur mon visage car je pensais qu'il ne supporterait pas. J'essayerai la semaine prochaine.


J'en ai eu pour 47€ et des centimes.

 

J’ai acheté aussi des produits pour quand je n’aurai plus de boutons (on y croit). Savon d’alep pour l’étape 2 (le soir ou 1 le matin)

Savon alep

 

Eau thermale AVENE pour l’étape 3 (pour  faire les fameux masques de coton)

Eau thermale

 

Sébium mat fluide matifiant BIODERMA peaux mixtes/grasses (non comédogène, hypoallergénique) pour l'étape 6.

Fluide

 

Soit 70€ et des centimes en tout.

 

Avec tout ça, la pharmacienne m'a donné des échantillons.

Echantillons

Cleanance gel nettoyant sans saon AVENE peaux jeunes à problèmes. 25ml

Effaclar duo soin anti-imperfections correcteur et désincrustant LA ROCHE POSAY peaux à tendance acnéique 3ml X2

Baume hydratant corporel quotidien CICABIAFINE peaux très sèches. 15ml

 

Comme je dois prendre l'avion le mois prochain pour aller à Nantes et que j'ai bien l'intention d'emmener tout ça avec moi, dans la foulée j'ai été acheter les flacons suivants à GIFI pour la modique somme de 4.95€.

FlaconsFlacons remplis


Jour 1 (lundi)

Tous les produits sentent bons. Impression de propreté intense après le premier ‘rituel du matin’ ! La crème pénètre vraiment rapidement et ne laisse pas de film gras, très agréable.

 

Jour 2 (mardi)

La crème de nuit a été intégralement absorbée, contrairement à d’habitude où je me réveille avec la peau aussi grasse qu’au coucher. Je ne sais pas si ce sont les soins ou ma lumière, mais j’ai l’impression que mes boutons sont plus rouges après le lavage.

 

Jour 3 (mercredi)

Finalement les boutons paraissent rouges après le lavage, mais retrouvent une couleur ‘acceptable’ après la crème. Cette crème matifiante tient toutes ses promesses, je n’ai pas le visage qui brille et ce pendant toute la journée. Presque tous les points noirs du nez ont disparus. Ceux du front et du menton s’accrochent.

 

Jour 4 (jeudi)

Me demande si mon huile lavante ne fait pas double emploi avec le savon de l’étape suivante ? Zut j’ai encore oublié de secouer la lotion. Les boutons ont l’air de s’estomper, restent les marques rouges.

 

Jour 5 (vendredi)

Je passe sans arrêt mes mains sur mon visage tellement il est doux.

 

Jour 6 (samedi)

Presque plus de boutons. Coupin se moque de moi et de ‘mes cinquante produits’ avant d’aller me coucher.

 

Jour 7 (dimanche)

De rare boutons résistent encore et toujours à l’envahisseur. Plus de points noirs, nulle part. Coupin me dit ‘ben c’est que ça doit être efficace ton truc’.

 

Pas fait le gommage, paraît qu’il vaut mieux y aller par étape. Mais j’vous raconterais.

Je pense terminer les produits 'peau à problème' puis passer aux produits 'peau normale/mixte' si les boutons sont toujours portés disparus.

 

Et vous, un rituel 'beauté' ou 'bien-être' ? A part le brossage de dents et le crayon à zeux ?

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 16:57

Ça y est !

Maintenant que Noël est passé et que les principaux concernés par ce sujet ont découvert leur cadeau, je peux vous parler de ma nouvelle occupation : le point de croix.

 

Il faut avant tout que je vous raconte mon cheminement pour arriver jusqu'à cette activité.

Je connaissais de longue date car la mère de ma mère en fait beaucoup. Mais ça ne m’avait jamais attiré, motifs trop ‘vieillots’, moi pas assez douée de mes mains.

Puis je passe quelques jours été 2010 chez ma très chère amie C qui s’est mise au point de croix il y’a peu. Elle me montre sa toile monochrome rouge sur le thème de l’amour. Je suis assez emballée, mais Coupin reste très septique à l'idée que le point de croix puisse représenter autre chose que des motifs qui "font grand-mère".

En septembre 2011, chez notre ami T Nantais, l’appartement est décoré avec des œuvres en point de croix réalisées par son père. Il a, par exemple, représenté des affiches de pub (la pub Banania sur fond jaune) et des affiches de films : un boulot monstrueux !

Banania.jpg

 

Du coup, j'ai pu montrer à Coupin que le point de croix n'était pas ringard et j'ai eu encore plus envie de m'y mettre.


Déménagement en Corse oblige, j'ai un peu oublié.

Puis, alors que je cherchais des occupations pour cause de non-boulot, je me suis rappelé le point de croix et j'ai cherché une mercerie.

Par chance, il y en avait une en bas de la rue de notre premier appart. J'ai mis un peu de temps à pouvoir y aller tant les horaires d’ouverture étaient bizarres, mais j'ai fini par franchir la porte.

Là, une dame fort peu aimable me reçoit. Je lui raconte que j'ai une amie qui fait du point de croix et que j'aimerai m'y mettre, je la préviens que je n'y connais absolument rien. Elle me demande sèchement "Votre amie, elle fait du point compté ou dessiné ?" À ce moment là, je n'en ai aucune idée. Je me rappelle le dessin de l’œuvre telle qu'elle devait être une fois terminée et je suggère qu'il doit s'agir du point dessiné. La vendeuse me sort deux napperons avec des dessins au point de croix dessinés dessus : le petit présente un dessin floral, le grand un paysage marin. Elle en profite pour me vendre un assortiment d'aiguilles (alors qu’une aurait suffit) et trois bobines de fils dégradés : un vert, un rose, un bleu et me renvoie chez moi.

 

À la maison, je commence le petit napperon et m’aperçois que je ne m'amuse pas du tout, qu'il faut simplement passer le fil sur le dessin, que je n'ai pas le rond en bois comme mon amie C et que finalement, ça devait plutôt être l'autre sorte de point de croix.

Je mets une semaine pour retourner voir la méchante madame de la mercerie. Je lui rapporte le grand napperon qu'elle consent à me rembourser, puis lui demande un rond en bois et un "kit" de point compté. Elle me donne le détail d'un tableau qui fait carrément grand-mère en me disant qu’il s’agit du dessin le plus simple qu’elle ait.

Chez moi, je déballe le tout et me rends compte que non seulement le dessin final n'a rien de joli mais que SURTOUT il n'a absolument rien de simple ! Il faut changer de fil presque à tous les points, faire des bordures...bref...la CATA !

Voyant mon désarroi, Coupin propose de me pixelliser une image de mon choix, m'indique que je n'aurai qu'à faire une croix dans chaque carré et que cela devrait bien rendre. Il me conseille de commencer par quelque chose de simple, comme par exemple le logo d'une marque que j'aime bien, qui ne comporterait pas trente six mille couleurs et si possible les couleurs vendues dans le kit éparpillé sur la table.

 

Quand on cherche "logo" sur Google image, il apparaît beaucoup le logo Google et celui de Google Chrome. Nous choisissons donc ceux-là. Quatre couleurs : vert, rouge, jaune, bleu, un cercle, des formes simples et des lettres. Voilà qui doit être parfait pour commencer.

L'aiguille vendue dans le kit est beaucoup moins piquante que les aiguilles de la vendeuse, le motif se forme petit à petit sous mes doigts, je prends des conseils sur le net pour bien commencer. Finalement, je mettrais une semaine à finir mon premier point de croix et je me suis beaucoup amusée !

Logo Google Chrome

 

Une nuit, je rêve que j'offre des "tableaux" fait main et personnalisés pour Noël. En me réveillant, je me dis que ça pourrait être une bonne idée et je demande à Coupin de me pixelliser une autre image : celle de Calvin et Hobbes sur leur luge.

Orginal.jpg

Je retourne voir la vendeuse et lui demande de la toile aïda vierge (30€ le mètre) ainsi que des fils pour effectuer mon second point de croix (je me sers de l'image imprimée pour choisir les couleurs).

Du fait de Quick, j'avance beaucoup moins vite sur ce second point de croix. Puis je suis à nouveau au chômage donc j’avance pas mal. Je choisis de faire d’abord les contours en noir puis de remplir les parties colorées.

Point-de-croix-C-H-avancement-23h05.JPG  

Je l’avais un peu oublié avec le deuxième déménagement, mais à l’approche de la date de Noël, il s’est rappelé à moi et je l’ai fini un peu précipitamment, pour avoir une chance de l’envoyer à temps.

Calvin&Hobbes fini

 

Devant la question de mon père "c’est toi qui l’a fait ?" je me rends compte que j’ai oublié de le signer.


Depuis, je me suis exercée dans le format "mini".

Poire

             (5cmx3cm)

 

3 cerises

                      (3cmx3cm)

 

En ce moment je suis sur un plus grand (pas autant que le Calvin&Hobbes cela dit) mais je ne peux pas vous le montrer parce qu’il est pour ma chère amie C et je sais qu’elle traîne parfois par ici.

 

Pour ceux que ça interesse, je me sers de fils de la marque DMC en "mouliné" 6 brins, de taille 25. (  Sinon, mon anniversaire c'est avant le 15 janvier 0:-)  )

 

Qu'en pensez-vous ? Et vous, adepte des activités manuelles ? Lesquelles ?

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 15:14

Ici, Mère Blablas nous parlait de sa pire soirée de Noël et je répondais que Noël, dans mes souvenirs ça avait toujours été bien (c’est plutôt mon anniversaire qu’on zape en général, tant il est proche de celui de cet %$*£ de Jésus).

 

Ce n’est pas exactement vrai bien sûr, j’ai notamment en tête le dernier Noël ‘en famille’ chez les parents de ma mère. Les cousins qu’on voit une fois dans l’année qui nous demandent en quelle classe on est parce qu’on n’a rien d’autre à se raconter, les oncles qui boivent trop, les tantes qui parlent entre elles, la mère qui tente de tout superviser en étant tout sauf gentille, l’attente de la fin du repas avec ma cousine M pour s’éclipser chez elle.

 Cette fois là je me suis dis ‘plus jamais’. Et puis l’année d’après, les cousines sont venues avec leurs filles et je me suis régalée de leurs histoires de grossesse et de bout de choux. Cette fois là par contre, ça a vraiment été la dernière.

 

Si on considère que, pour être réussie, la soirée de Noël doit comporter une table longue comme le salon avec nappe et bougies, des victuailles pour toute un semaine à avaler en quelques heures, des toast, des cadeaux, un sapin, des guirlandes, de l’alcool et regrouper toute la famille ou presque, alors cette année, ma soirée de Noël sera catastrophique.

 

Dans "une table longue comme le salon", on a le salon.

 Niveau nappe, c’est la dêche. C’est bien simple, je n’en ai aucune. Mais je crois que je n’aime pas vraiment ça. (En plus je n’ai ni fer ni table à repasser.)

 Pour les bougies par contre, je suis capée ! Je peux mettre le feu à la tapisserie à coup de chauffes-plats si je veux.

 

Concernant les victuailles, si on veut manger autre chose que des pâtes au beurre pour Noël, va falloir aller faire les courses. J’aime autant vous dire que je me réjouis à l’avance de déambuler au rayon foie gras le 23 décembre.

Des toast, c’était le repas d’hier soir, pour manger devant un film, ça compte ?

 

Les cadeaux, des autres, sont arrivés à bon port. Les notres, ils sont déjà tellement déballés qu'on les a même déjà utilisés !

 

Pour le sapin, Coupin est contre un vrai ‘parce que c’est une vie quand même’ et contre un faux qui nous prendrait de la place. Mais il m’a fait la promesse qu’on en aurait un quand on aura des enfants. Tout n’est pas perdu.

 Au sujet des guirlandes, j’en avais piqué une chez l’un de mes parents une année pour la mettre sur mon ficus, mais je ne l’ai pas retrouvée. Faut dire, j’ai pas non plus tellement cherché.

 

De l’alcool, c’est bien un des seuls trucs qu’on n’a pas ici. Pas la moindre goutte. Non non, même pas du vin blanc de cuisine ou de la bière pour les crêpes. Rien. Dans la pharmacie ? Même pas, on désinfecte au Mercurochrome et nos déo en sont dépourvus.

 

En ce qui concerne la famille, j’ai une sœur à Metz et un frère à Nice, le reste est assez regroupé dans la région lyonnaise. La belle-famille est à Nantes.

 

Je ne serais pas avec eux ce week-end mais je les ai tous, tout près, dans le cœur.

 

Je pense à ma mère qui fêtera cette année le dernier Noël dans son appartement et pour qui l’année 2012 va amener pas mal de changements. Je l’ai régulièrement au téléphone. Plus d’une heure à chaque fois.

 

Je pense à mon père, dont la discrétion augmente avec le nombre de convives, mais qui n’en pense pas moins. Au milieu de ses chats. Je le revoie me dire cette phrase magique l’année dernière alors qu’il lisait et que je l’imaginais avec un petit sur les genoux ‘Mais oui, je n’attends que ça !’

 

Je pense à sa brune, que j’ai eu longtemps au téléphone il y’a 10 jours pour son anniversaire. Toujours réjouie d’avoir du monde à la maison, qui plus est quand le frigo est plein de bonnes choses.

 

Je pense à ma sœur, dans sa grande maison où ça caille, qui m’a fait le plaisir de papoter super longtemps au téléphone avec moi ce matin. On aimerait toutes les deux ‘se poser’ et fonder une famille en même temps. Elle n’a jamais été si loin mais jamais aussi proche à la fois.

 

Je pense à mon frère de Nice, à qui la vie sourit enfin avec un CDI et des perspectives d’avenir qui se dessinent. La dernière fois qu’on s’est parlé, on n’en finissait plus de se remercier l’un l’autre. Je suis fière de lui, il est fier de moi. On se soutient. On a toujours été là l’un pour l’autre. (Et merde j’aurai voulu arriver à terminer cet article sans pleurer.) Je crois que je l’aime plus que jamais.

 

Je pense à mon grand frère (qui va devenir gros frère s’il continue) qui avance dans son projet de vie. D’abord la maison, ensuite le resto. J’espère que tous ses projets lui apporteront cette satisfaction qu’il a l’air de toujours chercher.

 Je pense à sa chérie, très discrète mais à qui je tiens. Fort. Fort. Fort.

 

Je pense à mon petit frère qui ne donne jamais de nouvelle. Il me manque. Elle n’est pas si loin cette époque où nous rallumions la lumière ‘pour de nouvelles aventures’, où nous nous faisions passer des choses ‘par la poste’, où nous vivions à quelques mètres l’un de l’autre dans un couloir tout bleu, où nous vivions à deux rues dans la même ville. Il va ouvrir le resto avec le grand et j’espère sincèrement qu’il aura toute la place qu’il mérite.

 Je pense à sa chérie à lui, qui est aussi une très bonne amie. Elle aussi elle me manque. Ainsi que toute la clique d’Allix. Va être dur le nouvel an sans vous.

 

Je pense à mon amie Manu du Brésil, qui va voir la neige pour la première fois de sa vie cet hiver, en France. Je pense à son chéri à elle, le boyfriend de Coupin, qui a essayé de réunir des fonds pour nous faire venir à Nantes pour début janvier. Adorable.

 

Je pense à mon meilleur ami G, qui va devenir parisien et salarié en janvier. Avec qui la vie est aussi simple que ‘j’ai pas d’idée pour ton cadeau de Noël ! ça me rassure, moi non plus ! on laisse tomber ? on laisse tomber.’ J’espère arriver à le voir fin janvier.

 

Je pense à ma meilleure amie C, que j’ai eu au téléphone en début de semaine. Toute grippée mais débordante de vie. Elle court partout entre son mémoire, ses stages, son nouveau chéri et ses parents dans le Sud mais elle a promis de venir en Corse avant l’été. Je l’attends avec impatience.

 

Je pense à ma super coupine S qui passe le premier Noël dans sa maison avec son chéri, dont la ménagerie déjà composée d’un cochon d’inde et d’un poisson va bientôt s’agrandir d’une chienne dont j’ai proposé le prénom. Je pense à son chéri qui s’est (enfin !) rendu compte hier que son boulot ne lui convenait pas alors qu’on lui répète depuis des mois.

 

Et puis je pense à moi, à nous, avec Coupin.

 Nous voulions partir dans le Sud, nous aurions difficilement pu aller plus au Sud. Nous voulions un appartement lumineux, nous l’avons. Nous voulions des projets de déco, ils se réaliseront. Coupin voulait résoudre des problèmes et prendre des décisions, il ne pouvait rêver meilleur poste. Je voulais du soleil, je suis servie. J’ai des entretiens d’embauche qui se profilent en janvier. J’ai des projets plein la tête et plein le blog. Je suis avec l’homme que j’aime. Nous avons des projets ensemble (‘dans un an c’est loin’).

 

Je suis heureuse.

 

Vous êtes loin, mais je vous garde tout près. Toujours.

Famille-mains.jpg

Partager cet article
Repost0

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets