Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 13:00

Comme prévu, les infirmières reviennent à 3h du matin. J'ai le droit de boire et de manger un fromage blanc et une compote de pommes.

Nouvelle poche d'anti-douleurs et je me rendors après un brin de lecture jusqu'à 6h.


A 6h, tiens...je n'ai plus mal. Je demande à l'infirmière de ne pas mettre d'anti-douleurs pour voir. On apporte le petit déjeuné vers 8h.

Petit-dej-clinique.JPG

 

L'infirmière de jour passe et comme je venais de recevoir une photo de La Muse par ma belle-mère sur mon téléphone, je l'accueille avec un grand sourire "Ah bah vous avez l'air d'aller bien !

- Oui ! Je n'ai plus mal et puis regardez ce que ma belle-mère vient de m'envoyer.

- Hou la bouille à bisous ! C'était pour lui faire une petite-soeur ou un petit-frère la grossesse ?

- Heu nan pas du tout, elle a seulement 5 mois et demi et en fait j'avais un stérilet."


Elle m'explique que dans la matinée, les aides-soignantes vont essayer de me mettre debout pour faire un brin de toilette donc elle va me remettre des anti-douleurs en prévention.

Coupin arrive vers 11h, à l'heure de la toilette.

Je me mets debout sans problème, je me lave au gant et au lavabo, debout même si la chaise n'est pas loin au cas ou. Voyant que je déconne avec Coupin, l'aide-soignante propose de nous laisser après m'avoir lavé le dos, tout en m'approchant la sonnette si besoin.

Je ne peux pas mettre mes propres vêtements étant donné la sonde et le redon, mais ça fait quand même du bien d'être propre.


Vers 12h, le chirurgien passe dans la chambre et voyant que je suis tout à fait en forme, me demande si je veux rentrer à la maison, ce à quoi je répond affirmativement d'autant que Coupin ajoute que la maison est à moins de 10 minutes de la clinique.


Le chirurgien m'explique qu'il a dû enlever un tiers de l'ovaire gauche qui avait été abîmé par l'embryon en formation. Sans qu'on sache trop l'expliquer, les grossesses ovariennes sont souvent retrouvées chez les patientes porteuses d'un stérilet. Il faudra donc envisager un autre moyen de contraception. Pas de bain ni de rapport pendant 15 jours et le moins d'effort possible sur la sangle abdominale.


Il appelle les infirmières pour qu'elles m'enlèvent perf, redon et sonde urinaire puis je peux faire la sortie (le séjour m'aura coûté 54 € exactement !) Je passe dans le bureau du chirurgien pour une ordonnance d'anti-douleurs, de fer et de pilule ainsi qu'une prescription d'infirmier(e) à domicile dans 8 jours pour enlever les points non résorbables.


Les parents de Coupin nous attendent pour manger. A leurs embrassades, je comprends qu'eux aussi ont dû avoir très peur. D'ailleurs le père de Coupin le répètera plusieurs fois "Tu nous as fait peur hein !" Je retrouve ma fille qui me fait plein plein de sourires. Je ne peux pas la prendre dans les bras, mais je la couvre de bisous dans sa poussette.

 

Retour-clinique.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Madame Hérisson 24/04/2014 10:25

Du coup, moi qui vient juste de me faire poser un stérilet, je regrette un peu mon choix : ton récit va me servir d'expérience et je serais plus attentive à la moindre douleur ! Des bizzz

Elsa-Saône 27/04/2014 11:27



Bah, y'a des tas de femmes qui n'ont jamais de problème heureusement !



frootloops 23/04/2014 22:03

c'est super flippant ce qui t'es arrivé : / et je t'avoue que c'est ce qui me fait le plus peur avec le stérilet mais du coup je serais super vigilante en cas de douleur suspecte. Je ne pense que
la contraception idéale existe hélas :-( j'espère que tu t'es bien rétablie et que tu n'en gardes pas trop un mauvais souvenir. Des bisous

Elsa-Saône 25/04/2014 17:13



Je n'avais aucune idée que cela puisse arriver...comme quoi...


Donc oui, en cas de douleurs suspectes, on n'hésite pas à consulter.


Merci et des bisous à toi aussi



cledsol 23/04/2014 15:11

Je vais commencer mon commentaire comme celui de Ginie :
tu m'étonnes qu'ils ont eu peur...
C'est flippant, et ça tient en effet à peu de choses.

Et pour le coup, moi qui réfléchissais au stérilet, ben je crois que je vais essayer de trouver une autre solution pour l'instant, j'ai eu trop d'échos de ce genre de soucis :-)

Je vais terminer mon commentaire comme celui de Ginie :D
J'espère que tu vas mieux!!
Je ne sais pas comment tu as vécu tout ça, mais ça doit être un drôle de choc...
Prends soin de toi surtout :-)

Elsa-Saône 23/04/2014 20:31



Pour le coup, il serait aujourd'hui difficile pour moi de conseiller le stérilet à quelqu'un... Mais heureusement, nous sommes dans un pays où le choix de la contraception est encore possible. Me
voilà contrainte de reprendre la pilule, mais je préfère ça que passer au bloc à chaque ovulation.


Je n'ai peut-être pas assez insisté dans l'article alors je le répète : je n'ai pas eu peur. Du tout. Jamais. J'ai été prise en charge très bien et très vite. Tout ce que je voulais c'est cesser
d'avoir mal et c'est ce qui s'est passé.


Merci pour tes gentils mots. Des bisous



Ginie 23/04/2014 14:18

Tu m'étonnes que tu leur aies fait peur !! Quand on te lit, on se dit que tu n'as pas réalisé mais qu'ils l'ont fait à ta place. Au moins, ta fille ne t'en a pas voulu ;-) J'espère que ça va mieux
en tout cas. Bisous

Elsa-Saône 23/04/2014 20:29



C'est exactement ça. Je n'ai absolument pas mesuré la gravité de ce qui m'arrivait. Tout ce que je voulais, c'est ne plus avoir mal et c'est exactement ce qui s'est passé. Tout va bien
aujourd'hui, merci. Des bisous chez toi Madame !



Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets