Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 22:34

Qu’avons-nous fait ce week-end ?


Vendredi soir, j’ai eu mon premier cours d’aquagym dans une des piscines de la ville. J’avais au préalable écrit à l’association pour savoir si on pouvait venir essayer une fois gratuitement et la réponse était affirmative.

Me voilà donc sur mon vélo vers 19h45. Prendre la route du bord de mer la nuit en vélo n’est pas des plus rassurant, surtout quand on voit à quelle vitesse roulent les automobiles sur cette même route. Me suis un peu paumée avant de trouver la piscine, mais suis arrivée très en avance. J’ai donc pu me présenter, m’inscrire pour mon cours d’essai et visiter les vestiaires ; accompagnée des premières arrivées.


La piscine est basique, un grand bain avec des lignes d’eau, un petit bain où il y’a un mètre d’eau d’un côté, 80 cm de l’autre. Parmi les personnes présentent pour suivre le cours, il n’y a que des femmes. La plupart ont entre la quarantaine et la cinquantaine, deux demoiselles ont 16 ans et il y’a quelques personnes du troisième âge.


La prof arrive et se présente (façon alcooliques anonymes), puis elle nous fait courir dans l’eau (tout le monde se suit alors que la consigne est spécifiquement de ne pas se suivre pour ne pas créer de courant). Nous faisons tout d’abord des exercices d’équilibre puis nous attaquons l’aquagym à proprement parler. Aux premiers abords, je me dis que ça va être vraiment facile, ensuite beaucoup moins. C’est que ça travaille !


La deuxième partie du cours (qui dure 45 minutes en tout) est effectuée avec des instruments, accessoires, outils ? Comme des frites en mousse que chacun connaît ou ces aquarames (c’est Google qui m’a dit comment ça s’appelait).

Aquarames

On fait bien travailler les bras et les abdos.


À la fin, la prof nous propose d’aller faire quelques longueurs dans le grand bain ou quelques étirements dans le petit bain. J’opte pour la deuxième solution.

 

Après discussion avec la prof, j’apprends qu’elle donne également des cours de gymnastique avec instruments (step, élastique, ballon, fitness…) le lundi soir. J’irais bien faire un tour, d’autant que c’est dans une salle juste en face de la piscine.


Sous la douche, je discute avec deux dames qui se connaissent. Apprenant que je rentre en vélo de nuit à l’autre bout de la ville, l’une d’elles se propose de mettre mon vélo dans sa voiture et de me ramener. J’accepte.

Malheureusement, le vélo ne rentre pas. Elle me demande donc de la suivre et "m’escorte" jusqu’à chez moi par un chemin qui, à mon avis, est plus rapide en voiture mais PAS du tout en vélo (ça monte, ça descend puis ça remonte encore sacrément) !

 

Arrivées à la maison, nous discutons encore un peu, elle me donne un gilet jaune en me disant que je ne suis pas du tout visible de nuit, m’invite à poser une lumière sur mon vélo et me propose de m’emmener en voiture vendredi prochain. Nous échangeons nos portables et un lieu de rendez-vous.


Verdict : très bonne séance. Bien ce qu’il me faut. Je signe pour l’année.

 


Samedi, nous nous levons tard et passons tout l’après-midi à la plage.


Il y a dû avoir du vent ces jours-ci puisque nous retrouvons un bateau complètement retourné. La mer est aussi beaucoup "plus basse", laissant plus de sable visible. La plage paraît toute changée. La mer est également plus agitée, nous faisant entendre ce bruit de va-et-vient caractéristique et nous permettant de jouer un moment dans les vagues.


Hé ben vous savez quoi, être en maillot à la mer en train de se faire bronzer un 8 octobre, ça n’a pas de prix ! Franchement, on pourrait être plus mal© ! (Copyright Papa)


Coupin fini Zulu sur le sable. Il n’aime pas la fin, la trouvant trop ‘facile’.


Le soir, je fini mon Scribulation. Décidément, les trop bonnes choses ont désespérément une fin bien trop rapide.

 

 

Dimanche, nous retournons à la grimpe. (Oui encore. Coupin aimerait faire une séance par semaine.)

Nous retrouvons des blocs avec des formes toutes sculptées.

Caillou sculpté

 

 

Nous voyons également plusieurs rochers qui semblent coupés en deux.

Caillou coupé en deux

 

 

Un peu plus bas dans les sous-bois, des cailloux sont mis de part et d’autre du chemin comme pour le délimiter. Nous remarquons également des murs qui semblent constituer des cabanes avec de gros rochers creusés.

Cabane caillou 2

Cabane caillou 3


En  vrai, la grimpe en extérieur c’est le pied !

La grimpe c'est le pied


Je conclurais en disant que je suis la preuve vivante qu’on peut tout à fait attraper un coup de soleil en restant deux heures dans les sous-bois et pas en restant quatre heures sur la plage. Cherchez l’erreur…


Bon je vous laisse parce qu’il commence à se faire tard et que demain, pour certain, il y’a école (je commence à en avoir envie moi aussi).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Elsa-Saône - dans Bouger
commenter cet article

commentaires

Jimidi 13/10/2011 18:26


Dis donc ! Le coin à l'air très joli.


Elsa-Saône 14/10/2011 09:05



Oui très ! Normalement aujourd'hui on va acheter le topo pour en savoir plus.



Myself

  • : Elsa-Saône Word
  • Elsa-Saône Word
  • : Moi : Coupine, 27 ans. Lui : Coupin, 24 ans. Nous : ensemble depuis septembre 2009, en Corse depuis septembre 2011. Mariage le 18 mai 2013. Naissance de La Muse le 27 octobre 2013.
  • Contact

En ce moment je lis ça

Pandore-abusee.jpg

C'était Rangé Où ?

P.S point de croix

Si vous souhaitez une grille de point de croix présentée ici, n'hésitez pas à me contacter (formulaire contact ou commentaire), je me ferais une joie de vous l'envoyer gratuitement par mail.

Hello Coton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elsa Saone sur Hellocoton

Un blog = un arbre

bonial – catalogues et promos – moins de déchets