Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 10:56

Hier soir, Cha m'a fait découvrir le Golfe de Lave ou Golfu Di Lava. À mon tour de vous montrer ce très bel endroit. 


Cet article est également ma première participation à la rubrique "Mes découvertes" de Lady Pirate.

 

Tout d'abord, où est-ce que c'est ?

Golfu Di Lava

C'est en Corse (bien sûr)

 

Golfu Di Lava2

C'est au Nord Ouest d'Ajaccio (envrion 50 min en voiture)

 

Golfu Di Lava3

C'est une très belle plage de sable fin

 

Golfu di Lava5

Golfu di Lava4

C'est un payasage à couper le souffle.

 

(Cliquez sur les photos pour les voir en grand)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 14:23

Hier soir, nous retrouvions la petite troupe de la salle d'escalade pour un apéro slack près de la plage.

Comme les photos parlent mieux que les mots, place aux images !

 

L'engouement de cette activité est telle qu'hier nous avons pu tendre quatre slack sur le même arbre :

4 slack sur le même arbre

 

Brice

Manon

 

Brice et Manon étaient accompagné de deux amies qui essayaient pour la première fois.

Audrey

Audrey nous a tous bluffé en réussissant une traversée entière !

 

Valérie

 

Cha

Nath

Cha Nath Pic Nique

Cha et Nath sont resté deux heures, elles allaient au cinéma après.

 

Gaëtan

Gaëtan essayait, lui aussi, pour la première fois.

 

Elsa

Hélène

Thierry

Thierry Coupin

 

Thierry et Coupin se sont même essayé aux figures :

Thierry figure

Coupin figure

 

Nous sommes rentré à 21h à la maison. Une bien chouette soirée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 10:00

Assiette-dietetique-2.jpg

 

La treizième semaine de régime s'achève avec la pesée de ce matin. La balance affiche un poids de 62,7 kg soit 1 kg de moins que la semaine dernière. C'est à dire que je pèse 200 g de moins que lors de la semaine 11. On reprend les bonne habitudes !

 

Mon écart de la semaine : Le restaurant Kissing Pigs vendredi soir à Bonifacio.

 

Ce qui a été facile : Mon succès réside dans des courses de fruits et légumes très régulières ! Plus il y'a de fruits et de légumes à ma disposition, plus j'ai envie d'en manger.

 

Ce qui a été difficile : Maudits cookies (ouais je m'auto-fait du mal) !

 

Sport : Trois heures d'accrobranche (de nuit !) mardi soir. Le lendemain, des courbatures partout même AUX CHEVILLLES ! (Ou alors c'est que je me fais vieille ?)

 

Pour la semaine prochaine : Je vois la diététicienne mercredi. Je commence aujourd'hui un programme d'abdominaux débutant pour avoir un ventre plat. Toutes les infos ici.

 

ALLEZ ALLEZ MOTIVATION !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 17:29

Profitant que John et Claire finissaient la partie Sud du GR20 par une semaine à Bonifacio, nous sommes allé les rejoindre pour le week-end.


Nous sommes arrivés vendredi 27 juillet vers midi et demi. Le temps de monter la tente (achetée pour l’occasion et la modique sommes de 24,95€) et de manger et nous voilà en direction de la mer par un petit sentier un peu raide, creusé à même la falaise de calcaire, passant sous la ville.


Carte postale Bonifacio

Photo carte postale que tout le monde prend

 

En face, c’est la Sardaigne. Ici la France, là bas, l’Italie. (Un ferry y va en 30 minutes paraît-il.)

On voit la Sargaigne 1

On voit la Sardaigne 2

 

L’eau est aussi belle que chez nous, à savoir, turquoise :

Eau turquoise


Voyant les rochers, les garçons ne résistent pas à l’envie d’y grimper pour faire des sauts.

Rocher Grain de Sable Bonifacio

Garçons qui grimpent pour sauter


Claire et moi restons dans notre "cabane en calcaire blanc" pour les prendre en photo.

Claire photographe


Avant de rentrer au camping, on se prend une bonne glace qui fond en trois minutes. Je teste le parfum ‘pêche’ qui a presque le goût de nectarine miam !


Suivant les conseils du cousin de John qui travaille en tant que barman saisonnier l’été à Bonifacio (et l’hiver à la station de ski des Arcs...vie de fou !), nous réservons dans un restaurant pour le dîner.


Petit tour au bar du cousin pour un apéro offert par la maison (on est VIP ou on l’est pas hé hé hé) :

B 52 John et Claire

John et Claire au 'B 52' (c'est le nom du bar)


B 52 Elsa et Coupin

Elsa et Coupin au 'B 52'


Nous rejoignons ensuite le restaurant nommé ‘Kissing Pigs’ où la soirée s’annonce musicale puisque deux guitaristes installent leur matériel. Ils chanteront divinement bien et en italien !

Kissing Pigs

 

Au resto, tout est parfait. La clim est parfaitement gelée, la déco est parfaitement taillée dans la roche, le service est parfaitement rapide, souriant et drôle, la fillette de la table voisine est parfaitement adorable-qu’on-a-envie-de-l’emmener-avec-nous.

Quant à ce qu’il y’a dans nos assiettes les zami(e)s ! Bien sûr, la carte est essentiellement composée de porc, mais pas que. D’ailleurs, Coupin a pris de l’agneau et je me suis tâtée pour du poisson. Le menu de base est à 19,50€ et propose toute une gamme de produits Corses tous plus délicieux les uns que les autres.

Si vous passez par Bonifacio, promettez-moi de vous y arrêter tellement c’est bon ! Petite liqueur de myrte offerte par la maison pour finir. Parfait vous dis-je !


Samedi matin, nous visitons la haute ville, heureusement à l’ombre des bâtiments.

Bonifacio Haute Ville

 

Falaises Bonifacio

Très jolie vue sur les falaises

 

Vue de Bonifacio

Bonifacio d'en haut

 

Gros bato sur l'eau

Gros BATO sur l'eau

 

Gros bato

Un autre gros BATO rentrant au port


Sieste et lecture jusqu’à 15h où nous nous mettons en route pour la plage du Spérone qui promet d’être sablonneuse.

Bonifacio de loin

Bonifacio de loin

 

Bonifacio de moins loin

Bonifacio d'un peu moins loin


C’est le cas et le sable est tellement fin et blanc qu’on dirait du sel. D’ailleurs, la mer d’ici ne serait-elle pas plus salée que chez nous ?


Retour au camping vers 19h où nous nous relayons pour faire cuire le riz et prendre les douches. Après le repas, John et Claire s’éclipsent une petite heure pour prendre une glace sur le port pendant que Coupin et moi réfléchissons au programme des jours à venir.


Dimanche matin, on déjeune, on plie et on part en se disant 'à vendredi prochain'. En effet, nos randonneurs nous rejoignent chez nous dans 5 jours chic !


Alors Bonifacio, c’est beau, y’a un port avec des yacht de ouf ; mais franchement y’a rien à faire.

Il faut dire, pour situer, qu’hors saison, c’est une ville de 2919 habitants selon Wikipédia. Pour ceux qui connaissent, c’est un chouya plus grand que Saint Germain Au Mont D’Or ! Tout petit oui, on peut le dire.


Bon alors nous, vu qu’on y était le dernier week-end de juillet, on peut dire qu’on était à deux pieds joints dans la saison du coup, ça grouillait de touristes. Partout les mêmes gens avec les mêmes topo guides à la main, visitant les mêmes endroits remarquables. Partout les mêmes bars, les mêmes restos, les mêmes boutiques de souvenirs bondés.


Je fais la blasée comme ça, mais on a passé un super week-end. Pour un week-end, ça va. Pour y vivre, je pourrais pas. Il faudrait sans doute y aller en automne, lorsque les températures sont moins caniculaires, parce qu'il doit y avoir de chouettes rando dans le maquis.


Pour les curieux(ses), John je le connais du temps de la fac, nous étions voisins de chambre en résidence universitaire et Claire, ben c’est sa copine !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 09:00

La blogosphère abonde de talents en tout genre. HelloCoton a ça de bien qu’il les range en catégories pour nous.

Selon mes envies et mes inspirations, il m’arrive d’ouvrir l’annuaire des membres et de visiter certains blogs.


C’est comme ça que je suis arrivée sur Les Loisirs de Fannou.


Les Loisirs de FANNOU

 

Comme j’ai beaucoup aimé ses réalisations, je lui ai demandé l’autorisation de parler de son blog ici et elle m’a fait le plaisir d’accepter.


C’est évidemment certains ouvrages de sa catégorie "point de croix" dont je vais vous montrer quelques photos, mais allez faire un tour chez elle, parce qu’elle fait aussi de très jolies autres choses !

 

CUPCAKES - Les Loisirs de FANNOU

Ces cupcake m’ont fait penser au dernier magazine de point de croix que j’avais acheté

 

Un superbe tableau haute couture :

COLLECTION COUTURE - Les Loisirs de FANNOU

 

Un chouette coeur :

Un coeur parmi d'autres - Les Loisirs de FANNOU

 

Mais ce qu'il y'a de plus remarquables c'est que non contente de broder exeptionnellement bien, elle CUSTOMISE ses toiles ! Je n'avais encore jamais vu ça.

Regarde le corset :

UN SI JOLI CORSET - Les Loisirs de FANNOU -

Avant customisation, il est déjà très beau.

Après, il est juste WHAOU !!!

 

Je vous remets la toile de sa bannière en plus gros pour que vous remarquiez les plumes :

La dame aux roses jaunes - Les Loisirs de FANNOU

La toile de base est superbe et les plumes ajoutent vraiment quelque chose !

(C'est moi ou elle a quelque chose de Scarlett Johansson ?)

 

Pour finir, une pin-up sur laquelle j'ai complètement craqué :

Pin up à la plage - Les Loisirs de FANNOU

 

Vous aimez ? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ?

Exprimez-vous et allez lui faire un coucou chez elle, vous seriez adorables.

 

Quant à ma broderie, comme prévu, elle n'a pas avancé depuis . Il faut dire, je suis plutôt dans la couture en ce moment.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 13:20

Ma mère et mes frères vous le diront, j’ai mis du temps avant de savoir faire la cuisine.

Oui, mes frères ont appris avant moi.

Vu qu’ils avaient plus de pratique, ils étaient plus doués, ce qui me donnait encore moins envie de me lancer. (Oui, ce sont les mêmes frères qui ont aujourd’hui un resto.)


Je crois que c’est de partir de chez maman qui m’a un peu mis un coup de pied au cul. Ben ouais, faut bien se faire à manger toute seule quand on habite toute seule !

J’ai honteusement acheté un four pour mettre dans ma chambre universitaire alors que c’est interdit et je ne me suis plus arrêté ! Les potes de résidence m’appelaient "Madame légumes" ou "Madame tarte" selon le menu. J’ai fait beaucoup beaucoup de tartes c’est vrai.


Il y’a eu ce passage éclair en tant que commis de cuisine qui m’a permis d’apprendre trois ou quatre recettes que je réalise encore aujourd’hui. Cette expérience m’a convaincue que le monde de la restauration n’était décidément pas fait pour moi (trop de pression, trop de stress), mais que j’adorais cuisiner pour moi, pour mes proches, la famille, les amis, les invités.


Du coup, j’ai pris de plus en plus de plaisir à chercher des recettes, les réaliser et les adapter.


Oui parce qu’il faut que je vous avoue un truc, pour moi, une bonne recette est une recette qui sait se faire adapter.

C’est un gâteau dans lequel tu peux mettre deux fois moins de sucre si tu veux, c’est une tarte que tu peux faire avec du lait à la place de la crème, c’est un cake dans lequel tu peux remplacer le beurre par de l’huile si ça te chante (ou qu’en fait t’as plus que ça parce que t’as pas fais les courses et qu’il est dimanche 21h). Tu vois l’idée ?


J’ai tendance d’ailleurs, dans la pâtisserie, à réduire les quantités de sucre et de beurre et à aimer rajouter du chocolat, des amandes, de la poudre de noisette ou que sais-je encore.


Du coup, lorsque je suis tombé sur cette recette de cookies (que j’ai trouvé sur HelloCoton mais je ne sais plus sur quel blog, mauvaise blogueuse que je suis !), je me suis dis que j’allais l’essayer.


Je commence toujours par essayer la recette telle quelle pour voir ce que ça donne, je l’adapte ensuite, lors des prochains essais. (Ben oui, si t’as pas une version "témoin", tu peux pas savoir ce qu’il faut adapter.)

La recette est toute simple et on peut y ajouter ce qu’on veut. C’est pour ça que, pour moi, c’est la meilleure recette de cookies que j’ai vu jusqu’ici.

Je vous la donne avec mes adaptations (moins de sucre, moins de beurre que dans l’originale).


Pour faire la pâte à cookies, il vous faudra donc :

100 g de beurre (je suis sûre qu’on peut encore en enlever)

100 g de sucre (là aussi, il est possible d’en mettre encore moins)

1 œuf (et ça c’est bon ! Parce que s’il t’en reste un tout seul dont tu sais pas quoi faire, ben là il peut servir !)

175 g de farine

½ cuillère à café de levure (moi je mets toujours ‘à la louche’ alors t’embête pas à mesurer)

½ cuillère à café d’extrait de vanille (bon, si t’as pas, t’en mets pas)

50 g de flocon d’avoine (moi je fais avec des flocons de soja parce que j’en ai, mais tu peux mettre autre chose, voire rien si t’as pas. J’aime bien, ça fait un côté un peu croustillant. Je suis même sûre qu’on pourrait mettre des céréales de ptit dej !)


Après, tu peux rajouter tout ce que tu veux, chocolat (fondu ou en pépites), noix de coco, amandes effilées, pignons de pain, raisins secs, poudre de noisette. Je mets 100 g à chaque fois. Suis même sûr qu’en enlevant le sucre, on peut en faire des salés… Une idée à creuser.


Les premiers que j’ai fait étaient avec des pépites de chocolat. Je les ai fait cramer.


Ah oui parce qu’il faut que je te dise que j’en ai appris sur les cookies depuis. En fait, ça cuit quasiment pas, 8 minutes chrono. Du coup, quand tu les sors tu te dis "Nan mais attend, on m’a roulé là, c’est pas cuit ça !" Mais en fait si !

Le cookie se durcit après cuisson, à l’air. Le cookie est fourbe.

Pense à moi quand tu sortiras ta première fournée, qu’ils seront encore tout mous et que tu auras envie de les remettre au four. Entends ma voix te dire ‘Nooon !’ et pose les sur ton plan de travail pendant que tu mets la seconde fournée à cuire. Believe me. Du coup, comment on sait que c’est cuit ? À la couleur !


Pour le four, moi j’ai mis thermostat entre 5 et 6, ce qui doit correspondre à une température d’environ 170 ou 180°C. Jte dis, c’est la meilleure recette, donc tu peux faire comme tu le sens. Bon après, si tu veux mettre plus fort, faudra peut-être les laisser encore moins longtemps que 8 minutes, te voilà prévenu(e).

Préchauffe le four avant de commencer à faire la pâte.

 

Pour faire les pépites de chocolat, moi j'utilise le bout pointu de mon économe (épluche légumes) sur une grosse planches de cuisine. Oui ça fait des morceaux irréguliers, mais c'est ça le fait maison !


Touilles tes ingrédients avec une fourchette. Je préconise la fourchette, parce que quand tu auras mis ta farine, le fouet sera inutilisable.

Dans quel ordre les ingrédients ? L’ordre que t’as l’habitude de faire va !

Tu obtients une pâte pas lisse du tout, qui se désagrège un peu. (Surtout si t’as rajouté des trucs dans la recette.)

Prends un petit tas dans tes mains, éloigne ton chérimari (ou les enfants) qui veut goûter avant que ça cuise (on à les mêmes ?), tasse le tas en question pour l’agglomérer, aplati le un peu sur ton papier sulfurisé.

Laisse de l’espace entre chaque cookie parce qu’ils vont s’étaler un peu. Le cookie est fourbe te dis-je.

Place le papier sulfurisé sur ta plaque et ZOU au four. Reste dans le coin parce qu’encore une fois, ça cuit vraiment pas longtemps.


La deuxième tournée que j’ai faite était également aux pépites de chocolat. Zont pas fait long feu tellement zétaient bons ! C’est là que je me suis dis qu’on pouvait vraiment réduire le sucre et le beurre.


La troisième tournée réalisée il y’a-le temps d’écrire cet article-se compose de pépites de chocolat blanc (pâtissier, oui oui, ça existe) (100 g donc) et de poudre de noix de coco (100 g également). Un clin d’œil au Niçois s’il passe par là (il adore les deux ingrédients).


Avant cuisson :

Avant cuisson


Pendant cuisson :

Pendant cuisson


Après cuisson :

Après cuisson

Zont pas l'air cuits hein ? Regarde le bord, ils sont cuits crois-moi.


Après goûtage : très bons, mais on peut encore enlever du sucre et du beurre en raison de la présence de chocolat (gras et sucré) à mon avis.


Vous essayez et vous me dîtes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 09:00

Je vous l’avais dis, LA voilà.

 

LA fameuse carte de France décorée de vos cartes postales.


Vous excuserez par avance la lumière immonde, c’est parce que la dite carte se trouve dans les toilettes de mon chez moi. Ça explique aussi les angles de vue un peu…disons approximatifs… Je peux difficilement prendre du recul dans une pièce si exiguë.


Vue d'ensemble :

Vue d'ensemble


L'Ouest :

Ouest


Paris :

Paris


Le Nord-Est :

Nord Est


Le Sud-Est :

Sud Est

Sur représentation de la ville de Lyon 


Merci à tous et à toutes pour vos envois !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 14:00

D’abord, qu’est-ce que c’est la technique du serviettage, appelée aussi décopatch ?


C’est une technique de décoration de supports (qui peuvent être de toutes natures, comme vous le verrez plus loin) à l’aide de serviette(s) de table en papier (pour le serviettage)

Serviette-papier-papillons.jpg   Serviette-papier-baroque.jpg

 

ou de feuille(s) de décopatch (pour le décopatch).

Decopatch Présentoire

Source photo

Tout en bas, à droite, les pots verts, roses et blancs contiennent du vernis-colle


Pour les deux techniques, vous aurez besoin d’un pinceau et de vernis-colle. Le vernis-colle s’achète en magasin de loisirs-créatifs (en tout cas ici) et ressemble à de la colle liquide (très liquide) blanche.


***

Petite parenthèse Corse.

En vrai, ici, le matériel de loisirs créatifs s’achète dans le sous-sol d’UN magasin qui vend aussi bien de la tapisserie, que de la peinture, que des cadres, que du lino (c’est le bordel quoi).

Mais vous qui habitez en région civilisée (HUMOUR), vous trouverez probablement votre bonheur dans des enseignes comme Cultura ou Loisirs et Créations, peut-être même dans certains magasins qui vendent du matériel pour les arts-plastiques ou certaines papeteries.

***


Pour le serviettage, vous aurez besoin de serviette(s) de table en papier qui peuvent s’acheter à peu près n’importe où, y compris en grande surface.

(On ne parle pas de Sopalin hein, mais bien de JOLIES serviettes de table. Enfin après, si vous voulez décorer façon motif Lotus, ça vous regarde.)


Pour le décopatch, vous aurez besoin de feuille(s) de décopatch, qu’on achète également en magasin de loisirs-créatifs.

C’est en général une feuille qui se présente dans un format entre le A4 et le A3 et qui est très légère, très souple, à manipuler avec précautions donc.

Au niveau des prix : entre 1 et 2 € selon La Fourmi Créative.

 

Pour le serviettage, il vous faut, avec toutes les précautions du monde ou presque, enlever les différentes couches de papier constituant votre serviette pour ne garder que celle qui comporte le motif avec lequel vous souhaitez décorer votre support.


Ensuite, appliquez une fine couche de vernis-colle sur votre support, collez votre mince feuillet (serviette ou feuille décopatch) en passant le pinceau toujours du centre vers l’extérieur, puis repasser une couche de vernis-colle sur votre feuillet.


Laissez sécher plusieurs heures (je ne maîtrise pas encore assez bien la technique pour vous indiquer combien et je suppose que ça dépend du vernis-colle utilisé).


Après séchage, votre motif est collé et vernis à son support. Ils ne semblent faire plus qu’un !


C’est assez bien expliqué dans la vidéo suivante :


 

Quand je vous disais que les supports pouvaient être de toutes natures :

Decopatch Boîte

Source photo

 

Decopatch Lettres

Source photo

 

Decopatch Abat Jour

Source photo

 

Decopatch Animaux

Source photo

 

Moi j'ai fait plus soft vu que j'ai seulement réalisé des cartes :

Bleue debout

Parme

Rosée debout

Verte

Jaune et bleue debout

 

J'ai essayé d'en décorer une :

Décorée recto

Recto

(Le truc moche à gauche c'est sensé être une fleur en papier de soie,

mais j'ai dû merder quelque part...)

 

Décorée verso

Verso

L'étiquette "100 % NATURAL" vient du blog  Étiquettes à Gogo 

 

Détail étiquette

Source étiquette

 

Je n'ai pas souhaité trop charger la décoration étant donné que le papier était déjà pas mal bariolé.

 

Vous aimez ? Si non, que faudrait-il changer ?

D'avance merci pour vos idées, conseils, recommandations.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 10:11

Plateau-legumes.jpg

 

[Une fausse manip ayant supprimé l'article initial, je suis dans l'obligation de le réécrire. Ne vous étonnez donc pas de constater des différences avec votre première lecture.]

 

La douzième semaine de régime s'achève avec la de ce matin qui nous annonce un poids à jeun de 63,7 kg ; soit 800 g de plus que la semaine dernière. Paaas bien !

 

Mon écart de la semaine : C'est à dire qu'il n'y a pas eu qu'un seul écart (ceci expliquant cela) puisqu'il y'a eu un gros apéro lundi à la slack, la soirée galettes mardi à la salle, un quick pas très orthodoxe avec Coupin je sais plus quand et des croques monsieurs hier midi.

 

Ce qui a été facile : Ah bah c'est sûr que je ne me suis pas sentie au régime !

 

Ce qui a été difficile : Toujours difficile de faire du sport avec cette chaleur. D'autant plus quand on est malade (grrr)

 

Sport : Heu...la slack lundi ça compte ?

 

Pour la semaine à venir : reprendre les bonnes habitudes ça sera déjà pas mal. D'autant que mon prochain rendez-vous avec la diététicienne est le 1er août.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 19:54

Tu te souviens que j’ai acheté une machine à coudre ? (Ouais bon j’avoue, ça fait un ptit moment déjà.) Pour l’instant, elle a surtout servi à prendre de la place dans un placard.


Mais, attention ça rigole plus, je t’annonce qu’aujourd’hui même, j’ai passé commande (sur mon petit site d’amour dont je t’avais déjà parlé ) pour un LIVRE de couture (ben ouais, faut bien apprendre) et des PATRONS pour faire des vêtements.

Ouais, rien que ça.


Bon, j’ai pris des faciles, suis pas folle non plus. Jte montre :

La-couture-pratique-Burda.jpg

Ze bouquin qu'il paraît qu'il faut avoir pour débuter

 

Burda-7910--patron-de-jupe-taille-basse.jpg

C'est le genre de jupe que je porte, surtout la C (au milieu) et la B (à droite)

Mais SURTOUT PAS en vert

(Sinon, son ventre méga plat à la demoiselle, il s'achète où ?)

 

Burda-7739--patron-de-robe.jpg

J'ai pris un modèle qui peut se réaliser en tissu un peu épais (pour l'automne-hiver)

vu que je mettrais ptêtre mille ans à le confectionner,

que je puisse quand même le porter sans me cailler les miches

 

J’ai aussi pris un patron pour faire un sac/besace/sacoche/truc qui se porte en bandoulière :

Patron-de-sacs---Burda-7223.jpg

Quelque chose me dit qu’il faudra moins de tissu pour le/la confectionner qu’un vêtement. Du coup, si jme loupe (c’est comme les galettes, faut en faire deux ou trois pour se faire la main avant d’en réussir une potable jpense) ça m’énervera moins, j’aurai pas vendu un rein pour acheter douze kilomètres de tissu à mille euros le mètre tu vois ?


Pourquoi suis pas allé en boutique me diras-tu (et tu aurais raison, c’est mieux pour se rendre compte). Parce que j’ai appelé la boutique en question (note le "LA boutique" parce que y’en a qu’UNE dans mon coin) pour savoir si elle vendait des patrons et que la vendeuse m’a dit "J’en ai certains qu’on peut consulter dans un classeur, mais si vous les voulez, il faut les commander".

Ouais ben commander, comment te dire, jpeux le faire de chez moi. Alors ZOU, go Rascol.


Attention, ce site est très additif et j’ai dû me retenir pour pas tout acheter (ça m’avait déjà fait ça la première fois). Vous êtes prévenu(e)s !


Comme promis, dès que je fais quelque chose, je vous montre. Mais si c’est qu’en décembre, m’en voulez pas, suis une over méta quiche !


Sinon jvous avais dis que ce matin y’avait un plan vide grenier brocante pour justement espérer trouver du tissu pas cher ?

Ben y’avait QUATRE exposants en tout et pour tout. Surtout tata Noëlle et tonton Georges qui avaient rien d’autre à foutre un samedi plein de jouet pour goss à lourder. Du coup, on est viendu, on a vu, on a rien achetu du tout et on est repartu. Tant pis, ce n’est que partie remise (il a lieu tous les samedis) sans doute qu’à la rentrée il y’aura plus de monde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets