Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 12:55

Lorsque tu es enfant, les personnes qui t'élèvent te placent sur un chemin.

Elles te disent que c'est le meilleur chemin pour toi, parce qu'elles l'ont déjà emprunté. Comme tu es enfant, tu n'écoutes pas tellement et tu tentes souvent de sortir du chemin.


Alors, parce que ces personnes ont peur pour toi, elles te disent que tu ne peux pas sortir du chemin, parce que d'un côté comme de l'autre, il y'a un précipice, une falaise et que si tu t'éloignes trop du chemin, tu vas tomber.


En grandissant, tu te persuades toi même, à force qu'on te le répète, que tu ne peux pas sortir du chemin, parce qu'il y'a les falaises.

 

Un jour, tu grandis assez pour te dire "Hey mais en fait, j'ai pas envie de suivre ce chemin moi, il me gonfle ce chemin, c'est pas le mien !"

 

Et là, tu te souviens des falaises et tu te dis "Merde, je vais tomber !"

 

Puis tu te rappelles qu'avant, lorsque tu étais enfant, il y'a longtemps, les falaises elles n'existaient pas. C'est toi qui les a fait apparaître à force de t'en convaincre.

 

Il faudra toute la force de toutes les années qu'il a fallu pour les faire apparaître pour les faire disparaître à nouveau.

C'est long, c'est chiant, y'a des moment où t'y arrives pas, tu te sens seul(e) sur ton chemin, tu crois que c'est impossible, des fois tu laisses un peu tomber, tu pleures un peu aussi...

  

Un jour tu penses "Tiens, là j'ai fait un truc que j'aurais jamais pu faire lorsque j'étais sur mon chemin !" Tu es fièr(e) de toi, tu te rends compte que c'est possible.

 

Puis tu te dis "Tiens, et si je mettais le pieds un peu plus près du bord ?"

"Et un peu plus près ?"

"Et un peu plus près ?"

 

Un matin, tu te réveilles, le chemin est quasi effacé et autour de toi il y'a une grande prairie toute verte avec beaucoup beaucoup de lumière.

Tu te frottes les yeux parce que tu n'y crois pas du tout "Ben elles sont où les falaises ?"

Tu as de sérieux doute. Tu te dis que demain tout ça aura disparu, que ce n'est qu'un rêve, que c'est trop beau. Que c'est la faute du voisin, de la cousine, de truc, de bidule.

 

Et non, jour après jour, la prairie est toujours là. Elle semble n'attendre que toi.

 

Alors tu penses "Je peux vraiment aller partout ?"

 

Oui.

 

Tu peux VRAIMENT aller partout.

 

Parce qu'à ce moment là, c'est toi et toi seul(e) qui décide.

 

Cette grande prairie toute verte, c'est la liberté.

 

Au début, tu te dis que tu vas te perdre, y'a pas de chemin, c'est pas toujours tout droit comme avant, y'a des montagnes, des trous, des bosses, des rivières. Tu avances doucement, parce que t'as toujours un peu peur et que quand même, le chemin d'avant, au moins il était balisé alors que là, des fois c'est la forêt, des fois les hautes herbes, c'est un peu nawak !

 

Parfois, t'es quand même un peu perdu(e), mais au moins, quand tu veux de l'ombre, tu vas dans la forêt, quand tu veux de l'eau, tu vas à la rivière. Tu vas où bon te semble.

 

Un moment, parce que tu te sens seul(e) ou parce que tu as envie de partager cette gigantesque prairie qui s'offre à toi, tu penses tout haut "Quand même, si quelqu'un était là..." et y'a tout plein de voix qui te répondent "Ben je suis là moi !" "Ben moi aussi ! " "Moi aussi !"

 

Tu apperçois tes ami(e)s, tes frères et sœurs, ton chéri, ses amis à lui, tes proches...

 

Là, tu te rends compte que t'es pas seul(e) DU tout en fait, c'est même NOIR de monde !

 

Parce que la liberté, elle a de la place pour tout le monde. 

 

prairie-verte.jpg

 

 

Pouvoir vous l'écrire aujourd'hui, ça s'appelle avoir fait un travail sur soi et avoir, je crois, pas trop mal réussi.

 

Quand est-ce que vous commencez à ne plus avoir peur du vide ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
joli texte !
Répondre
E
<br /> <br /> Merci Chère Mélanie<br /> <br /> <br /> <br />
E
Magnifique !<br /> Je suis actuellement juste au bord de la falaise, tout au bord, tout au bord !<br /> Il ne me manque que quelques millimètres pour sauter ce vide qui n'existe que dans ma tête.<br /> Je suis sur la bonne voie :)
Répondre
E
<br /> <br /> Super ! Avance un pied après l'autre va, c'est encore ce qu'on fait de mieux en tant que bipède<br /> <br /> <br /> <br />
J
Perso, le seul vide dont j'ai vraiment peur, c'est celui de mon verre de bière...
Répondre
E
<br /> <br /> Une Pietra pour la 9 ! (C'est une bière Corse)<br /> <br /> <br /> <br />
G
Le chemin que mes parents m'ont indiqué était tellement large qu'il avait déjà l'air d'une prairie ! Ils nous ont toujours répété que du moment que ça nous plaisait et qu'on était sur de notre<br /> choix ! On apprend aussi de sa propre expérience et c'est comme ça qu'on passe de l'enfance à l'âge adulte ... Bisous et bravo pour ce très joli texte !
Répondre
E
<br /> <br /> Les miens aussi m'ont placé sur un chemin très large. Peut-être un peu trop large, va savoir ? Peut-être que les falaises je les ai imaginées toute seule aussi ?<br /> <br /> <br /> Merci pour ton passage et tes compliments.<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
S
je n'ai pas peur du vide, mes parents nous ont enseignés LA LIBERTE: celle que tu explores, que tu appréhendes et à laquelle parfois tu te brûles mais c'est pour mieux te relever et avancer en<br /> apprenant de tes erreurs et en te glorifiant de tes réussites. J'espère arriver à le transmettre à mes enfants....
Répondre
E
<br /> <br /> De biens belles paroles, je te souhaites d'y arriver<br /> <br /> <br /> <br />

Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets