Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 15:14

Cousin 3D Audun Le Tiche

 

Un grand merci au Cousin 3D qui a fait son possible pour que cette carte arrive le jour de mon anniversaire (qu'il n'a pas oublié LUI).

Il gagne la sixième place !

Audun Le Tiche, j'y suis allé quelques fois. J'en ai de très bons souvenirs (merci à toi) et aussi de très mauvais. Ce que je retiens surtout c'est que ça CAILLE !!!

 

Merci Cousin 3D ! Gros gros bisous ensoleillés !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:25

Il est 10h50 quand je reçois un appel d’un numéro inconnu. Je décroche. C’est l’un des docteurs de la clinique vétérinaire de vendredi. Il me dit qu’ils ont retenus deux candidatures dont la mienne.


Il m’explique qu’ils se sont souvent heurté à des personnes ne s’attendant pas à ce genre de poste (il m’a notamment parlé du soin, des animaux malades et du sang). Pour éviter les déconvenues, ils font passer un essai de deux jours à chaque candidates en accord avec le Pôle Emploi (une évaluation en milieu professionnel que ça s’appelle il paraît).

Si l’essai est concluant, on signe pour un CDI 35h avec deux mois de période d’essai.

 Il me propose jeudi et vendredi pour faire l’essai. Je réponds que c’est parfait.


Il m’indique qu’il proposera lundi et mardi à l’autre personne pour ses essais et que si les deux sont concluants il y’a des chances pour qu’ils prennent les deux tant ils sont en sous-effectif.

Je réponds que ça me va parfaitement puisque lundi et mardi je ne suis pas là (on sera à Nantes). Je demande si ça pose problème (billets non échangeables, non remboursables tout ça), il répond qu’effectivement il aurait préféré que je commence lundi 23 janvier si les essais étaient concluants, mais que ce n’est pas grave si je ne peux commencer que le 1er février. Il déclare que ça aurait été problématique si on avait dû attendre le 1er pour les essais, mais que vu que je peux être là jeudi et vendredi, ça va.

 

Pour la suite, il attend un appel du Pôle Emploi pour savoir quand les dossiers de mise en situation professionnelle seront prêts puis il me rappelle pour me dire quand aller les chercher.

 

J’essaye de rester concentrée sur l’entretien de tout à l’heure (13h) au CMPP/CAMSP pour avoir une porte de sortir au cas où les essais ne seraient pas concluants. Je sais que là, le poste ne démarre que le 1er février et j’aurai alors fait les essais à la clinique vétérinaire.

 

Mais bon : suis hyper contente !!!

illustration-veterinaire.jpg

(C'est tout moi la blonde )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:05

La recette tout d’abord.


300 g de farine

1 sachet de levure chimique

1 sachet de sucre vanillé (facultatif)

2 œufs

Entre 40 et 50 cl de lait selon consistance souhaitée


Mélangez tous les ingrédients.

Laisser reposer 15 min ou pas selon faim ou urgence de l’envie de gaufre.

Faire cuire avec le gaufrier.

Préparation


Les premières, un chouya pas assez cuites.

Premières gaufres


Les deuxièmes, bien clavier d’ordi comme on les aime.

Deuxièmes gaufres


Au sucre glace.

Sucre glace


J’en ai aussi fait au Nutella et une au beurre demi sel+sucre pour Coupin (on est Nantais où on l’est pas).

Gaufre-Nutella.JPG


Et vous, c’est quoi votre saveur préférée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 15:19

Il s’agit d’une table de la série ‘Canyon II’ en pin massif achetée à Conforama en soldes (- 50 %) pour la somme de 147,75 €.

Table-Salon.JPG


Nous l’avons montée (très simplement) avec Coupin ce matin.


Ses parents nous ont conseillé de l’enduire d’huile de lin pour la protéger et de la recouvrir avec des sets de table ou une nappe transparente pour éviter de la marquer.


À midi, nous avons mangé sur notre ancienne table qui est maintenant sur la terrasse.

 

Oui oui, au soleil, sur la terrasse, en t-shirt, un 15 janvier ! Le pied !

On a passé le repas à se dire qu’on a quand même terriblement de la chance d’habiter là.


Ensuite, on a fait une petite conversation Skype avec les parents de Coupin qui nous ont annoncé leur venue ici la dernière semaine de février.

Heureusement pour moi, ils ont prévus de dormir à l’hôtel (merci mon Dieu).


Sinon, il nous ont également parlé de leur déjeuner avec les parents de la conjointe de leur premier fils, qui se marie en mai cette année.

Laissez-moi vous dire qu’un mariage organisé par les quatre parents ça a l’air d’être une véritable partie de plaisir pour tout le monde !


Rappelez-moi que c’est une bonne idée le resto quand on leur en parlera et qu’ils seront immanquablement contre !


Cette idée ne plait d’ailleurs pas non plus à mon frère de Nice. Il dit que ça ne fait ‘pas vraiment mariage’. Ouais ben éviter d’être à découvert à 26 ans, moi je trouve ça très bien !


Bises à tous et bon dimanche, moi je vais faire des gaufres !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 19:59

Aujourd’hui Coupin a monté les deux grands meubles de la cuisine.


Du coup, nous avons pu aménager celle-ci et ENFIN ranger le bordel qui traînait partout. Bon y’en reste un peu, j’avoue, mais on y travaille.

 

J’ai également pris la décision de mettre les produits ménagers dans le plus haut placard du meuble de la buanderie (séchoir, sellier, mini balcon attenant à la cuisine, rayez la mention inutile) qui ferme à clé pour les éloigner de futures petites mains baladeuses.


Le frigo a changé d’angle pour libérer la fenêtre.

Fini 1Fini 2

Alors, vous trouvez ça comment ?


Oh ! Bonne nouvelle ! Normalement on va quand même pouvoir avoir notre banc (rappelle toi, il n’était plus en vente dans notre Confo) parce qu’il était encore dispo dans l’autre Confo de Corse et qu’il semblerait qu’il soit possible de faire transiter les meubles d’un Confo à l’autre.

Croisez les doigts !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 15:20

Je vous disais ici qu’aujourd’hui nous devions visiter une maison avec un jardin de 400m² pouvant potentiellement accueillir les 60-80 invités de notre mariage.


Après discussion (partiellement houleuse) avec Coupin, il se trouve que louer un endroit, prévoir le traiteur, prévoir des To-It s’il pleut, la déco...va être beaucoup trop cher si on souhaite se marier l’année prochaine.


On ne veut surtout pas demander à nos invités de participer puisqu’ils auront déjà le voyage Continent-Corse et l’hébergement sur place à leurs frais.

On ne veut surtout pas faire un emprunt.

On ne veut surtout pas manger des pâtes toute une année pour mettre 1000 € de côté tous les mois.


Donc, le plus simple c’est encore le resto.


On se marie le samedi après-midi, on va tous ensemble au resto le soir. Chacun dort où il veut (mais pas chez nous, on a une nuit de noce à consommer ) et le lendemain on va tous à la plage.

Ceux qui veulent peuvent prendre des vacances avant, après, pendant.

Ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas peuvent prendre un avion le vendredi ou le samedi et repartir le dimanche.

Ceux qui ne peuvent pas venir ben…allez mourir et pi c’est tout.


Vu la disposition de la ville (la mairie est d’un côté, les resto de l’autre, les plages encore plus loin), on a décidé de se marier dans notre ville parce que ça on n’a pas le choix, mais ensuite de tout faire dans le charmant bled où on avait été au cinéma (rappelle toi). Parce que là les resto sont à côté de la plage et que tout est à proximité de la ville, donc des éventuels hébergements.

Nos invités pourront donc tout faire à pieds une fois acheminés de la mairie au dit bled.

Et comment on les achemine ? Bon ben on n’a encore pas trouvé. On ne peut pas avoir toutes les bonnes idées le même jour !


On voit ça en mai 2013, pour être complètement hors saison (sinon bonjour les prix des hébergements et du resto) et avoir la chance d’avoir le beau temps. On croisera les doigts pour que la mer soit assez chaude pour pouvoir se baigner.

 

Pourquoi pas septembre ? Parce que les gens sont dans la rentrée, ils sont déjà partis en vacances donc ils ont moins de sous et SURTOUT parce que ma Super Coupine du Monde se marie en septembre et qu’on peut pas être à Nantes et en Corse.


Les moins : le prix. C’est un des seuls trucs qu’on ne pourra pas tout à fait maîtriser. Faudra négocier un peu avec le resto.


Les plus : pas d’organisation à prévoir, pas de location de tables, de vaisselle de mobilier divers, pas de déco à acheter. Possibilité de prévenir les invités longtemps à l’avance (suffit de trouver le resto) (d’ailleurs, ça y est hop vous êtes prévenus) pour qu’ils s’organisent pour les billets d’avion ou de ferry. Personne ne fait le service. Personne ne doit débarrasser le lendemain. Et SURTOUT : il faudra tester les resto avant ! Chouette ! De bonnes soirées en perspective !

 

Coloriage-mariage.gif

(mescoloriages.com)

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 22:36

Je vous disais ici que j’avais reçu un appel d’une clinique vétérinaire m’invitant à me rendre à un entretien vendredi 13 janvier à 16h.


C’était aujourd’hui donc.


J’ai pris le bus en bas de ma rue in extrémiste vu qu’il allait partir quand je suis arrivée à l’arrêt.

Il m’a déposé devant la clinique à 15h45, je me suis présenté à la secrétaire assise derrière un pc et elle m’a proposé d’attendre en salle d’attente.


Côté animal j’ai vu : un chien qui vomissait de la mousse blanche, un chien avec manifestement un problème aux yeux (ou alors il avait mangé plusieurs lapins arôme myxomatose), un rongeur dans sa cage qui venait pour ‘un contrôle’, un chien épileptique et des animaux bien traités.


Côté humain j’ai vu : un monsieur pressé de partir, une dame inquiète pour son toutou, un couple qui retrouvait "son bébé qui boude parce qu’on l’a laissé tout seul" et des gens très tendres.


Côté secrétaire, j’en ai vu trois. Elles n’ont pas arrêté de faire des allers et venues entre la partie "humaine" dans laquelle j’étais, formée par la salle d’attente et le comptoir de la secrétaire ; et la partie "animale" formée de je ne sais pas combien de salles (entre autre) vu la taille du bâtiment à l’extérieur.


Après une petite demi heure d’attente où je ne me suis pas ennuyé (j’adore regarder les gens), j’ai été reçue très brièvement par deux messieurs en civil qui se sont présentés comme des vétérinaires.

Dans la salle, un ordinateur sur une table haute, une table métallique, une chaise en plastique et un meuble bas avec évier et placard en dessous. J’étais assise sur la chaise alors que les deux vétérinaires étaient debout, l’un avec mon CV et ma lettre de motivation sur la table.


Avant de commencer à vous retranscrire l’entretien dans ses grandes lignes, il faut que je vous précise que ma candidature a été envoyée en novembre. Vous imaginez donc ma surprise lors de l’appel de mercredi, mais passons.


Bonjour. Tout d’abord, quelles sont vos motivations pour postuler chez nous ?

Et bien je suis secrétaire médicale, donc la partie administrative du poste. Ensuite, j’aimerais enrichir mes connaissances, donc pourquoi pas dans le milieu de la santé animale puisque je n’ai fais que de la santé humaine jusque là.

Toutes les expériences que je vois là, c’était pour du secrétariat ?

C’est ça. Sauf les expériences d’Agent de Service Hospitalier.

En tant que secrétaire, vous n’avez gérez que la partie administrative ?

C’est à dire ?

Vous n’avez pas fait de soin ?

Et bien non, dans les structures où j’ai exercé les secrétaires s’occupaient uniquement du téléphone, du courrier, de la prise des rendez-vous, de la frappe des compte-rendus… Mais j’ai déjà vu des soins en gériatrique quand j’étais ASH et j’ai donné quelques repas à des patients si on peut appeler ça du soin.

Je vois que vous n’avez travaillé que dans la région Lyonnaise, vous venez du Continent ?

C’est ça.

Vous êtes ici parce que vous avez suivi votre conjoint j’imagine ?

Exactement. Nous sommes arrivés fin septembre.

Du coup, vous n’avez pas d’expérience dans la vente ?

Et bien j’ai fait Mc Do et Quick si on peut appeler ça de la vente…

Ah oui vous avez fait Mc Do ? À Lyon ça ne devait pas être comme ici…

Ben là je sors du Quick de la ville et effectivement ce n’est pas pareil…

Je ne comprends pas, pourtant les sandwichs ils devraient avoir les mêmes goûts partout ? Par exemple le Giant, il devrait avoir le même goût ici et à Lyon non ?

En général les restaurants privilégient les productions locales donc il se peut que votre Giant ne soit par exemple pas fait avec la même viande ou la même salade.

Oui mais la sauce ?

Ah normalement la sauce c’est la même partout.

Et pourquoi vous êtes partie du Quick alors ? Ce n’était pas bien ?

Ah si, le travail, les collègues et les clients étaient biens mais la direction était assez inflexible sur les horaires et disons que ceux-là mettaient en péril mon bien être et celui de mon couple alors j’ai préféré partir.

Parce que votre conjoint il a des horaires de bureau c’est ça ?

C’est ça. Alors que moi je travaillais surtout le soir et les week-end.

Oui vous avez eu raison. Seulement, ici aussi les horaires sont assez contraignants. Des fois on peut finir à 19h ; 20h ou 20h30.

Oui, mais ça, ça va, à Quick on commence à ces heures là.

Sur le papier, la clinique est ouverte de 8h à 19h pour faire simple. Mais dans les faits, c’est quand même souvent 20h30. Enfin il y'a des roulements hein. Mais la fille qui commence à 13h30, celle qui est d'après-midi, elle fini à 20h30.

Et vous êtes ouverts tous les jours j’imagine, comme toutes les cliniques ?

Les rendez-vous ont lieu du lundi au samedi matin. Bien sûr, on ne met pas les animaux dehors le week-end. Donc les filles font un roulement pour faire les soins le samedi après-midi, parce qu’on n’a pas besoin d’être là. Pour les dimanches, c’est différent, des fois on peut avoir des gardes… Mais on en reparlera. Bon ben voilà, le but de cet entretien était de se voir. On s’est vu. On vous rappelle. Bon week-end.

 

 

Voilà ça a été aussi court que ça.

J’ai repris le bus dans l’autre sens et je suis rentrée à ma maison avec ma Super Coupine Du Monde au téléphone.


Selon Coupin, vu le temps qu’ils ont mis à me convoquer (de novembre à janvier ça fait presque 2 mois), il faut que je m’attendre qu’ils puissent me rappeler en mars ^_^

 

 

Je m’attendais surtout à ce qu’on me parle un peu plus du poste. Parce que peut-être que les vétérinaires que j’ai rencontré ont pu se faire une idée sur moi, mais moi je n’ai pas du tout pu me faire une idée sur le poste.

Je ne sais par exemple pas du tout si je vais devoir manipuler beaucoup les animaux et du coup si mon allergie va m’empêcher de travailler dans cette clinique ou pas. Je ne sais par exemple pas du tout s’ils recrutent quelqu’un parce qu’une personne s’en va ou si c’est une création de poste. Je ne sais pas du coup quand est-ce que le travail est sensé débuter…


À suivre donc. Surtout après le rendez-vous du CMPP/CAMSP de lundi 13h.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 21:43

Gym-Ball.jpg

(Presque taille réelle.)

(La mienne est bien de cette couleur : Rose Barbie )

 

Vous appelez ça comment vous ? J'ai trouvé plein de noms différents sur le net :

- Gym Ball

- Yoga Ball

- Swiss Ball

- Ballon de gymnastique

- Ballon de pilates

Et ben maintenant, j'en ai un(e) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 11:38

À 11h30 tapantes, une sonnerie d’interphone.


Le facteur monte au deuxième étage avec un colis presque aussi grand que lui.

Cadeau-Soeurette 5784

Mon dieu, mais que peut-il y avoir là dedans ?

 

 

Cadeau-Soeurette 5785

Surtout du vide en fait.


Cadeau-Soeurette 5788

Et un appareil croque gaufre !!! OUAIIIS !!!


Merci sœurette !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 11:20

Il y’a quelques temps, j’ai demandé à mes parents de me raconter par écrit ce dont ils se souvenaient du mardi 13 janvier 1987.


Ma mère ayant de gros problèmes d’ordinateur m’a appelé pour me dire qu’elle ne pourrait sans doute pas le faire, mais qu’elle se pencherait sur la question dès qu’il serait réparé.


Mon père s’est prêté au jeu et m’a envoyé un mail deux jours après avec comme objet "à n’ouvrir que le 13 janvier" je l’ouvre donc ce matin et je finis en pleurant bien sûr. Je vous le livre tel quel.


 

Puisqu'à l'occasion de ton hum-humnième anniversaire, tu m'invites à évoquer le jour de ta naissance, c'est très volontiers que je me prête à l'exercice, mais l'histoire commence bien avant, puisqu'on a eu un peu de mal à t'avoir. Je ne sais plus ce qui nous avait incité à attendre autant de temps après la naissance de ton frère, ni ce qui nous a décidé à ne plus attendre, mais une fois la décision prise d'avoir un deuxième enfant, on a dû se rendre à l'évidence : ça ne venait pas. Je ne sais plus si on habitait encore avenue Frazez à Roubaix, dans le quartier de l'Ama Gare, ou si on avait déjà déménagé chemin des crieurs à Villeneuve d'Ascq, mais du coup, on en est venu à guetter les périodes d'ovulation et planifier des pauses déjeuner crapuleuses qui m'obligeaient à revenir du bureau. On a connu des corvées plus désagréables ! Pi un jour, ça a été bon : on t'attendais.

 

 

Pour les échographies, tout ça, me demande pas, je n'en sais plus rien, mais le jour de ta naissance, je me souviens bien avoir accompagné ta mère à la maternité. On a été reçu par les moues dubitatives habituelles, sur le mode, mais oui, vous êtes en train d'accoucher, mais si ça se trouve c'est pour demain, on nous la fait pas, voyons un peu... OH PUTAIN ! Du coup, ça s'est emballé en peu et une demie-heure après, tu étais là. Autant dire que tu étais pressée ! De la naissance elle-même, je n'ai pas vraiment de souvenirs, si ça se trouve, j'étais allé garer mieux la voiture et au retour c'était fait. Mais ce que je garde comme première image de toi c'était juste après la naissance, alors que tu étais dans une sorte d'aquarium (sans eau), un berceau en plexiglas.

 

 

J'ai eu souvent, depuis, l'occasion de ré-évoquer cette image, à chaque fois que la conversation roule sur la part de l'inné et de l'aquis chez chacun (vaste débat). Je verse alors au dossier cette première image parce que je me souviens bien que dès le début, dès le tout début, au commencement du commencement, alors que tu n'avais que quelques minutes de vie à l'air libre, tu étais déjà complétement toi. Je te revois sur le ventre en appui sur tes avant-bras, les yeux ouverts regardant de droite et de gauche, te demandant qu'est-ce que c'était que ce bordel, comment les choses s'organisaient et qui commandait ici.

 

 

Bien sûr, les années ont passé et tu as dû apprendre à composer, à négocier, mais sur la base d'une volonté déjà très affirmée de ce que tu voulais. D'ailleurs, pendant un temps, tu avais une stratégie très au point pour éviter de perdre la face quand tu étais contrariée, par exemple par un refus, hop, tu faisais le bâton et hop après, le sac de sable. Autrement dit, le spasme du sanglot. Du coup, on te glissais un cousin sous la tête, ou, si on était vraiment dans un bon jour, on te portais sur un lit le temps que tu émerges. Mais bah, c'était peu de choses et je n'ai finalement que des bons souvenirs avec toi.

 

 

Bon anniversaire ma Gra-gra que j'aime !

 

 

JMD

 


Merci papa !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets